GUERRE D'ALGÉRIE, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 1er novembre 1954, les différentes tendances du nationalisme algérien, unifiées dans le nouveau Front de libération nationale (F.L.N.), déclenchent une insurrection armée contre la France, métropole de l'Algérie depuis 1830. La révolte prend vite de l'ampleur et, de janvier à septembre 1957, la « bataille d'Alger » sème la panique parmi les colons. Le 13 mai 1958, ceux-ci se révoltent à leur tour contre le gouvernement de la IVe République, contribuant à la chute de celle-ci et à l'avènement d'une Ve République dirigée par le général de Gaulle, qui revient ainsi au pouvoir. La lutte algérienne s'intensifie alors, le F.L.N. refusant à l'automne de 1958 la « paix des braves » proposée par de Gaulle. Ce dernier, qui avait d'abord suscité les espoirs des colons, reconnaît finalement, le 16 septembre 1959, le droit à l'autodétermination du peuple algérien, ce qui est perçu par certains Français comme une trahison. La création de l'Organisation de l'armée secrète (O.A.S.) ou la tentative de putsch des généraux algériens, en 1961, témoignent de cette rancœur. Mais, en mars 1962, après huit ans de guerre, les accords d'Évian donnent l'indépendance à l'Algérie, ce que le peuple français ratifie, quelques mois plus tard, par référendum.

Guerre d'Algérie, 1954-1962

Guerre d'Algérie, 1954-1962

vidéo

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1954, quelques mois après la perte de l'Indochine, les nationalistes algériens du F.L.N. attaquent simultanément bâtiments civils et militaires. Le gouvernement français réagit avec vigueur à ce qu'il croit être une vague terroriste limitée. À... 

Crédits : National Archives

Afficher

—  Sylvain VENAYRE

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'université de Grenoble-II

Classification


Autres références

«  ALGÉRIE GUERRE D' (1954-1962)  » est également traité dans :

GUERRE D'ALGÉRIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 216 mots

1er novembre 1954 Déclenchement de l'insurrection armée par le F.L.N. nouvellement créé.12 mars 1956 L'Assemblée nationale vote la loi sur les « pouvoirs spéciaux » pour l'Algérie.20 août 1956 Congrès de la Soummam où le F.L.N. définit sa stratégie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie-reperes-chronologiques/

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 312 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'Algérie »  : […] Ce qui fut dénommé d'abord les « événements » d'Algérie , car on ne voulait pas leur reconnaître le caractère d'une guerre, avait commencé, le 1 er novembre 1954, par une série d'attentats qui n'avaient effectivement pas l'envergure d'un véritable soulèvement populaire. Ils n'étaient pourtant ni négligeables ni imprévisibles. La révolte avait déjà grondé en 1945 à Sétif e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-les-decolonisations/#i_33302

AÏT AHMED HOCINE (1926-2015)

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 1 006 mots

Chef « historique » du Front de libération nationale (F.L.N.), qui décide d’une insurrection contre la France en novembre 1954, Hocine Aït Ahmed incarnera, après l’indépendance de l’Algérie, la figure de l’opposant irréductible aux différents pouvoirs en place. Né le 20 août 1926 à Aïn el-Hammam (ex-Michelet) en Grande Kabylie, Hocine Aït Ahmed appartient à une grande famille de marabouts (saints […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hocine-ait-ahmed/#i_33302

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La guerre d'Algérie »  : […] La guerre d’Algérie (1954-1962) est un épisode fondateur des histoires contemporaines française et algérienne. En France, elle a provoqué la chute de la IV e  République et installé au pouvoir le général de Gaulle en 1958, engendré une crise profonde de l’État débouchant sur un putsch contre la république en avril 1961. Toute une génération d’hommes nés entre 1932 et 1940 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie/#i_33302

ALLEG HENRI (1921-2013)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 836 mots

