Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

HOUSE MUSIC

Venue de Chicago et de New York, la house est une musique électronique sans instrumentistes. Inventée par quelques DJ noirs, elle reste une musique identitaire jusqu'au début des années 1980 avant de connaître un succès mondial au cours de la décennie suivante.

Si, pour la dance music, la quête permanente se résume à produire le tube qui touchera un large public, la house peut être envisagée comme une musique identitaire : à ses débuts, elle a été adoptée par des publics circonscrits et accompagnée par des codes vestimentaires délimitant un univers symbolique. La dance, produit de grande consommation, et la house, manifestation sonore d'un « tribalisme urbain », partagent néanmoins un certain nombre de caractéristiques musicales.

Naissance de la house

Dans les années 1980, la house apparaît dans deux night-clubs, le Warehouse de Chicago et le Paradise Garage de New York, où les barrières sociales et raciales tendent à s'estomper. À Chicago, des DJ comme Ron Hardy recyclent certains éléments du disco et commencent à créer une musique qui va vite rencontrer son public initial – les gays et les Noirs – et trouver ses outils de création : la norme M.I.D.I.* (musical instrument digital interface) en 1983 et le sampling* (1986 pour le sampler numérique Akai S-900).

Frankie Knuckles, migrant de New York à Chicago, s'inspire du travail du groupe Kraftwerk et, grâce à sa connaissance des techniques de studio, s'impose comme un expérimentateur qui sait aussi produire d'autres artistes. Sur le très actif label Trax de Larry Sherman, Marshall Jefferson, un fan de hard rock reconverti à la musique électronique, compose Move your Body (1986), un succès qui contribue à diffuser le son house, à l'instar de French Kiss (1989), de Lil'Louis. Larry Heard assemble lui aussi des éléments empruntés au disco et à l'électronique. De son côté, DJ Pierre remet au goût du jour les sons de la Roland TB-303, une machine pourtant considérée comme obsolète ; ce séquenceur générateur de sons devient l'emblème de la techno et de l'acid house, qui connaît un essor considérable en Grande-Bretagne. Il s'agit d'un juste retour des choses, puisque nombre d'artistes américains avouent l'importance du travail du groupe new wave de Manchester New Order (Blue Monday, 1983 ; Technique, 1988).

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : compositeur, auteur, musicologue et designer sonore

Classification

Pour citer cet article

Eugène LLEDO. HOUSE MUSIC [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • DANCE MUSIC

    • Écrit par
    • 694 mots

    Musique destinée aux night-clubs, la dance est issue du disco et de la house. Le DJ et le producteur-arrangeur y exercent une part prédominante, au détriment de l'artiste, cantonné au rôle d'interprète.

    En France, la dance music est souvent considérée comme un dérivé commercial de la...

  • DJ (disc-jockey)

    • Écrit par
    • 3 611 mots
    • 3 médias
    ...d’ambiance et les techniques expérimentées à Manhattan. Il s'installe à la Warehouse, une ancienne usine de trois étages située dans une zone industrielle. Le nom Warehouse est à l'origine du terme house music qui, comme le disco, désigne plus une ambiance qu'un genre musical. Le son novateur de Frankie...
  • KNUCKLES FRANKIE (1955-2014)

    • Écrit par
    • 339 mots

    Le DJ et producteur de disques américain Frankie Knuckles a joué un rôle majeur dans l’émergence des musiques électroniques, et particulièrement dans la naissance de la house music, style qu’il a diffusé dès la fin des années 1970 dans les clubs underground de Chicago.

    Frankie Knuckles,...

  • POP MUSIC

    • Écrit par , , et
    • 7 691 mots
    • 12 médias
    ...pouvoir placer quelques nouveaux pions sur l'échiquier international de la musique, va devoir créer de nouveaux genres. Pourtant née à Detroit ou à Chicago, la house music, dance music créée par les disc-jockeys et pour les disc-jockeys, trouve une première reconnaissance mondiale avec MARRS et le premier «...