HOLLANDE FRANÇOIS (1954-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique français, président de la République de 2012 à 2017.

François Hollande est élu président de la République française le 6 mai 2012 à l'issue d'un parcours ascendant au sein du Parti socialiste (PS). Il est parvenu au sommet de l’État, en montrant, lui qu’on a souvent présenté comme un « gentil », la ténacité d'un bretteur à l'humour caustique qui n'aime guère emprunter les chemins tout tracés.

C'est d'abord dans les pas de son père, médecin ORL, partisan de l'Algérie française, qu'il se refuse de marcher. Né le 12 août 1954 dans une famille conservatrice de la bourgeoisie rouennaise, François Hollande épouse en effet dès le lycée la cause de la gauche française. Tout en accumulant les diplômes, il fait preuve d'un activisme certain : responsable de l'UNEF à Sciences Po, il intègre HEC où il préside le comité de soutien à François Mitterrand en 1974, puis bifurque vers l'ENA, où il crée un comité d'action pour la réforme de l'école. C'est là qu'il rencontre la mère de ses quatre enfants, Ségolène Royal, avec laquelle il ne se marie pas.

Cet anticonformisme se vérifie encore à la sortie de l'ENA, lorsqu'il choisit la Cour des comptes alors que son classement lui permet d'entrer à l'Inspection des finances. C'est que, dès cette époque, François Hollande souhaite avoir du temps à consacrer à la vie politique. C'est ainsi que, après avoir rédigé des notes économiques pour le candidat de l'Union de la gauche, François Mitterrand, durant la campagne présidentielle de 1981, il est recruté comme petite main à l'Élysée par Jacques Attali et, en 1983, promu directeur de cabinet du porte-parole du gouvernement.

Comme beaucoup d'énarques de sa génération ayant fait leurs armes au cœur du pouvoir politique, il se lance alors dans l'aventure électorale. Il se démarque cependant en acceptant d'être parachuté dans la circonscription d'Ussel en Corrèze, le fief de Jacques Chirac. Battu aux législatives de 1981, il tente à nouveau sa chance aux élections municipales de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur en science politique, maître de conférences en science politique à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  HOLLANDE FRANÇOIS (1954- )  » est également traité dans :

AYRAULT JEAN-MARC (1950-    )

  • Écrit par 
  • Blaise MAGNIN
  • , Universalis
  •  • 1 276 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'ascension vers les responsabilités politiques nationales »  : […] systématiquement reconduit jusqu'en 2012. Pendant cette législature Jospin débute une étroite collaboration avec François Hollande, alors premier secrétaire du PS, qui durera jusqu'en 2008 lorsque ce dernier quitte la tête du parti, et se noue la relation de confiance qui lui permettra de s'imposer en 2012 face aux autres prétendants putatifs à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marc-ayrault/#i_28303

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Sarkozy (2007-2012)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 5 626 mots

Dans le chapitre « Popularité en berne et mauvais résultats électoraux »  : […] droite, en espérant, comme en 2007, séduire l'électorat frontiste. Le Parti socialiste désigne pour l'affronter François Hollande, au terme d'une élection primaire ouverte aux sympathisants de gauche. Celui-ci mène une campagne de centre gauche, se gardant de trop promettre. Dans tous les sondages réalisés durant la campagne, Nicolas Sarkozy est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-les-annees-sarkozy-2007-2012/#i_28303

COMITÉ CONSULTATIF NATIONAL D'ÉTHIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre LE_COZ
  •  • 828 mots

populations « suspectes » (enfants agités, migrants candidats au regroupement familial, etc.). En 2013, le président de la République François Hollande déclara que, sur la question de l’ouverture de la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes, il se rangerait à l’avis du CCNE, au risque de lui conférer un statut décisionnaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comite-consultatif-national-d-ethique/#i_28303

CRÉMIEUX-BRILHAC JEAN-LOUIS (1917-2015)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 050 mots
  •  • 1 média

Homme de devoir, homme de savoir, homme de mémoire : cette triple qualification fut énoncée par le président de la République François Hollande, dans la cour d'honneur des Invalides, le 15 avril 2015, pour dire les mérites éminents de Jean-Louis Crémieux-Brilhac, ancien conseiller d'État en service […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-cremieux-brilhac/#i_28303

FRANCE - L'année politique 2016

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 160 mots
  •  • 4 médias

outre, pour la première fois sous la Ve République, le président François Hollande, particulièrement affaibli dans les sondages, a indiqué qu’il ne briguerait pas un second mandat, laissant place aux rivalités entre ses anciens ministres. La croissance peine à repartir et, si la courbe du chômage s’est légèrement inversée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2016/#i_28303

FRANCE - L'année politique 2015

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 371 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Un gouvernement par gros temps »  : […] tout comme le projet de réforme constitutionnelle, ainsi que les mesures annoncées par François Hollande lors de ses vœux aux Français : généralisation du service civique, grands travaux pour la « croissance verte », développement de l’apprentissage, formation de 500 000 demandeurs d’emploi en 2016, réforme du code du travail – qui sera sans doute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2015/#i_28303

FRANCE - L'année politique 2014

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 694 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Contestations dans la majorité »  : […] Le président de la République, qui conserve sans doute à l’esprit la présidentielle de 2017, cherche avant tout à reconquérir l’opinion. Sa cote de popularité s’affaisse jusqu’à 13 p. 100 d’opinions favorables, mais donne quelques signes d’amélioration en fin d’année. Le Premier ministre, fidèle au président, continue cependant à faire entendre sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2014/#i_28303

