HONEGGER GOTTFRIED (1917-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Acteur majeur de l’art concret, Gottfried Honegger est né le 12 juin 1917. Il commence sa carrière comme graphiste dans les années 1930 à Zurich, sa ville natale. En 1939, il se rend à Paris où il peint ses premiers paysages et quelques portraits de style cubiste. Le début de la Seconde Guerre mondiale l’oblige à retourner en Suisse où il ne reprendra son activité artistique qu’en 1949. Proche des artistes concrets zurichois (Max Bill, Richard-Paul Lohse, Camille Graeser), il abandonne toute figuration en 1951 et exécute des œuvres mêlant géométrie et référence au monde extérieur. Avide de découverte, Honegger passe deux années à New York, de 1958 à 1960, qui s’avèrent décisives. Outre ses rencontres marquantes avec les expressionnistes abstraits (Clyfford Still, Franz Kline, Mark Rothko, Sam Francis, Barnett Newman), il bénéficie de sa première exposition personnelle à la galerie Martha Jackson. Honegger y montre des œuvres annonçant les Tableaux-Reliefs : des monochromes rouges animés par l’usage répétitif d’éléments géométriques de faible épaisseur dont la facture est méticuleusement travaillée. Quand il s’installe à Paris, Honegger fréquente le milieu de l’abstraction géométrique et se lie notamment d’amitié avec Aurélie Nemours, Marcelle Cahn ou bien encore Sonia Delaunay. Avec la série des Biseautages – baptisée ainsi par le critique Michel Seuphor –, commencée en 1964, il explore la sensualité des lignes et des formes incisées dans le carton que la lumière révèle subtilement. On retrouvera quelque temps plus tard une même volonté de donner une dimension tactile à la surface à travers les tableaux monumentaux qu’Honegger recouvre de mine de plomb. En attachant une certaine importance au faire artisanal, il se démarque des concrets zurichois qui prônent une exécution neutre et anonyme. À la fin des années 1960, la rencontre avec le [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en histoire de l'art contemporain, critique d'art, commissaire d'exposition, consultante en art moderne et contemporain

Classification


Autres références

«  HONEGGER GOTTFRIED (1917-2016)  » est également traité dans :

CONCRET ART

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 2 729 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Max Bill et le foyer suisse »  : […] La mort soudaine de Van Doesburg, en 1931 à Davos, interrompt brutalement l'évolution dans laquelle il s'était engagé. Tandis que ses anciens compagnons de route s'éloignent des principes de l'art concret, l'artiste allemand Josef Albers (1888-1976), professeur au Bauhaus, réalise entre 1932 et 1935 une série de quatre-vingts gouaches à partir du motif de la clef de sol dont il remplit les boucl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-concret/#i_45492

Pour citer l’article

Domitille d' ORGEVAL, « HONEGGER GOTTFRIED - (1917-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gottfried-honegger/