AYRAULT JEAN-MARC (1950- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'ascension vers les responsabilités politiques nationales

Malgré ce solide ancrage local, Jean-Marc Ayrault se voit souvent reprocher une personnalité trop lisse pour s'imposer tant dans les médias que sur la scène politique nationale. Pourtant, il se constitue dès le début des années 1990 le capital politique qui lui permet d'approcher progressivement des positions de pouvoir nationales : en prenant la présidence de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains en 1992, en devenant le président de l'Association des maires des grandes villes de France en 1995 et, surtout, en se rapprochant de personnalités socialistes centrales telles que Michel Rocard, avant de soutenir la candidature de Lionel Jospin à l'investiture socialiste pour l'élection présidentielle de 1995, dont il sera le porte-parole de campagne. Ainsi, lorsque ce dernier devient Premier ministre en 1997, il choisit Jean-Marc Ayrault pour occuper la fonction, stratégique en période de cohabitation, de président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale. S'appliquant à faire respecter par les députés une discipline et une ligne collectives, tout en ménageant les ambitions personnelles et les équilibres politiques, Jean-Marc Ayrault réussit si bien dans cette fonction qu'il sera systématiquement reconduit jusqu'en 2012. Pendant cette législature Jospin débute une étroite collaboration avec François Hollande, alors premier secrétaire du PS, qui durera jusqu'en 2008 lorsque ce dernier quitte la tête du parti, et se noue la relation de confiance qui lui permettra de s'imposer en 2012 face aux autres prétendants putatifs à Matignon.

Sa nomination au poste de Premier ministre apparaît finalement comme une revanche sur ceux de ses adversaires qui décrivaient en lui un notable provincial sans grande envergure. Car c'est justement en accumulant une longue expérience du fonctionnement des différents échelons inst [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  AYRAULT JEAN-MARC (1950- )  » est également traité dans :

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Hollande (2012-2017)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 005 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un quinquennat en deux temps »  : […] Le mandat de François Hollande connaît deux phases, la premère correspondant au gouvernement de Jean-Marc Ayrault, la seconde à celui de Manuel Valls. Le passage de l’une à l’autre est marqué par un net infléchissement de la politique de l’exécutif. La première est plus sociale, alors qu’au cours de la seconde se développent des thématiques plus libérales . L’inflexion est annoncée par le présiden […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2013

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 311 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une politique économique hésitante »  : […] Les indicateurs de l’économie française pour l’année 2013 sont préoccupants. La croissance est estimée à 0,2 p. 100 tout au plus en fin d’année. Si le pays connaît bien une légère inversion de la courbe du chômage en octobre 2013 (première baisse depuis avril 2011), celle-ci est essentiellement due aux emplois aidés, qui pèsent fortement sur les finances publiques – le succès des emplois d’avenir […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2012

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 3 562 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un nouveau gouvernement pour une nouvelle politique ? »  : […] Composé de trente-quatre ministres, avec une parité parfaite entre hommes et femmes, associant radicaux de gauche et écologistes tout en représentant les diverses sensibilités du Parti socialiste (P.S.), le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, formé le 16 mai, entend à la fois orienter son action à gauche, conformément aux engagements de campagne de François Hollande, et prendre en compte les appe […] Lire la suite

Les derniers événements

Inde – France. Relance du projet d’achat à la France de réacteurs EPR. 8 janvier 2017

Le 8, le Premier ministre Narendra Modi confirme au ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, en visite à New Delhi, son intérêt pour le projet d’achat à EDF, initié en 2009 et relancé en 2016, de six réacteurs européens à eau pressurisée (EPR). La centrale ‒ qui serait la plus […] Lire la suite

France. Réactions à l’avant-projet de réforme du Code du travail. 17-29 février 2016

El Khomri répond : « Avec le Premier ministre, […] nous prendrons nos responsabilités. » Le 21, les ministres Ségolène Royal, Marisol Touraine et Jean-Marc Ayrault se disent opposés à une adoption sans vote de la réforme du Code du travail. « Le mieux est de trouver une majorité », estime […] Lire la suite

France. Remaniement gouvernemental. 11 février 2016

-Vincent Placé et Barbara Pompili, à des postes de secrétaire d’État. L’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault remplace, au Quai d’Orsay, Laurent Fabius, pressenti pour présider le Conseil constitutionnel, avec le titre de ministre des Affaires étrangères et du Développement international […] Lire la suite

Ukraine. Réactions à la lenteur des réformes. 3-23 février 2016

la corruption. Les 22 et 23, les ministres français et allemand des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault et Frank-Walter Steinmeier, se rendent à Kiev pour demander aux dirigeants ukrainiens de « poursuivre les réformes ». Paris et Berlin s’inquiètent des lenteurs dans l’application des accords de Minsk de février 2015. […] Lire la suite

France. Nomination de Manuel Valls au poste de Premier ministre. 31 mars 2014

Le président François Hollande déclare, dans une allocution télévisée, avoir entendu le message délivré par les Français lors des élections municipales, et notamment l'accusation de « lenteur » dans l'action de l'exécutif. Il annonce le remplacement au poste de Premier ministre de Jean-Marc […] Lire la suite

Pour citer l’article

Blaise MAGNIN, « AYRAULT JEAN-MARC (1950- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marc-ayrault/