WEBB CHICK (1902 ou 1905 ou 1909-1939)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le batteur américain « Chick » Webb dirigea l'un des plus importants big bands de l'ère swing. Par sa précision et sa formidable énergie, cette formation d'exception deviendra un modèle pour tous les autres big bands. La carrière de Chick Webb, nain et bossu, est encore plus impressionnante lorsque l'on connaît son handicap physique.

William Henry Webb naît le 10 février 1902 ou 1909 à Baltimore ; l'année 1905 a aussi été avancée. Il quitte sa ville natale pour s'installer vers 1925 à New York, où il forme son big band. Ce dernier comporte dès ses débuts des musiciens de la stature des saxophonistes alto Benny Carter et Johnny Hodges. Dans les années 1930, William « Chick » Webb parvient, grâce à des contrats réguliers avec le plus célèbre dancing de Harlem, le Savoy Ballroom, à maintenir de façon stable la composition de son ensemble et à développer une discipline de groupe.

« Chick Webb installait le meilleur tempo pour ses musiciens et les danseurs et, en dépit de ses infirmités, déployait un jeu puissant, dominant la masse sonore qu'il soutenait avec une poigne souple, mariant avec habileté les sonorités de ses caisses et cymbales pour souligner les nuances de l'orchestration et soulever l'enthousiasme en ouvrant les vannes du swing » (Frank Ténot). À partir de 1933, la formation se distingue par le caractère unique que lui donnent les arrangements d'Edgar Sampson (Let's Get Together, Blue Lou, Stompin' at the Savoy, Don't Be That Way). Bien qu'elle ne comprenne aucun soliste renommé, elle bat régulièrement les autres grands ensembles de swing lors des compétitions musicales. Le big band de Chick Webb atteint le faîte de sa popularité lorsque Ella Fitzgerald, encore adolescente, le rejoint en avril 1935. Lorsque la tuberculose emporte Chick Webb le 16 juin 1939, à Baltimore, la chanteuse reprend la direction de l'orchestre, qui sera dissous en 1942.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  WEBB CHICK (1902 ou 1905 ou 1909-1939)  » est également traité dans :

FITZGERALD ELLA (1918-1996)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 181 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « « A-Tisket, a-Tasket » »  : […] au célèbre Apollo Theatre de Harlem. À la fin de janvier 1935, elle remporte de nouveau un concours à l'Opera House de Harlem. Chick Webb l'engage en avril dans son orchestre, qui se produit au Savoy Ballroom, et l'impose. De 1935 à 1939, elle sera, au concert comme au studio, la chanteuse vedette de l'orchestre. Un jour, perdue dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ella-fitzgerald/#i_51017

Pour citer l’article

« WEBB CHICK (1902 ou 1905 ou 1909-1939) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chick-webb/