OFFICES GALERIE DES, Florence

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Musée d'art situé à Florence, la galerie des Offices (en italien galleria degli Uffizi) possède la plus belle collection au monde de tableaux de la Renaissance italienne, et plus particulièrement de l'école florentine. Elle abrite également des antiquités, des sculptures, ainsi que plus de cent mille dessins et estampes.

Galerie des Offices, Florence

Photographie : Galerie des Offices, Florence

Construit à partir de 1560 par Giorgio Vasari et à l'instigation de Côme Ier de Médicis, le palais des Offices abritait initialement les services de l'administration publique. En 1574, une partie de l'édifice sera transformée en galerie « décorée de peintures, de statues et d'objets... 

Crédits : Gordon Bell/ Shutterstock

Afficher

En 1559, le grand-duc de Toscane Côme Ier de Médicis demanda au peintre architecte Giorgio Vasari de dessiner un bâtiment à deux ailes destiné à accueillir les services (uffizi) de l'administration publique. Le palais des Offices (1560-1580), l'un des plus beaux fleurons de l'architecture maniériste italienne, sera par la suite agrandi et remanié, mais ces modifications se firent toujours dans le respect de la conception originale de Vasari. Cinq années plus tard, en 1565, le même architecte relie les Offices au Palazzo Pitti, la résidence des Médicis, par un corridor d'un kilomètre de long qui traverse le fleuve Arno en passant au-dessus du Ponte Vecchio. Après la mort de Côme Ier, son successeur François Ier de Médicis fit appel en 1574 à Bernardo Buontalenti afin de convertir l'étage supérieur des Offices en un lieu pour « se promener, décoré de peintures et de statues et d'objets précieux » issus des collections constituées par les Médicis depuis l'époque de Côme l'Ancien (1389-1464). Une nouvelle extension de ces salles est réalisée au xviie siècle par le grand-duc Ferdinand II de Médicis et son frère, le cardinal Léopold, lequel réunit des autoportraits d'artistes qui furent par la suite exposés dans le corridor Vasari. En 1737, après la mort de Jean-Gaston et l'extinction de la dynastie des Médicis, la collection des Médicis est léguée par sa sœur la grande-duchesse Anna Maria Lodovica à la dynastie des Lorraine, selon un accord stipulant que les œuvres d'art devraient toujours rester à Florence. Le grand-duc Léopold Ier transforme les Offices en musée au xviiie siècle : il réorganise les collections, fait établir l'un des premiers catalogues par G. Bianchi en 1759, puis nomme le premier directeur de l'institution avant d'ouvrir au public en 1765. La présentation des œuvres par écoles et chronologiquement date de 1789.

La galerie des Offices possède une vaste collection très complète de peintures florentines allant de la fin du gothique à la Renaissance et à la période maniériste : mentionnons notamment Simone Martini, Cimabue, Giotto, Paolo Uccello, Piero della Francesca, Léonard de Vinci, Michel-Ange, Botticelli, Bronzino, Rosso Fiorentino, sans oublier le Retable Portinari d'Hugo van der Goes. Certaines parties des Offices furent gravement endommagées lors d'un attentat à la voiture piégée commis en 1993, mais peu de chefs-d'œuvre furent touchés. Le corridor oriental, entièrement restauré en 1996 a retrouvé l'aspect qui était le sien au xviiie siècle, inspiré en cela par les dessins de la galerie reproduisant l'organisation des statues et des tableaux exécutés par Fra Benedetto de Greyss entre 1748 et 1765.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Classification

Les derniers événements

9-28 mai 1993 Italie. Voyage de Jean-Paul II en Sicile, poursuite de la lutte anti-mafia et intensification du terrorisme

Le 27, à 1 heure du matin, l'explosion d'une voiture piégée dans le centre de Florence tue cinq personnes et endommage les collections de la galerie des Offices. Cet attentat suscite une vive émotion à travers le pays. Le 28, plusieurs dizaines de milliers de personnes défilent à Florence en signe de protestation contre le terrorisme.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

« OFFICES GALERIE DES, Florence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/galerie-des-offices-florence/