Journaliste communiste et militant anticolonialiste, Henri Alleg donna, par son ouvrage La Question , une résonance mondiale aux pratiques de torture des armées françaises en Algérie. Sartre écrivit qu’il fit « triompher l’humanisme des victimes et des colonisés contre les violences déréglées de certains militaires », car son récit avait réuni, selon la formule d’Edgar Morin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-alleg/#i_33302

LA BATAILLE D'ALGER, film de Gillo Pontecorvo

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 1 016 mots

Hormis quelques rares tentatives, le cinéma français a occulté la guerre d'Algérie, qui demeure à divers égards un contentieux ouvert. Le Petit Soldat , plaidoyer antimilitariste de Jean-Luc Godard, sera interdit en 1960. Élise, ou la Vraie Vie (1969), de Michel Drach, n'aborde la question que de façon connexe. Quant à Avoir 20   […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-bataille-d-alger/#i_33302

BEN BELLA AHMED (1916-2012)

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 934 mots
  •  • 1 média

Ahmed Ben Bella fut la figure marquante de la guerre d'indépendance de l'Algérie et le premier président de la République algérienne (1963-1965). Sa vie est intimement liée au destin de ce pays. Né le 25 décembre 1916 (mais sa date de naissance n'a jamais été établie avec certitude, l'état civil de cette époque n'étant pas fiable) à Marnia dans l'Ouest algérien, Ahmed Ben Bella effectue ses études […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-ben-bella/#i_33302

BOURGÈS-MAUNOURY MAURICE (1914-1993)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 947 mots

Maurice Bourgès-Maunoury est né à Luisant (Eure-et-Loir) le 19 août 1914. Polytechnicien, licencié en droit et diplômé de l'École des sciences politiques, il choisit d'être officier d'artillerie de 1935 à 1940, par fidélité à son aïeul maternel Joseph Maunoury (1867-1923), maréchal de France à titre posthume pour avoir, en gagnant la bataille de l'Ourcq, permis — en 1914 — la victoire de la Marne. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-bourges-maunoury/#i_33302

BOUTEFLIKA ABDELAZIZ (1937- )

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 1 514 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La guerre et l'homme d'État »  : […] Né le 2 mars 1937 à Oujda (Maroc), de parents originaires de Tlemcen, dans l'ouest de l'Algérie, il grandit dans un milieu modeste, sa mère étant gérante d'un bain maure. Il s'engage contre la présence coloniale française au moment de la guerre d'Algérie. Lorsque la grève des étudiants est décidée par le Front de libération nationale (FLN), en mai 1956, il rejoint les rangs de l'Armée de libérati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdelaziz-bouteflika/#i_33302

CAMUS ALBERT

  • Écrit par 
  • Jacqueline LÉVI-VALENSI
  •  • 2 955 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Solitaire et solidaire »  : […] Cette condamnation des idéologies absolues devait entraîner d'âpres polémiques, en particulier avec Sartre et l'équipe des Temps modernes . Elle devait aussi trouver une confirmation par les faits au temps de la guerre d'Algérie, qui fut pour Camus un drame personnel ; parce qu'il se refusait à légitimer tout terrorisme, il ne pouvait approuver ni la révolution algérienne, n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-camus/#i_33302

CENSURE

  • Écrit par 
  • Julien DUVAL
  •  • 6 226 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'affirmation de la liberté d'expression »  : […] La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 proclame que « nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi » (article 10) et que « la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire et imprimer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/censure/#i_33302

C.G.T. (Confédération générale du travail)

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT, 
  • René MOURIAUX
  • , Universalis
  •  • 4 358 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Refaire 36 »  : […] Lors du XXVII e  congrès, en 1948, Benoît Frachon insiste sur l'échec de la division syndicale : « La C.G.T. demeure la grande organisation d'unité de la classe ouvrière. » Néanmoins, le coup porté est sévère, avec une désyndicalisation importante. L'objectif qu'il fixe à l'action est de « liquider définitivement la scission ». Pour l'atteindre, les syndicats auront à cœur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confederation-generale-du-travail/#i_33302

