FON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Localisés dans le sud du Bénin et au Nigeria, les Fon parlent un dialecte ewe, du sous-groupe kwa de la famille Niger-Congo des langues africaines. Leur langue est proche de celles des Adja et des Ouatchi. Dans les années 2000, on estime leur nombre à 3,5 millions.

L'économie traditionnelle des Fon repose sur l'agriculture (maïs, manioc, ignames) ; les plantations de palmiers à huile fournissent l'essentiel des produits. Les hommes assurent défrichage et sarclage, les femmes entretiennent les champs et font la récolte. Chaque village possède un groupe de chasseurs professionnels qui a son propre chef. La forge et le tissage sont assurés par des hommes qui exercent ces activités de façon spécifique ; la poterie constitue une activité féminine. Une monnaie de cauris est à la base d'un système complexe de marché.

La famille polygynique constitue l'unité sociale de base des Fon. Chaque femme occupe avec ses enfants une case au sein d'un enclos qui comprend également des constructions destinées au mari ; à ceux de ses frères et de ses enfants adultes qui vivent avec lui ; aux adolescents de sexe masculin ; au culte des ancêtres ainsi que celui des greniers. Un lignage, composé de familles apparentées en ligne masculine, occupe en général une série d'enclos contigus ; l'homme le plus âgé joue le rôle de chef de lignage. Les clans patrilinéaires, dispersés à travers le Dahomey et le Nigeria, jouaient autrefois un rôle important, mais, dans la période récente, l'organisation clanique s'est effondrée. Le culte des ancêtres demeure cependant un trait essentiel de la religion fon qui comprend également tout un panthéon de divinités naturelles, de dieux et de forces personnalisées, de croyances magiques ainsi qu'un système complexe de pratiques divinatoires.

Dirigé par un chef héréditaire, le village est la première unité politique ; le chef de village a davantage un rôle d'arbitrage que de commandement. Dans le royaume du Dahomey, qui a fleuri aux xvi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : chargé de cours à l'université de Paris-VIII, assistant de recherche à l'École pratique des hautes études

Classification


Autres références

«  FON  » est également traité dans :

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Un foisonnement artistique

  • Écrit par 
  • Louis PERROIS
  •  • 6 825 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les cités-États du Bénin et du Nigeria »  : […] Les Fon du Bénin avaient leur capitale à Abomey. L'apogée de ce royaume guerrier se situe au xviii e  siècle. Les artisans travaillaient sous le contrôle du roi. Les œuvres devaient exalter sa puissance et ses hauts faits. Les bas-reliefs du palais d'Abomey sont en terre crue peinte de couleurs vives. Les chefs avaient comme emblèmes de leur pouvo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-un-foisonnement-artistique/#i_12244

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Histoire et traditions

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE, 
  • Francis GEUS, 
  • Louis PERROIS, 
  • Jean POLET
  • , Universalis
  •  • 6 686 mots

Dans le chapitre « Des portraits royaux de convention  »  : […] Si l'on excepte les cas plus anciens d'Ifé ou de Bénin, la représentation du souverain est rare. Chez les Kuba, c'est en principe un portrait préparé du vivant du roi, mais c'est en réalité une image convenue, où seul le socle apporte un élément d'individualité, demeure d'éternité où le dernier souffle du souverain est censé se déposer. Cas tout à fait insolite, depuis le xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-histoire-et-traditions/#i_12244

AMÉRIQUE LATINE - Les religions afro-américaines

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 3 190 mots

Dans le chapitre « Variété des cultes »  : […] Les religions d'origine africaine se sont conservées le plus pures chez les nègres marrons, ou Bosh, qui ont fui le régime de l'esclavage pour constituer des républiques indépendantes à l'intérieur des forêts des Guyanes hollandaise et française. On retrouve chez eux, juxtaposées plus qu'intégrées, les religions des Fanti- Ashanti (Ghāna) et des Fon (Bénin), le Grand Dieu qu'ils adorent s'appelan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-les-religions-afro-americaines/#i_12244

BÉNIN

  • Écrit par 
  • Richard BANÉGAS
  •  • 8 254 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le pays et les hommes »  : […] Situé entre le géant nigérian et le minuscule Togo, le territoire du Bénin se présente comme un couloir d'environ 700 kilomètres de longueur, avec une étroite façade maritime (125 km) qui s'ouvre au nord sur deux pays sahéliens, le Burkina Faso et le Niger. Avec une superficie de 112 622 kilomètres carrés et 8,7 millions d'habitants en 2009, il s'agit d'un des pays les moins étendus et les moins p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benin/#i_12244

SACERDOCE

  • Écrit par 
  • Mariasusai DHAVAMONY, 
  • Universalis
  •  • 5 872 mots

Dans le chapitre « Les religions africaines »  : […] Pour les Abaluyia du Kavirondo (Kenya), l'homme dont la femme est atteinte de stérilité, dont le bétail périt, dont les récoltes sont dévastées par les tempêtes et dont le caractère est en contradiction avec les dispositions des représentants du sacré est frappé d'interdit et ne peut se voir confier la charge sacerdotale ( omusalisi ). Le fait d'être avancé en âge ne suffit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacerdoce/#i_12244

Pour citer l’article

Roger MEUNIER, « FON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fon/