IAKOUTES ou YAKOUTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au nombre de 432 000 lors du recensement de 2002, contre 241 000 en 1926, les Iakoutes habitent la Iakoutie, ou Sakha, où ils représentent 45,5 p. 100 de la population. Leur langue fait partie du groupe linguistique turco-tatar. D'après la tradition, ils seraient venus de la région du lac Baïkal au cours du xiiie siècle sous la pression des tribus bouriates, introduisant le cheval dont le lait constituait, comme pour beaucoup de nomades d'Asie centrale, une nourriture de base. Leur installation dans le bassin de la Léna provoqua le départ des Toungouses qui, vaincus, durent se retirer dans les parties montagneuses de la Iakoutie.

Les premiers contacts avec les Russes datent du début du xviie siècle : les marchands russes s'installent à Mangseya en 1601 et sur l'Ienisseï en 1619 ; dès la fin du xviie siècle, la Iakoutie dépend entièrement de Moscou. En 1919, deux ans après la révolution d'Octobre, le régime soviétique est instauré en Iakoutie. En 1922, la République socialiste soviétique autonome de Iakoutie est créée ; mais, jusqu'à la fin des années 1920, les tensions politiques existantes empêchent un fonctionnement normal des institutions : en 1922-1923, la Iakoutie est en révolte ouverte contre Moscou.

L'activité principale des Iakoutes est l'élevage des chevaux, qui prédomina longtemps, et des animaux à cornes, qui l'a remplacé. L'élevage du renne, répandu surtout dans le nord de la République, est pratiqué par d'autres ethnies (Tchouktches, Koryak, Lamut, Toungouses, Youkaghir) ; les Iakoutes septentrionaux se sont adaptés aux conditions arctiques en choisissant le renne comme animal domestique. Vers 1850, sous l'influence russe, les habitants du sud de la Iakoutie apprennent à cultiver le sol ; la production des céréales s'est développée rapidement depuis 1950.

Semi-nomades, l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  IAKOUTES ou YAKOUTES  » est également traité dans :

LENA

  • Écrit par 
  • Igor Vladimirovich POPOV
  •  • 1 872 mots

Dans le chapitre « Géographie humaine »  : […] Les premières explorations européennes de la Lena, menées par des Russes, remontent au début du xvii e  siècle. En 1631, une forteresse et un village sont établis à Oust-Kout. Les premières recherches scientifiques datent des années 1733-1742. La région est cartographiée dès 1910, et en 1912 les brise-glace Taymyr et Vaygach réalisent un levé hydrographique du delta et le cartographient. De nouve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lena/#i_38675

SAKHA RÉPUBLIQUE DE ou IAKOUTIE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 327 mots

La république autonome de Sakha ou Iakoutie occupe, dans l'Extrême-Orient russe, un territoire de 3 103 000 kilomètres carrés. C'est la plus grande république de la Fédération de Russie. Créée le 27 avril 1922, la république socialiste soviétique autonome de Iakoutie a proclamé son indépendance en 1990 et a pris le nom de république de Sakha en 1992. Elle comptait, au recensement de 2002, 949 200  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sakha-iakoutie/#i_38675

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 138 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Bouleversements ethniques »  : […] Tous les mouvements de peuples au cours de ces siècles, par coups et contrecoups, modifièrent la géographie ethnique de la Sibérie. L'un d'eux jeta les Turks sibériens Kimak vers l'ouest où ils devinrent les Polovtsy de la Russie méridionale. Les Petchenègues (Pečenegi) y vinrent aussi, chassés par les Qarlouq, successeurs des Tujiue occidentaux, et poussés par les Oghouz (Oguzy), ancêtres des Tu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siberie/#i_38675

Pour citer l’article

Anca STAHL, « IAKOUTES ou YAKOUTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iakoutes-yakoutes/