C.G.T.-F.O. (Confédération générale du travail-Force ouvrière)

  • Écrit par 
  • René MOURIAUX
  • , Universalis
  •  • 1 804 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Deux crises : l'Algérie française, la voie du modernisme »  : […] Reprenant une opinion largement partagée, François Sellier et André Tiano écrivent dans leur manuel d' Économie du travail (P.U.F., 1962) que « les comptes rendus des congrès » de Force ouvrière « sont désespérément vides ». La vie interne de l'organisation, assez riche, affleure rarement à l'extérieur. Deux débats vont cependant l'ébranler et connaître la publicité. Le pre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confederation-generale-du-travail-force-ouvriere/#i_33302

CHALLE MAURICE (1905-1979)

  • Écrit par 
  • Jean PLANCHAIS
  •  • 1 054 mots

Maurice Challe est né le 5 septembre 1905 au Pontet (Vaucluse). À sa sortie de Saint-Cyr, il choisit l'aéronautique. En 1927, il est lieutenant pilote. Il fait une carrière rapide dans les états-majors d'escadre, à la tête de la 2 e  escadrille de la 35 e  escadre, de 1934 à 1936, puis, après son passage à l'École supérieure de guerre aérienne, à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-challe/#i_33302

CHRONIQUE DES ANNÉES DE BRAISE, film de Mohamed Lakhdar Hamina

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 986 mots

Né en 1934, le cinéaste algérien Mohamed Lakhdar Hamina forge ses premières armes cinématographiques dès 1958, en travaillant pour les actualités télévisées tunisiennes. Il reçoit, à trente-trois ans, le prix de la première œuvre à Cannes pour Le Vent des Aurès (1966), un long-métrage qui relate la quête d'une mère algérienne à la recherche de son fils arrêté pendant la guerr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chronique-des-annees-de-braise/#i_33302

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période gaullienne (1958-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 8 834 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Décolonisation et fin de la guerre d'Algérie »  : […] Le problème le plus urgent à régler était bien sûr celui de l'Algérie mais c'était aussi le plus explosif et le plus difficile à traiter. Le général ne semble d'ailleurs pas avoir eu à l'époque une position très arrêtée. Lors de son voyage en Algérie au début de juin 1958, il reste d'une grande prudence, même si ses propos sont interprétés comme étant favorables à la solution militaire de pacifica […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-gaullienne-1958-1969/#i_33302

CITRON SUZANNE (1922-2018)

  • Écrit par 
  • Guillaume MAZEAU
  •  • 893 mots

L’historienne Suzanne Citron a profondément marqué l’historiographie du xx e  siècle par sa trajectoire personnelle, sa démarche intellectuelle ainsi que par son engagement politique. Elle est en particulier connue pour avoir montré et critiqué la construction du « mythe national ». Née le 15 juillet 1922 à Ars-sur-Moselle (Moselle) et élevée dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suzanne-citron/#i_33302

COLONISATION (débats actuels)

  • Écrit par 
  • Myriam COTTIAS
  •  • 3 251 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Silence et oubli du fait colonial dans l'histoire de France »  : […] Le récit sur la formation de la Nation en France, élaboré par les historiens de la III e  République (Jules Michelet, Ernest Renan), a éloigné du grand roman national la question coloniale et celle de l'esclavage. La période des décolonisations, à la suite de la Seconde Guerre mondiale, a conduit à une nouvelle disparition de ces problématiques. Même dans les travaux entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonisation-debats-actuels/#i_33302

DÉCOLONISATION

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 7 273 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « La décolonisation française »  : […] La décolonisation française commença pendant la Seconde Guerre mondiale, avec la fin des mandats de la S.D.N. sur les États du Levant ( Liban et Syrie). Les nationalistes arabes avaient cru obtenir satisfaction à la fin de 1936 par des accords conclus avec le gouvernement français, mais ceux-ci ne furent pas ratifiés par le Parlement. En mai 1941, lorsque Vichy admit le passage d'avions allemands […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decolonisation/#i_33302

