HERCULE À LA CROISÉE DES CHEMINS (E. Panofsky)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lorsqu'il publie en 1930 Hercule à la croisée des chemins (traduit de l'allemand par D. Cohn, Flammarion, Paris, 1999), Erwin Panofsky (1892-1968) enseigne l'histoire de l'art à l'université de Hambourg depuis neuf ans. Par bien des aspects, l'œuvre porte fortement l'empreinte de cet environnement intellectuel. On y sent tout d'abord l'influence d'Ernst Cassirer, lui aussi professeur à Hambourg et auteur d'une Philosophie des formes symboliques (1923-1929) qui a beaucoup marqué Panofsky. Tous deux partagent l'idée que les productions culturelles de l'humanité, langue, pensée, art, religion, sont des formes symboliques particulièrement denses, articulant un contenu et un signe sensible absolument indissociables. Mais Hercule à la croisée des chemins porte également la trace d'une autre influence, celle du cercle d'Aby Warburg, installé à Hambourg jusqu'en 1933. Panofsky n'a certes jamais été membre de l'Institut Warburg et ses relations avec la personne même du fondateur de la bibliothèque ont été pour le moins ambiguës, mêlant connivence et réserve. En revanche, il entretient avec l'un de ses membres les plus éminents, Fritz Saxl, des contacts étroits, dont témoigne dès 1923 la corédaction d'un ouvrage majeur, La Mélancolie de Dürer. C'est dans ce travail que Panofsky aborde pour la première fois le problème de la signification interne des images, de leur relation avec des formes non figuratives, littéraires notamment, afin de mettre en évidence une histoire continue des représentations de l'esprit depuis l'Antiquité jusqu'à la Renaissance. Premier ouvrage d'iconologie que Panofsky ait écrit seul, Hercule à la croisée des chemins se situe donc à la jonction de ces deux influences.

Le livre se compose de deux parties bien distinctes, la première, consacrée au motif du signum triciput (la forme tricéphale), [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Elisabeth DÉCULTOT, « HERCULE À LA CROISÉE DES CHEMINS (E. Panofsky) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hercule-a-la-croisee-des-chemins/