GUANGXI [KOUANG-SI] RÉGION AUTONOME DU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La région autonome du Guangxi, créée en 1958, est une des cinq régions autonomes de la république populaire de Chine. Elle couvre 230 000 km2 et comptait 49,6 millions d'habitants en 2006. Le Guangxi correspond au bassin supérieur du Xijiang qui reçoit là quatre grands affluents : le Hongshui, le Liujiang, le Yujiang et le Guijiang. Il est limité au nord-ouest par le rebord des plateaux du Yunnan-Guizhou, au nord-est par l'extrémité de la chaîne des Nanling et au sud-est par la chaîne des Gouloushan. Une grande partie du territoire constitue la plus vaste région karstique tropicale du monde.

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative

Carte

Carte administrative de la Chine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le riz est la grande culture alimentaire du Guangxi, qui donne deux récoltes annuelles dans le Sud-Est ; dans le Nord, la culture du maïs et des millets est relativement importante. Les fruits tropicaux, le thé, la canne à sucre et l'exploitation des forêts sont les autres ressources notables de la région.

Le Guangxi dispose de deux importantes ressources minérales, le manganèse et l’étain, dont il détient le tiers des ressources nationales, auquel il convient d’ajouter la découverte récente de bauxite. Largement irriguée, la province bénéficie également de conséquentes ressources hydrauliques. Les principales villes du Guangxi sont : Wuzhou (3 millions d’habitants en 2006), située au confluent du Xijiang et du Guijiang, et port d’exportation de la région ; Guilin (près de 5 millions d’habitants), dont la célébrité du cadre naturel dû à une dépression karstique dominée par d’impressionnants pitons calcaires a permis la création d’une importante activité touristique ; Liuzhou (3,6 millions d’habitants), carrefour ferroviaire et centre industriel ; Beihai (1,5 million d’habitants), devenu l’un des dix premiers ports de pêche de Chine et dont les plages environnantes attirent les touristes ; et enfin Nanning (6,7 millions d’habitants), capitale provinciale, relais sur la voie sino-vietnamienne et centre industriel. Si le Guangxi reste, au début du xxie siècle, une des provinces les plus pauvres de Chine, il n’en dispose pas moins de deux atouts pour enclencher la dynamique de la c [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  GUANGXI [ KOUANG-SI ] RÉGION AUTONOME DU  » est également traité dans :

CHINE - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Guy MENNESSIER, 
  • Thierry SANJUAN, 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 5 863 mots
  •  • 7 médias

La République populaire de Chine est un des plus grands États du monde (9 561 240 km 2 ) et le plus peuplé (1 307 560 000 habitants à la fin de 2005, hors Hong Kong, Macao et Taïwan). À côté d'une immense majorité Han (ou chinoise proprement dite), la population comprend 54 nationalités minoritaires , qui occupent 60 p. 100 du territoire , et une 55 e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-cadre-naturel/#i_22178

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 791 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les nationalités minoritaires »  : […] Si les Constitutions successives de la République populaire de Chine soulignent l'indivisibilité de la nation, elles reconnaissent aussi la diversité ethnique de ses populations. Dans les années 1950, le nouveau régime s'est attaché à dénombrer, localiser et catégoriser les populations en présence. Sous l'influence de la politique soviétique des nationalités héritées de Staline, il a alors identi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-hommes-et-dynamiques-territoriales/#i_22178

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 735 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Guizhou et Yunnan »  : […] À l'ouest, les deux provinces du Guizhou et du Yunnan, ainsi que l'ouest du Hunan et du Guangxi, sont élevées et montagneuses. Leur région domine de 1 000 mètres au moins les pays situés plus à l'est, sans doute par des failles nord-est - sud-ouest. La plus grande partie du Guizhou et tout le Yunnan oriental sont une immense région calcaire qui se prolonge, plus basse, au Guangxi et au Hunan. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/#i_22178

MÉKONG

  • Écrit par 
  • Christian TAILLARD
  •  • 5 350 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le choix d'une approche intégrée des corridors économiques depuis 2002 »  : […] Depuis 2002, l'accent porte sur le développement intégré des corridors qui bénéficient désormais d'investissements dans les transports mais aussi d'accompagnements sectoriels qui développent ou complètent les six secteurs définis durant la première décennie. Le corridor économique se définit désormais comme une stratégie d'intégration transnationale concentrant les aménagements sur une bande d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mekong/#i_22178

THAÏ

  • Écrit par 
  • Guy MORÉCHAND, 
  • Solange THIERRY
  •  • 3 893 mots
  •  • 1 média

Les populations thai appartiennent à un groupe ethnique dispersé, mais très étendu et nombreux. Leur implantation va du sud de la Chine à l'est de l'Inde. Leurs langues forment l'une des cinq familles linguistiques d'Extrême-Orient (thai, miao-yao, austronésien, austro-asiatique, sino-tibétain). Deux de ces populations ont constitué les États de Thaïlande et du Laos. La Chine populaire a accordé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thai/#i_22178

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « GUANGXI [KOUANG-SI] RÉGION AUTONOME DU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guangxi-kouang-si-region-autonome-du/