DELOUVRIER PAUL (1914-1995)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 083 mots

Haut fonctionnaire réputé pour sa rigueur et son intégrité, modèle accompli du “grand commis”, Paul Delouvrier n'aura tout au long de sa carrière avoué qu'un seul maître : l'État. Son peu de goût pour l'affiliation partisane, le constant souci de préserver sa liberté, un profond attachement aux réalités comme aux “utopies concrètes” l'amenèrent à préférer aux offres qui lui furent successivement f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-delouvrier/#i_33302

DES FORÊTS LOUIS-RENÉ (1918-2000)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 855 mots

La première enfance de Louis-René des Forêts se partage entre Paris et le Berry. Vers l'âge de treize ans, il est placé dans un collège religieux en Bretagne, puis termine ses études secondaires à Bourges, dans un collège diocésain. Marquées par la découverte de la littérature et bientôt de la musique, ces années sont aussi celles du deuil : des Forêts perd sa mère en 1936, son père en 1940. Démob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-rene-des-forets/#i_33302

DUVAL LÉON-ÉTIENNE (1903-1996)

  • Écrit par 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 1 020 mots

Comment se fait-il que certaines personnalités se heurtent constamment à l'actualité la plus brûlante ? Le cardinal Duval fut de celles-là : jeune clerc, il est envoyé à Rome pour finir ses études en 1926, alors qu'éclate la crise entre Pie XI et l'Action française ; en 1942, il devient vicaire général du diocèse d'Annecy, bientôt déchiré par une guerre civile franco-française ; en 1954, il est no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-etienne-duval/#i_33302

ÉTAT D'URGENCE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 587 mots

Institué, pour la France, par la loi du 3 avril 1955 et motivé alors par la situation en Algérie, l'état d'urgence est un régime exceptionnel qui, certains troubles intervenant, renforce les pouvoirs de l'autorité administrative. C'est un régime intermédiaire entre l'état de siège et la situation normale. L'état d'urgence peut être déclaré sur la totalité ou sur une partie du territoire métropolit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etat-d-urgence/#i_33302

FANON FRANTZ (1925-1961)

  • Écrit par 
  • Philippe LUCAS
  •  • 898 mots

« C'est un Paraclet », a dit de lui Aimé Césaire. « Il y a des vies qui constituent des appels à vivre. » L'œuvre et le nom de Frantz Fanon, après avoir « appelé » l'engagement des existentialistes français dans les années qui ont précédé la décolonisation, et notamment celle de l'Algérie, nourrissent la révolte et les espoirs des « damnés de la terre ». Passionnément lue et commentée dans la comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frantz-fanon/#i_33302

FARÈS ABDERRAHMAN (1911-1991)

  • Écrit par 
  • Emile SCOTTO-LAVINA
  •  • 447 mots

Notaire à Koléa, conseiller général d'Alger, membre de la première Assemblée constituante française de 1946, membre puis président de l'Assemblée algérienne, Abderrahman Farès a été un des représentants les plus actifs de la bourgeoisie libérale algérienne. Imprégné de culture française, il est un moment regardé, en raison de son hostilité aux méthodes de la rébellion, comme la dernière chance du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abderrahman-fares/#i_33302

FRANCE (Histoire et institutions) - La France d'aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 6 682 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Un État fort au service de la grandeur de la nation »  : […] L'État à exécutif fort ainsi créé par le général de Gaulle va, dans un premier temps, s'efforcer de résoudre le difficile problème de la guerre d'Algérie. Il ne faudra pas moins de quatre années, de 1958 à 1962, pour parvenir à ce résultat au prix d'énormes difficultés. Soutenu par une opinion publique lassée d'un conflit interminable, il devra imposer l'autorité de l'État aux activistes de l'Alg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-la-france-d-aujourd-hui/#i_33302

