HOUSE MUSIC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Moyens techniques

Le home studio*, outil de création polymorphe, se construit autour du séquenceur puis de l'ordinateur. Il est à la fois lieu de production des sons et de captation des voix ; surtout, il permet de créer un arrangement modulable autour d'une ligne vocale parfois enregistrée dès la maquette. Contrairement à l'enregistrement multipiste, la M.A.O.* (musique assistée par ordinateur) permet une mise en place virtuelle des éléments, qui ne sont définitivement fixés que pendant l'opération finale (le mixage). Le compositeur peut changer tel ou tel paramètre (le timbre d'un instrument, par exemple) à la dernière minute.

La house joue sur la linéarité et les ruptures pour provoquer la transe. Les boucles répétitives sont parfois entrecoupées de crescendos de caisse claire synthétique (Roland TR-808 et TR-909) ou de cours moments de répits mélodiques. Comme dans le rap et la techno, le sampler est alimenté par des banques de sons achetées ou par des éléments repiqués sur des disques existants, ce qui pose parfois des problèmes juridiques. C'est en utilisant ce système de Meccano sonore que le DJ new-yorkais Larry Levan crée le son « garage » au début des années 1990.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  HOUSE MUSIC  » est également traité dans :

DANCE MUSIC

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 693 mots

Musique destinée aux night-clubs, la dance est issue du disco et de la house. Le DJ et le producteur-arrangeur y exercent une part prédominante, au détriment de l'artiste, cantonné au rôle d'interprète. En France, la dance music est souvent considérée comme un dérivé commercial de la house music, dont elle emprunte quelques traits. Ses artistes et/ou producteurs précurseurs sont surtout issus du […] Lire la suite

DJ (disc-jockey)

  • Écrit par 
  • Raphaël RICHARD
  •  • 3 612 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « … à la naissance de la house et de la techno »  : […] Ami d'enfance de Larry Levan, Frankie Knuckles s’est produit avec le DJ du Paradise Garage dans quelques clubs new-yorkais. Il a fréquenté le Loft avant de déménager à Chicago où il va développer les types d’ambiance et les techniques expérimentées à Manhattan. Il s'installe à la Warehouse, une ancienne usine de trois étages située dans une zone industrielle. Le nom Warehouse est à l'origine du […] Lire la suite

KNUCKLES FRANKIE (1955-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 339 mots

Le DJ et producteur de disques américain Frankie Knuckles a joué un rôle majeur dans l’émergence des musiques électroniques, et particulièrement dans la naissance de la house music , style qu’il a diffusé dès la fin des années 1970 dans les clubs underground de Chicago. Frankie Knuckles, de son vrai nom Francis Nicholls, naît le 18 janvier 1955 dans le quartier du Bronx, à New York. À l’instar d […] Lire la suite

POP MUSIC

  • Écrit par 
  • Paul ALESSANDRINI, 
  • Gérard JOURD'HUI, 
  • Philippe JUGÉ, 
  • Christian LEBRUN
  •  • 7 696 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une radicalisation de la musique »  : […] À ce petit jeu, les États-Unis vont reprendre l'avantage sur l'Angleterre. Sous l'impulsion de la scène bruitiste new-yorkaise (Sonic Youth) et d'un groupe de Boston, Pixies, le rock va redevenir un phénomène social contestataire et déviant grâce à un label de Seattle, Sub Pop, et à un groupe, Nirvana. Son leader, Kurt Cobain, déclare à la fin de 1989 qu'il veut révolutionner le rock. Ce sera cho […] Lire la suite

Pour citer l’article

Eugène LLEDO, « HOUSE MUSIC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/house-music/