FRANCE - L'année politique 2013

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 311 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une politique économique hésitante »  : […] en outre l’objet de nombre de déclarations gouvernementales contradictoires : alors que le président de la République avait annoncé que, dans la mesure du possible, il n’y aurait plus de nouvelles hausses d’impôts en 2014, le Premier ministre déclare qu’il n’y aura pas de pause fiscale avant 2015. Alors que la réforme fiscale promise par François […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2013/#i_28303

FRANCE - L'année politique 2012

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 3 562 mots
  •  • 3 médias

présidentielle et législatives, l'année 2012 voit le retour au sommet de l'État d'un président socialiste et d'un gouvernement de gauche à forte majorité socialiste. Celui-ci s'emploie, dès son arrivée au pouvoir en mai, à envoyer des signaux manifestant sa volonté de rupture par rapport aux précédents gouvernements de droite. Sa tâche est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france/#i_28303

FRANCE - Les élections présidentielle et législatives de 2012

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 3 000 mots
  •  • 8 médias

de l'Élysée, l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai 2012 porte un socialiste, François Hollande, à la présidence de la République. Un mois et demi plus tard, les élections législatives donnent une majorité absolue aux socialistes à l'Assemblée nationale, après deux législatures dominées par la droite. Ces élections […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-les-elections-presidentielle-et-legislatives-de-2012/#i_28303

FRANCE - L'année politique 2011

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 621 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La gauche entre succès et discorde »  : […] , Ségolène Royal et le radical de gauche Jean-Michel Baylet. Le président du conseil général de Corrèze, qui s'était le premier déclaré candidat, l'emporte finalement sur la première secrétaire du P.S., le député de Saône-et-Loire, qui avait fait campagne sur la « démondialisation » arrivant en troisième position. Tous les candidats éliminés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2011/#i_28303

FRANCE - L'année politique 2004

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 2 928 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les fractures de la gauche »  : […] Au-delà de ses succès électoraux, la gauche est autant sinon plus divisée que la droite. Au sein même du P.S., ses présidentiables potentiels paraissent plus nombreux : François Hollande, Dominique Strauss-Kahn, Martine Aubry, Laurent Fabius, Jack Lang, Bertrand Delanoë, sans parler d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2004/#i_28303

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - Mutineries et désobéissances collectives

  • Écrit par 
  • André LOEZ
  •  • 2 954 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’issue et la mémoire des mutineries »  : […] à leur prise en compte pour le centenaire de la bataille du Chemin des Dames : le 16 avril 2017, le président de la République François Hollande est le tout premier chef de l’État à mentionner explicitement les mutineries dans son allocution commémorative, et la Chanson de Craonne qui les symbolise est même entonnée au cours des cérémonies […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere-mutineries-et-desobeissances-collectives/#i_28303

MACRON EMMANUEL (1977-    )

  • Écrit par 
  • Blaise MAGNIN
  •  • 1 178 mots
  •  • 1 média

Macron n’a pas renoncé à ses activités politiques. En 2010, il s’engage au côté de François Hollande et anime un cercle d’experts et d’économistes qui transmettent régulièrement leurs analyses au futur candidat. Si le « choc de compétitivité » prôné par ce groupe n’est finalement pas retenu dans le programme de François […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-macron/#i_28303

P.S. (Parti socialiste), France

  • Écrit par 
  • Frédéric SAWICKI
  • , Universalis
  •  • 7 371 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Évolutions et recompositions internes »  : […] droit du comité national en plus des 159 membres élus à la proportionnelle des courants. François Hollande, nommé premier secrétaire avec l'aval de Jospin en 1997, poursuivra dans cette veine en multipliant les conventions thématiques et en introduisant la possibilité d'organiser des référendums internes, une disposition qui ne sera expérimentée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/p-s-parti-socialiste-france/#i_28303

ROYAL SÉGOLÈNE (1953-    )

  • Écrit par 
  • Frédérique MATONTI
  • , Universalis
  •  • 1 498 mots
  •  • 1 média

a amenée à être attentive au sort des femmes et à la pauvreté. Son passage par l'ENA est également déterminant, d'abord pour la certification que cet établissement apporte sur le marché du travail politique, ensuite parce qu'elle y rencontre François Hollande, qui deviendra premier secrétaire du PS en 1997 et avec lequel elle a eu quatre enfants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/segolene-royal/#i_28303

TAUBIRA CHRISTIANE (1952-    )

  • Écrit par 
  • Blaise MAGNIN
  •  • 1 098 mots
  •  • 1 média

qui dominent l’arène politique. Aussi, sa nomination au poste de ministre de la Justice en mai 2012, à la suite de l’élection de François Hollande à la présidence de la République a-t-elle constitué une surprise. Christiane Taubira n’en a pas moins su s’imposer comme une ministre emblématique du quinquennat Hollande, résistant jusqu’en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christiane-taubira/#i_28303

VALLS MANUEL (1962-    )

  • Écrit par 
  • Blaise MAGNIN
  •  • 1 260 mots
  •  • 1 média

de sa génération du Parti socialiste (PS), après de longues années dans l’opposition, Manuel Valls a connu sa première expérience ministérielle sur le tard, en 2012, après l’élection de François Hollande à la présidence de la République. Au ministère de l’Intérieur, il a su s’imposer comme une des principales figures de l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-valls/#i_28303

Pour citer l’article

Delphine DULONG, « HOLLANDE FRANÇOIS (1954-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-hollande/