FREY ROGER (1913-1997)

  • Écrit par 
  • Bruno DIVE
  •  • 669 mots

De père alsacien et de mère normande, Roger Frey est né le 11 juin 1913 à Nouméa. Ce caldoche fera d'ailleurs ses débuts professionnels en Nouvelle-Calédonie, où il dirige les affaires familiales. Comme pour tant d'autres gaullistes, la guerre – et la Résistance – marquera un tournant dans sa vie. Il s'engage dès 1940 dans le bataillon des Forces françaises libres du Pacifique, se retrouve chargé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-frey/#i_33302

GAMBIEZ FERNAND (1903-1989)

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 791 mots

Né à Lille le 27 février 1903, petit-fils d'un mineur du Borinage, fils d'un officier sorti du rang, homme de la frontière, Fernand Gambiez est soldat comme son père. Saint-cyrien, il mène d'abord une carrière classique : officier de légion pendant cinq ans au Maroc, stagiaire à l'École supérieure de guerre en 1935, capitaine commandant de compagnie en mai-juin 1940. Refusant de s'avouer vaincu, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-gambiez/#i_33302

GAULLE CHARLES DE (1890-1970)

  • Écrit par 
  • Jean LACOUTURE
  •  • 7 636 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le renouveau »  : […] Trois tâches s'imposent d'emblée : rebâtir l'État, rétablir la monnaie, et trouver une issue à la guerre d'Algérie. Celle-ci le sollicite d'abord. Dès le 4 juin, il est sur le Forum d'Alger – où a jailli la source de son nouveau pouvoir. A-t-il vraiment un projet algérien ? Ce qui est clair, c'est qu'il a d'abord considéré l'affaire algérienne comme un explosif susceptible de faire sauter les bar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-gaulle/#i_33302

GIRARDET RAOUL (1917-2013)

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 953 mots

Avec la mort de Raoul Girardet disparaît un des historiens les plus importants et les plus originaux de l’histoire politique française des années 1950-1990. En première approche, Raoul Girardet apparaît comme un remarquable professeur. Elève de Pierre Renouvin qui domine l’histoire contemporaine à la Sorbonne, il y est nommé assistant, puis maître-assistant et impressionne ses étudiants par sa va […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raoul-girardet/#i_33302

HARKIS

  • Écrit par 
  • Philippe DENOIX
  •  • 1 153 mots

Le terme harkis , tiré de l'arabe harka (mouvement), s'applique aux soldats de certaines unités supplétives autochtones d'Algérie engagées avec l'armée française contre la rébellion indépendantiste, de 1954 à 1962. Cette appellation s'est étendue abusivement à tout autochtone ayant pris le parti de la France durant la guerre d'Algérie, qu'il soit civil ou armé, ainsi qu'à sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harkis/#i_33302

INTELLECTUEL

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 9 430 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le temps des guerres coloniales »  : […] Le conflit indochinois, si l'on excepte le final tragique de Diên Biên Phu, ne troubla guère les consciences. Les quelques intellectuels qui prirent parti s'alignèrent sur les positions communistes. Sartre défendit Henri Martin, quartier-maître mutin ( L'Affaire Henri Martin , 1953). La guerre d'Algérie, au contraire, a beaucoup mobilisé. Les « événements » d'Algérie survien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intellectuel/#i_33302

JEANSON FRANCIS (1922-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 345 mots

Philosophe, fondateur d'un réseau de soutien au Front de libération nationale (F.L.N.) algérien. Né à Bordeaux, Francis Jeanson fait des études de lettres et de philosophie, avant de gagner l'Espagne en 1943 pour échapper au S.T.O. et rejoindre les Forces françaises libres en Afrique du Nord. En 1945, alors qu'il est journaliste à Alger républicain , il fait la connaissance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-jeanson/#i_33302

JOUHAUD EDMOND (1905-1995)

