ZWICKY FRITZ (1898-1974)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Astrophysicien suisse né le 14 février 1898 à Varna (Bulgarie) et mort à Pasadena (Californie) le 8 février 1974, Fritz Zwicky est élève de l'École polytechnique fédérale (Eidgenössische Technische Hochschule) de Zurich, où il sera assistant de recherche (1920-1925). C'est dans cet établissement qu'il connaît le théoricien de la physique Wolfang Pauli et le mathématicien Hermann Weyl, avec lesquels il se lie d'amitié ; il les retrouvera plus tard tous deux à Princeton. Après ses premières recherches à Zurich, il rejoint en 1925 le California Institute of Technology (Caltech), où il devient professeur assistant de physique théorique en 1927.

Il consacre ses premières recherches à la cristallographie, puis il s'intéresse à la mécanique, à l'astronomie et à bien d'autres branches de la physique. En 1942, il est nommé professeur d'astronomie au Caltech. Directeur de la recherche de l'Aerojet Engineering Corporation (1943-1945), puis conseiller technique principal de cette société (1949-1961), Zwicky effectue de nombreux travaux sur les fusées : c'est lui qui invente le propulseur d'assistance au décollage des avions J.A.T.O. (jet assisted take-off). Ces travaux lui valent la médaille de la liberté (Liberty Medal) de la part du gouvernement des États-Unis (1949).

En collaboration avec l'astronome allemand Walter Baade, Zwicky découvre vers 1932 des étoiles devenant brusquement très lumineuses (d'un éclat plus de mille fois supérieur à celui des novae ordinaires), auxquelles ils donnent le nom de supernovae ; par une recherche systématique poursuivie jusqu'en 1941, ils en découvrent dix-huit.

Peu conformiste et d'une imagination audacieuse, Zwicky conteste dès 1929 l'interprétation du décalage vers le rouge du spectre des galaxies en termes d'effet Doppler-Fizeau, à laquelle il préfère l'hypothèse du vieillissement des photons durant leur propagation dans l'espace. En 1934, avec Baade, il considère la possi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ZWICKY FRITZ (1898-1974)  » est également traité dans :

BAADE WILHELM HEINRICH WALTER (1893-1960)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 290 mots

Né le 24 mars 1893 à Schröttinghausen, en Westphalie, l'Allemand Wilhelm Heinrich Walter Baade est un des astronomes les plus importants du xx e  siècle. Il a accompli l'essentiel de ses recherches aux États-Unis. Son premier article mémorable, Supernovae and Cosmic Rays (1934), est cosigné avec Fritz Zwicky ; tous deux y prédisent l'existence d'étoiles à neutrons, restes de l'explosion de super […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-heinrich-walter-baade/#i_20730

GALAXIES

  • Écrit par 
  • Danielle ALLOIN, 
  • André BOISCHOT, 
  • François HAMMER
  •  • 10 079 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La matière intergalactique »  : […] L'espace situé entre les galaxies n'est sans doute pas parfaitement vide. On sait déjà qu'au voisinage d'une galaxie peuvent se trouver quelques amas globulaires gravitationnellement indépendants, ayant échappé à l'attraction des galaxies. Mais le problème le plus important est de savoir s'il existe ou non une matière gazeuse et de la poussière dans l'espace intergalactique et, dans l'affirmative […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galaxies/#i_20730

MASSE CACHÉE ou MASSE MANQUANTE ou MATIÈRE NOIRE

  • Écrit par 
  • Marc LACHIÈZE-REY
  •  • 3 642 mots

Dans le chapitre « La masse cachée dans les amas de galaxies »  : […] C'est en fait à propos des amas de galaxies que naquit l'idée de masse invisible. Ces systèmes immenses (de tailles voisines de la dizaine de millions d'années-lumière) rassemblent des centaines ou des milliers de galaxies qui s'y déplacent avec des vitesses élevées. On peut effectuer à leur propos une analyse dynamique semblable à la précédente car les galaxies orbitent dans un amas à l'instar d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masse-cachee-masse-manquante-matiere-noire/#i_20730

PREMIÈRE OBSERVATION D'UNE LENTILLE GRAVITATIONNELLE À L'ÉCHELLE D'UNE GALAXIE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 474 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Prédiction de l’effet de lentille gravitationnelle »  : […] Albert Einstein a formulé la théorie de la relativité générale – encore dite théorie de la gravitation – en 1915. Elle relie la structure de l’espace-temps, définie par la relativité restreinte (1905), à la présence des masses qu’il contient. La représentation de cette relativité générale, donnée par John Wheeler (1911-2008), est explicite : « La matière dit à l’espace-temps comment se courber et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-observation-d-une-lentille-gravitationnelle-a-l-echelle-d-une-galaxie/#i_20730

Pour citer l’article

Georges KAYAS, « ZWICKY FRITZ - (1898-1974) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fritz-zwicky/