HANTAVIRUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les réservoirs de virus

Dès 1976, le rôle d'animaux porteurs de virus était établi. Les rongeurs nouveau-nés ne sont généralement pas infectés, soit que leur mère ne l'était pas, soit qu'ils sont protégés par les anticorps maternels. Ultérieurement, les nouvelles générations de rongeurs se contaminent par « transmission horizontale » généralement par contact avec les adultes infectés. Après une virémie précoce, les animaux excrètent le virus. L'importance de l'excrétion virale diminue lentement, mais se poursuit tout le restant de la vie du rongeur. L'homme se contamine par contact avec les excréments souillés. Les facteurs favorisant la pullulation des rongeurs concourent à l'apparition des épidémies.

L'analyse génétique des Hantavirus révèle une corrélation entre espèce de rongeur et virus, suggérant une co-évolution très ancienne. Probablement cette association existe-t-elle depuis plus de 30 millions d'années, au moment où la famille des Muridae s'est ramifiée en trois sous-familles : Murinae, Arvicolinae et Sigmodontinae. Il est remarquable de constater une spécificité virus-rongeur, mais également une association entre la maladie et l'appartenance à une sous-famille de rongeurs (cf. tableau). La distribution d'un virus est liée à l'aire de distribution géographique du rongeur réservoir. Le virus Hantaan est transmis par le mulot Apodemus agrariae en Asie ; le campagnol Clethrionomys glareolus est le réservoir du virus Puumala ; quant au virus Séoul il est transmis par le rat Rattus norvegicus et sa distribution est mondiale. Les virus associés au syndrome pulmonaire sur le continent américain sont transmis par diverses espèces de souris et principalement par Peromyscus maniculatus (virus Sin Nombre), et par des rats du genre Oligoryzomys (virus Andes).

Hantavirus

Hantavirus

Tableau

Les principaux Hantavirus responsables d'infections humaines et leurs réservoir. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L'identification des virus a été réalisée à la fois par des méthodes sérologiques et moléculaires (séquence d'une par [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  HANTAVIRUS  » est également traité dans :

FIÈVRES HÉMORRAGIQUES VIRALES

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 4 736 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Répartition géographique des fièvres hémorragiques virales »  : […] Les virus à l'origine des FHV sont répartis sur une grande partie du globe . Cependant, comme chaque virus est associé à une ou plusieurs espèces hôtes et/ou vecteurs particuliers, sa présence et celle de la maladie qu’il provoque ne sont généralement observées que là où vivent ces espèces. Certains hôtes, tels que les espèces de rongeurs porteurs de plusieurs arénavirus du Nouveau Monde, vivent d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievres-hemorragiques-virales/#i_32063

MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 10 465 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Rongeurs et fièvres hémorragiques »  : […] Si le rôle du rat et de ses puces dans la transmission de la peste est très connu, une place toute particulière doit être donnée aux contacts inhabituels avec les rongeurs, à l’origine de plusieurs maladies émergentes ou réémergentes. La situation particulière des fièvres hémorragiques transmises par les rongeurs à l’homme éclaire la place de l’environnement dans l’émergence de maladies. Ces fièv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses-emergentes/#i_32063

SIN NOMBRE VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 499 mots
  •  • 1 média

Parmi 10 000 visiteurs ayant séjourné au Curry Village du parc national du Yosemite en Californie entre le 10 juin et le 21 août 2012, une dizaine ont contracté une zoonose à hantavirus et deux sont décédés. La surveillance a continué d'être de règle pour ces visiteurs pour une période de quatre à six semaines après leur visite au Curry Village. Cette surveillance a également concerné 53 famill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus-sin-nombre/#i_32063

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-François SALUZZO, « HANTAVIRUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hantavirus/