  • Écrit par 
  • Jean LACOUTURE
  •  • 868 mots
  •  • 1 média

Nul mieux qu'Edmond Jouhaud n'aura su incarner avec fougue et sincérité la cause de l'«  Algérie française » . Par ses origines, sa bravoure, son tempérament bouillant, son sens de la solidarité, son physique robuste et bien méditerranéen, il est en quelque sorte le « pied-noir » type, dont la carrière, la révolte et les malheurs ne cesseront de nourrir la légende de la communauté à laquelle il ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmond-jouhaud/#i_33302

JOXE LOUIS (1901-1991)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 971 mots

Mort à Paris, le 6 avril 1991, Louis Joxe a pendant quarante-sept ans exercé les plus hautes fonctions et mandats de la République, tour à tour conseiller d'État, ambassadeur de France, ministre d'État, membre du Conseil constitutionnel. Issu de quatre générations de professeurs, Louis Joxe naît à Bourg-la-Reine, le 16 septembre 1901. Agrégé d'histoire et de géographie, il enseigne brièvement à M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-joxe/#i_33302

JUSTICE - Justice politique

  • Écrit par 
  • Robert CHARVIN
  •  • 8 851 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Fonctions et signification de la justice politique »  : […] Tout pouvoir cherche à se pérenniser : l'opposition est plus supportée que délibérément respectée. Lorsque, selon l'évaluation faite par les dominants, une opposition dépasse les limites qui lui sont implicitement (et non légalement) reconnues, la répression frappe. La médiation juridictionnelle conforte la légitimité du pouvoir, alors que le recours à de simples mesures administratives fait cour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justice-justice-politique/#i_33302

KAGAN ÉLIE (1929-1999)

  • Écrit par 
  • Christian CAUJOLLE
  •  • 611 mots

Le photographe Élie Kagan est né à Paris en 1929 ; ses parents, tous les deux juifs (son père d'origine russe, sa mère polonaise), étaient installés dans le X e  arrondissement. Le jeune adolescent est confronté à l'antisémitisme, à l'Occupation, à la déportation des siens. Il porte l'étoile jaune avant d'être caché durant de longs mois dans la capitale occupée. Il dira lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elie-kagan/#i_33302

LIGUE DES DROITS DE L'HOMME

  • Écrit par 
  • Madeleine REBÉRIOUX
  •  • 1 329 mots

Ni association humanitaire, ni relais d'orientations républicaines définies par l'État, ni mouvement spécialisé dans la promotion de telle ou telle exigence, la Ligue française pour la défense des droits de l'homme et du citoyen, dite Ligue des droits de l'homme, est une association sans but lucratif « destinée à défendre les principes énoncés dans les Déclarations des droits de l'homme de 1789, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligue-des-droits-de-l-homme/#i_33302

MASSU JACQUES (1908-2002)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 820 mots

« Massu, le grognard du gaullisme » : Le Figaro , en annonçant sous ce titre la disparition du général Massu survenue le 26 octobre 2002, donnait un reflet exact des rapports de ce compagnon de la Libération avec Charles de Gaulle, qu'il avait rallié dès 1940, qu'il avait contribué à ramener au pouvoir en mai 1958 avant de « déblatérer » contre lui à cause de l'autodéterminat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-massu/#i_33302

MÉMOIRE COLLECTIVE

  • Écrit par 
  • Pierre ANSART
  •  • 1 933 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Querelles de mémoires »  : […] L'approche sociologique des mémoires collectives conduit à étudier les rapports, éventuellement conflictuels, de ces expressions et récits mémoriels au sein des sociétés multiculturelles. Au lendemain d'une guerre, par exemple, les groupes engagés dans les affrontements sont portés à interpréter les faits et leurs actions dans un sens favorable à leur cause, et à dénoncer les comportements des gro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-collective/#i_33302

NEDJMA, Kateb Yacine - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 873 mots
  •  • 1 média

