BECHET SIDNEY (1897-1959)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Sidney Bechet

Sidney Bechet
Crédits : Hulton Getty

photographie

Joséphine Baker à Paris

Joséphine Baker à Paris
Crédits : Walery/ Getty Images

photographie


Un des grands solistes de jazz, maître du saxophone soprano, et « le meilleur clarinettiste de l'histoire du jazz », selon Lucien Malson. Avec Louis Armstrong, Sidney Bechet reste une des fortes personnalités du style New Orleans. Il commença à jouer de la clarinette à l'âge de six ans. Dès 1940, il était devenu vétéran pour avoir joué dans plusieurs formations locales quasi légendaires, de Kepperd, de Jack Carey et de Buddy Petit. Après avoir travaillé à La Nouvelle-Orléans avec Clarence William et King Oliver (1916), il s'installa à Chicago, puis, en 1919, à New York. Cette année-là, il fit une tournée en Europe avec le Southern Syncopated Orchestra de Marion Cook. Il joua au Philharmonic de Londres, puis à Paris avec l'orchestre de Bennie Peyton. De retour à New York en 1921, il se consacra de plus en plus au saxophone soprano ; il joua quelques mois avec Duke Ellington en 1925 avant d'entreprendre une nouvelle tournée en Europe avec la Revue nègre qui lança Joséphine Baker. Il joua par intermittence dans la formation de Noble Sissle (1928-1938) et, vers la fin des années quarante, se fixa à Paris, jouant le plus souvent avec Claude Luter. Au moment de sa mort, sa renommée égalait celle des plus grands.

Sidney Bechet

Sidney Bechet

photographie

Sidney Bechet (1897-1959), clarinettiste, saxophoniste, compositeur et chef d'orchestre de jazz. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Joséphine Baker à Paris

Joséphine Baker à Paris

photographie

L'Américaine Joséphine Baker (1906-1975) arrive à Paris avec la Revue nègre, en 1925, et s'impose auprès du public français par le succès et le scandale provoqué par sa ceinture de bananes. 

Crédits : Walery/ Getty Images

Afficher

Bechet est le seul musicien de jazz à avoir atteint la perfection en tant que saxophoniste soprano. Son style spectaculaire et plein d'une superbe assurance se caractérise par un vibrato généreux, une mélodie ondulante et des cascades d'arpèges exécutées avec fougue et passion. Son vocabulaire harmonique relativement simple s'allie à une technique accomplie, bien que très personnelle, lui permettant d'obtenir ce que la plupart de ses auditeurs ont considéré comme un chef-d'œuvre de simplicité. Tant au saxophone qu'à la clarinette, Bechet possède une sonorité ample et il fait preuve d'une force d'exécution remarquable.

Parmi ses succès à la clarinette, citons Blues in Thirds (1940), St. Louis Blues (1944), au saxo soprano Maple Leaf Rag (1932), Gone away Blues et Jelly Roll (1945), et ses enregistrements français avec Luter.

—  Michèle GRANDIN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BECHET SIDNEY (1897-1959)  » est également traité dans :

What is this thing called love, BECHET (Sidney)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 372 mots

Le clarinettiste et saxophoniste Sydney Bechet (1897-1959) pratique jusqu'à la fin des années 1910 l'improvisation collective, au côté de King Oliver, notamment. Après l'avoir entendu à Londres avec le Southern Syncopated Orchestra de Will Marion Cook, le chef d'orchestre et musicologue suisse Ernest Ansermet publie dans La Revue romande du 15 octobre 1919 un texte célèbre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/what-is-this-thing-called-love-bechet-sidney/#i_4741

ARMSTRONG LOUIS

  • Écrit par 
  • Michel-Claude JALARD
  •  • 1 682 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Après 1929 »  : […] En 1929, Armstrong accède au sommet de sa courbe créatrice. Il est une grande vedette, maintenant, et il lui faut compter avec le public. L'ère du jazz Nouvelle-Orléans est bien close et le trompettiste, délaissant le petit groupe, se produit avec ces grands orchestres qui sont désormais en faveur, et notamment avec ceux de Luis Russell, de Carroll Dickerson, de Les Hite, de « Chick » Webb. Son je […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-armstrong/#i_4741

JAZZ

  • Écrit par 
  • Philippe CARLES, 
  • Jean-Louis CHAUTEMPS, 
  • Michel-Claude JALARD, 
  • Eugène LLEDO
  • , Universalis
  •  • 10 989 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le « vieux style » (1917-1930) »  : […] En 1917, le gouvernement fit fermer Storyville. Ce fut l'exode massif des musiciens de La Nouvelle-Orléans vers le Nord, à Chicago, où s'épanouit, en fait, ce que l'on a appelé le style Nouvelle-Orléans. La région était prospère et les cabarets s'enrichissaient de l'argent dépensé par les gangsters. Parallèlement, une école de pianistes noirs se développa à New York, véritable carrefour d'influen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jazz/#i_4741

LUTER CLAUDE (1923-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 783 mots

Clarinettiste, saxophoniste soprano et chef d'orchestre, le Français Claude Luter a conquis une durable célébrité auprès d'un vaste public en se tenant à l'écart de tous les mouvements contestataires qui ont secoué le monde du jazz. Simple accompagnateur du grand Sidney Bechet durant dix ans, il a réussi à s'inscrire dans l'histoire comme un représentant majeur du style New Orleans dans la France […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-luter/#i_4741

NEW ORLEANS ou NOUVELLE-ORLÉANS STYLE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHAUTEMPS
  •  • 916 mots

Dans le chapitre « Le langage New Orleans »  : […] Une des principales caractéristiques du style Nouvelle-Orléans est la polyphonie permanente : les musiciens jouent et improvisent, tous ensemble, du début à la fin du morceau. Il n'y a pas de solo, sauf dans les breaks*, qui dépassent rarement deux ou quatre mesures. L'orchestre idéal doit sonner comme un seul instrument ; pour atteindre à un tel équilibre, les règles du style traditionnel sont st […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/new-orleans-nouvelle-orleans/#i_4741

Pour citer l’article

Michèle GRANDIN, « BECHET SIDNEY - (1897-1959) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sidney-bechet/