KNUCKLES FRANKIE (1955-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le DJ et producteur de disques américain Frankie Knuckles a joué un rôle majeur dans l’émergence des musiques électroniques, et particulièrement dans la naissance de la house music, style qu’il a diffusé dès la fin des années 1970 dans les clubs underground de Chicago.

Frankie Knuckles, de son vrai nom Francis Nicholls, naît le 18 janvier 1955 dans le quartier du Bronx, à New York. À l’instar de son ami et mentor Larry Levan, il commence sa carrière de DJ dans cette ville, où il mixe dans des clubs fréquentés par un public afro-américain, gay et latino. En 1977, alors que la popularité du disco retombe, il part pour Chicago, où il devient, pendant cinq ans, le DJ résident du club The Warehouse. La ville de Chicago est alors marquée par l’influence des groupes de musique électronique allemande tels que Kraftwerk ou Can. Frankie Knuckles s’y fait connaître par ses sélections innovantes, dont les titres, aux styles variés et construits en partie à partir de sons synthétisés, ont pour point commun d’être soutenus par une basse puissante et des rythmes rapides. Il enchaîne les morceaux, les mixe et utilise les techniques du sampling et du scratch. Le club attire bientôt un large public et ce nouveau style, appelé « house » (nom dérivé de Warehouse), se répand jusqu’en Europe. Frankie Knuckles devient l’un des plus influents créateurs de tendance de musiques électroniques. Il se produit, à partir des années 1980, partout dans le monde ainsi que dans son propre club, le Power Plant, fondé en 1982.

L’œuvre de Frankie Knuckles en tant que producteur comprend des singles tels que Your Love (1987) et The Whistle Song (1991). Il a remixé des tubes de Michael Jackson, Mary J. Blige ou encore Hercules and Love Affair, et fondé avec le DJ David Morales Def Mix Productions, un des principaux labels de house. Il meurt le 31 mars 2014 à Chicago.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  KNUCKLES FRANKIE (1955-2014)  » est également traité dans :

DJ (disc-jockey)

  • Écrit par 
  • Raphaël RICHARD
  •  • 3 612 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « … à la naissance de la house et de la techno »  : […] Ami d'enfance de Larry Levan, Frankie Knuckles s’est produit avec le DJ du Paradise Garage dans quelques clubs new-yorkais. Il a fréquenté le Loft avant de déménager à Chicago où il va développer les types d’ambiance et les techniques expérimentées à Manhattan. Il s'installe à la Warehouse, une ancienne usine de trois étages située dans une zone industrielle. Le nom Warehouse est à l'origine du […] Lire la suite

HOUSE MUSIC

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 888 mots

Dans le chapitre « Naissance de la house »  : […] Dans les années 1980, la house apparaît dans deux night-clubs, le Warehouse de Chicago et le Paradise Garage de New York, où les barrières sociales et raciales tendent à s'estomper. À Chicago, des DJ comme Ron Hardy recyclent certains éléments du disco et commencent à créer une musique qui va vite rencontrer son public initial – les gays et les Noirs – et trouver ses outils de création : la norme […] Lire la suite

Pour citer l’article

« KNUCKLES FRANKIE - (1955-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/frankie-knuckles/