Dès sa publication, en 1956, en pleine guerre d'Algérie, Nedjma s'est imposé comme le roman fondateur de la littérature algérienne moderne. Écrit pour l'essentiel avant le 1 er  novembre 1954, date du déclenchement de l'insurrection, il a été lu comme une somme sur l'Algérie colonisée annonçant sa nécessaire libération. Kateb Yacine (1929-1989) deva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nedjma/#i_33302

O.A.S. (Organisation de l'armée secrète)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 684 mots
  •  • 3 médias

Tout au long des huit années de la guerre d'Algérie, tant du côté algérien que du côté français, et pour les innombrables tendances de chacune des parties, la multitude des sigles est une des particularités du conflit. Au combat armé répond le combat des slogans, des manifestes, des mouvements. C'est sur les trois lettres qui baptisent l'Organisation de l'armée secrète que s'achèvera cette guerre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-de-l-armee-secrete/#i_33302

PARIS DE BOLLARDIÈRE JACQUES (1907-1986)

  • Écrit par 
  • Jean PLANCHAIS
  •  • 762 mots

Né le 16 décembre 1907 à Châteaubriant (Loire-Atlantique), sorti de Saint-Cyr en 1930, capitaine à la Légion étrangère lors du débarquement de Norvège en mars 1940, Jacques Paris de Bollardière s'évade de France à son retour et gagne l'Angleterre le 21 juin à bord d'un chalutier. Il rejoint à Londres la 13 e  demi-brigade de la Légion, ralliée au général de Gaulle. Il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-paris-de-bollardiere/#i_33302

POLICE EN FRANCE DE LA LIBÉRATION À NOS JOURS

  • Écrit par 
  • René LÉVY
  •  • 5 033 mots

Dans le chapitre « Guerre froide, décolonisation, Mai-68 : priorité à la sauvegarde des régimes politiques »  : […] De l’après-guerre au milieu des années 1970, les questions policières sont largement surdéterminées par le contexte politique : le maintien de l’ordre et la préservation du régime politique dominent l’agenda policier. Sur le plan du maintien de l’ordre à l’intérieur, la IV e  République a d’abord dû faire face à un cycle de troubles liés à la guerre froide, où la violence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/police-en-france-de-la-liberation-a-nos-jours/#i_33302

PUTSCH DES GÉNÉRAUX (1961)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 379 mots
  •  • 1 média

À la suite de la conférence de presse du 11 avril 1961 où le président de Gaulle précise ses intentions quant à l'Algérie, les généraux Challe, Jouhaud et Zeller quittent la France et prennent le pouvoir à Alger dans la nuit du 21 au 22 avril. Venant d'Espagne, le général Salan les rejoint le 23. L'une des premières actions des conjurés est de faire arrêter le général Gambiez, le délégué général […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/putsch-des-generaux/#i_33302

QUATRIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 078 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La politique à l'égard des colonies »  : […] Le grand échec de la IV e  République est de n'avoir pas su gérer l'évolution du statut de l'empire français et des différentes colonies. Certes la constitution de 1946 substitue à l'idée d'empire celle d'Union française, mais dans la pratique le pouvoir colonial reste inchangé. Des émeutes donnent lieu à des répressions sanglantes en 1945 à Sétif (Algérie) et en 1947 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatrieme-republique/#i_33302

ROY JULES (1907-2000)

  • Écrit par 
  • Guy DUGAS
  •  • 679 mots

Né en Algérie le 22 octobre 1907 dans une famille de paysans concessionnaires dans la Mitidja dès 1854, Jules Roy, déchiré par une bâtardise qui lui fut tardivement révélée, fut à l'adolescence pris entre deux vocations contradictoires – l'action et l'aventure d'une part, la contemplation d'autre part. Ce qui en fit dans un premier temps un séminariste, plus tard un militaire. Du séminaire à la ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-roy/#i_33302

SAKIET SIDI YOUCEF AFFAIRE DE (1958)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 273 mots

