GUANGXI [KOUANG-SI] RÉGION AUTONOME DU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La région autonome du Guangxi, créée en 1958, est une des cinq régions autonomes de la république populaire de Chine. Elle couvre 230 000 km2 et comptait 49,6 millions d'habitants en 2006. Le Guangxi correspond au bassin supérieur du Xijiang qui reçoit là quatre grands affluents : le Hongshui, le Liujiang, le Yujiang et le Guijiang. Il est limité au nord-ouest par le rebord des plateaux du Yunnan-Guizhou, au nord-est par l'extrémité de la chaîne des Nanling et au sud-est par la chaîne des Gouloushan. Une grande partie du territoire constitue la plus vaste région karstique tropicale du monde.

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative

carte

Carte administrative de la Chine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le riz est la grande culture alimentaire du Guangxi, qui donne deux récoltes annuelles dans le Sud-Est ; dans le Nord, la culture du maïs et des millets est relativement importante. Les fruits tropicaux, le thé, la canne à sucre et l'exploitation des forêts sont les autres ressources notables de la région.

Le Guangxi dispose de deux importantes ressources minérales, le manganèse et l’étain, dont il détient le tiers des ressources nationales, auquel il convient d’ajouter la découverte récente de bauxite. Largement irriguée, la province bénéficie également de conséquentes ressources hydrauliques. Les principales villes du Guangxi sont : Wuzhou (3 millions d’habitants en 2006), située au confluent du Xijiang et du Guijiang, et port d’exportation de la région ; Guilin (près de 5 millions d’habitants), dont la célébrité du cadre naturel dû à une dépression karstique dominée par d’impressionnants pitons calcaires a permis la création d’une importante activité touristique ; Liuzhou (3,6 millions d’habitants), carrefour ferroviaire et centre industriel ; Beihai (1,5 million d’habitants), devenu l’un des dix premiers ports de pêche de Chine et dont les plages environnantes attirent les touristes ; et enfin Nanning (6,7 millions d’habitants), capitale provinciale, relais sur la voie sino-vietnamienne et centre industriel. Si le Guangxi reste, au début du xxie siècle, une des provinces les [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  GUANGXI [ KOUANG-SI ] RÉGION AUTONOME DU  » est également traité dans :

CHINE - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Guy MENNESSIER, 
  • Thierry SANJUAN, 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 5 866 mots
  •  • 7 médias

capitale Urumqii ; la région autonome du Tibet, avec pour capitale Lhasa ; la région autonome de Mongolie-Intérieure avec pour capitale Hohhot ; la région autonome hui du Ningxia, avec pour capitale Yinchuan ; et la région autonome zhuang du Guangxi, avec pour capitale Nanning, qui correspond à l'ancienne province de ce nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-cadre-naturel/#i_22178

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 793 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les nationalités minoritaires »  : […] peuples non han du Sud-Ouest chinois. Ils se trouvent notamment dans les provinces du Yunnan et du Guizhou, et la région autonome zhuang du Guangxi. Une partie de ces populations se retrouvent souvent au-delà de la frontière chinoise, au nord de la Birmanie, de la Thaïlande, du Laos et du Vietnam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-hommes-et-dynamiques-territoriales/#i_22178

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 736 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Guizhou et Yunnan »  : […] À l'ouest, les deux provinces du Guizhou et du Yunnan, ainsi que l'ouest du Hunan et du Guangxi, sont élevées et montagneuses. Leur région domine de 1 000 mètres au moins les pays situés plus à l'est, sans doute par des failles nord-est - sud-ouest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/#i_22178

MÉKONG

  • Écrit par 
  • Christian TAILLARD
  •  • 5 350 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le choix d'une approche intégrée des corridors économiques depuis 2002 »  : […] décennie vient de l'intégration, à la fin de 2004, d'une seconde province chinoise, le Guangxi. Elle s'inscrit dans la stratégie chinoise de faire des deux provinces du sud-ouest de la Chine, Yunnan et Guangxi, frontalière avec la péninsule indochinoise, l'instrument privilégié du développement des relations avec les pays du sud. Dans un premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mekong/#i_22178

THAÏ

  • Écrit par 
  • Guy MORÉCHAND, 
  • Solange THIERRY
  •  • 3 893 mots
  •  • 1 média

et du Laos. La Chine populaire a accordé l'autonomie à la région du Houang-si (Guangxi), de majorité Zhuang. Les autres sont de plus petites unités de montagnards, disséminées dans les hautes régions de Chine méridionale, du nord du Vietnam, du Laos, de la Thaïlande, de la Birmanie et de l'Assam, où elles font partout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thai/#i_22178

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « GUANGXI [KOUANG-SI] RÉGION AUTONOME DU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guangxi-kouang-si-region-autonome-du/