AUMONT JEAN-PIERRE (1911-2001)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 5 janvier 1911 naît à Paris Jean-Pierre Salomons qui, devenu Aumont, soulignera « sa déplorable tendance de vouloir, à tous prix, s'amuser en tous lieux ». Après des années scolaires tumultueuses, il s'oriente vers le Conservatoire. Le prestige de son grand-oncle Georges Berr, comédien réputé, pèse sur cette décision. Il fréquente les coulisses du Théâtre-Français, mais c'est Louis Jouvet qui le repère et le fait débuter dans Le Prof' d'anglais de Régis Gignoux (1931).

Jean-Pierre Aumont pénètre alors furtivement dans les studios. Il n'est encore qu'une brève silhouette dans Jean de la Lune (Jean Choux, 1931). Mais, rapidement, il impose l'image d'un grand garçon blond, à la fois sportif et romantique, tantôt rieur, tantôt rêveur. Le séduisant maître-nageur de Lac aux dames (Marc Allégret, 1933) fait de lui une vedette. Gentil mauvais garçon (Dans les rues, Victor Trivas, 1933), soupirant sacrifié de Maria Chapdelaine (Julien Duvivier, 1934), il papillonne et rafraîchit les drames sentimentaux exacerbés par la Grande Guerre (L'Équipage, Anatole Litvak, 1934 ; Le Déserteur, Léonide Moguy, 1939), les mélodrames boulevardiers (Le Voleur, Maurice Tourneur, 1933 ; Le Messager, Raymond Rouleau, 1937 ; Maman Colibri, Jean Dréville, 1937), les feuilletons d'aventures (Chéri-Bibi, Léon Mathot, 1937). Chien fou, il bondit dans des films allègres (Les Beaux Jours, Marc Allégret, 1935 ; Le Chemin de Rio, Robert Siodmak, 1936 ; La Porte du large, Marcel L'Herbier, 1936 ; Belle Étoile, Jacques de Baroncelli, 1938). Parfois l'application chasse le naturel, comme dans Drôle de drame (1937) et Hôtel du Nord (1938) de Marcel Carné.

Lorsque la guerre éclate, Jean-Pierre Aumont a le grade de sergent. La défaite l' [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Raymond CHIRAT, « AUMONT JEAN-PIERRE - (1911-2001) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-aumont/