Du 12 septembre 1957 au 7 février 1958, près de vingt incidents de frontière sont signalés dans la région du village tunisien de Sakiet Sidi Youcef. Le 8 février 1958 au matin, une escadrille française bombarde le village où le F.L.N. a ses cantonnements. L'on comptera soixante-dix morts et quatre-vingts blessés dans la population civile. Ce qu'on appelle alors « le coup de Sakiet » a trois conséq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affaire-de-sakiet-sidi-youcef/#i_33302

SOUSTELLE JACQUES (1912-1990)

  • Écrit par 
  • Christian DUVERGER
  •  • 1 225 mots
  •  • 1 média

Scientifique et homme politique, Jacques Soustelle a mené deux carrières parallèles. Sa vocation première, il la trouva au Mexique, au contact des Indiens qu'il partit étudier sur les terres froides du plateau central et dans la forêt humide du Yucatan. Après de brillantes études secondaires à Lyon, il intègre à dix-sept ans l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. À vingt ans, il est reçu prem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-soustelle/#i_33302

TILLION GERMAINE (1907-2008)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 972 mots

Ethnologue et résistante, Germaine Tillion est la fille d'un magistrat mort jeune et d'une éditrice de la librairie Hachette. Elle est née le 20 mai 1907 à Allègre (Haute-Loire). Formée par deux professeurs du Collège de France, Louis Massignon, islamologue, et Marcel Mauss, anthropologue, elle enseigna de 1957 à 1980 à l'École pratique des hautes études et y dirigea le département d'ethnographie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germaine-tillion/#i_33302

TREIZE MAI 1958

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 601 mots
  •  • 1 média

Le 15 avril 1958, accusé d'avoir trop cédé aux « bons offices » américains, le gouvernement présidé par Félix Gaillard est mis en minorité. Politiquement, le 13 mai, qui deviendra une date historique, commence ; il s'achèvera six semaines plus tard, le 1 er  juin, lorsque l'investiture sera accordée au ministère présidé par le général de Gaulle, le dernier de la IV […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/treize-mai-1958/#i_33302

TRICOT BERNARD (1920-2000)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 737 mots

L'intérêt général fut le fil directeur de la vie de Bernard Tricot, qui était né à Aurillac, le 17 juin 1920. Du Conseil d'État au cabinet du président du Conseil, du secrétariat général du ministère des Armées à celui de la présidence de la République, ce haut fonctionnaire de tradition – issu du dernier concours direct d'accès au Conseil d'État d'avant la création de l'E.N.A. – a été un rouage i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-tricot/#i_33302

VIDAL-NAQUET PIERRE (1930-2006)

  • Écrit par 
  • Alain SCHNAPP
  •  • 1 110 mots

Dans le chapitre « Un historien dans la cité »  : […] De la cité des crises aux crises de la République il n'y avait qu'un pas. Les premiers livres où Vidal-Naquet affirme son statut d'historien sont des œuvres politiques liées à son engagement sans faille contre la guerre d'Algérie : L'Affaire Audin (1958) reconstitue l'enlèvement et l'assassinat par les parachutistes français d'un jeune mathématicien communiste engagé contre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-vidal-naquet/#i_33302

ZELLER MARIE-ANDRÉ (1898-1979)

  • Écrit par 
  • Jean PLANCHAIS
  •  • 932 mots
  •  • 1 média

Marie-André Zeller est né le 1 er  janvier 1898, à Besançon, d'une famille d'ingénieurs et d'officiers. En 1915, à dix-sept ans, il s'engage dans l'artillerie comme simple soldat. À la fin de la guerre, il commande une batterie. Officier dans ce qu'on appelait alors « les armes savantes », il poursuit sa carrière dans l'artillerie. Technicien et organisateur, il devient, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-andre-zeller/#i_33302

Pour citer l’article

Sylvain VENAYRE, « GUERRE D'ALGÉRIE, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-d-algerie-en-bref/