FERTILITÉ DES SOLS

Médias de l’article

Fertilité des sols : influence du substratum

Fertilité des sols : influence du substratum
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Fertilité des sols : rotation et restitution organiques

Fertilité des sols : rotation et restitution organiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Facteurs techniques

Les facteurs naturels soumis, plus ou moins, à la maîtrise de l'homme sont donc de plus en plus nombreux et se rapportent soit au milieu écologique dans lequel la culture est placée, soit à la plante cultivée elle-même.

Milieu écologique

L'état chimique du sol est en général aisément modifiable, surtout lorsqu'il s'agit de corriger des déficiences en éléments nutritifs. Par l'emploi judicieux des engrais, on parvient à une augmentation de la fertilité si sensible que le langage courant lui a consacré le terme de fertilisation et que les substances nutritives apportées par les engrais sont qualifiées d'éléments fertilisants.

Par contre, l'agriculteur est pratiquement impuissant face à certains caractères chimiques tels que l'excès de calcaire.

Sur les caractères physiques du sol, l'homme ne peut efficacement intervenir qu'en surface et, d'une manière limitée, au niveau du proche sous-sol. Il le fait surtout en pratiquant des façons culturales destinées à améliorer ou à entretenir la structure du sol.

L'état biologique du sol est également soumis à l'influence humaine par la quantité et la nature des résidus et restitutions organiques. La matière organique du sol, notamment sa fraction humifiée, exerce des effets multiples et interdépendants aussi bien sur les propriétés chimiques et physiques que biologiques, d'où l'attention particulière que l'agriculteur doit accorder à l'état biologique de ses terres.

Enfin, par la lutte contre les mauvaises herbes, l'homme est capable de réduire ou de supprimer directement la concurrence pour la lumière subie par l'espèce cultivée, et indirectement celle pour l'eau et les substances nutritives.

Plante cultivée

L'agriculteur, par l'intermédiaire du choix de la culture, intervient de différentes manières pour modifier la fertilité du milieu géographique.

D'abord par le choix des rotations. Le rôle améliorant de la prairie temporaire sur la structure des sols a été souvent mis en évidence, de même que celui des cultures des légumineuses.

Le tableau


pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : ingénieur agronome, docteur ès sciences, directeur de recherche, chef du département d'agronomie de l'Institut national de la recherche agronomique

Classification


Autres références

«  FERTILITÉ DES SOLS  » est également traité dans :

AGRICULTURE - Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 6 078 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les cultures avec jachère et élevage associé de l'Antiquité »  : […] avec une friche herbeuse de quinze mois, la jachère, formant ainsi une rotation biennale. Pour renouveler la fertilité de ces terres, les animaux, pâturant le jour dans les zones herbeuses environnantes, étaient parqués toutes les nuits durant quinze mois sur les jachères afin qu'ils y déposent leurs déjections. Mais ce mode de fumure impliquait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-histoire-des-agricultures-jusqu-au-xixe-siecle/#i_111

AGRONOMIE

  • Écrit par 
  • Stéphane HÉNIN, 
  • Michel SEBILLOTTE
  •  • 9 159 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'agronomie en tant que science, du XVIIIe siècle à nos jours »  : […] d'établir un système de l'agriculture, s'efforçant en outre de définir la notion de « fertilité », c'est-à-dire l'aptitude à produire. Cette dernière était considérée comme une propriété inhérente au sol, et non, comme on l'a montré depuis, à l'ensemble « plante-sol-climat-techniques ». Cependant, Thaër considérait que cette propriété pouvait être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agronomie/#i_111

AMMONIFICATION ou AMMONISATION

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 1 916 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Ammonification et fertilité »  : […] Leur méconnaissance a cependant causé des déboires, dans diverses tentatives de fertilisation : épandage des eaux résiduelles, utilisation de certains engrais azotés, reconversion d'herbages, amélioration des sols forestiers. Le problème de la fertilisation par engrais azotés se pose ; les nitrates et l'urée sont facilement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ammonification-ammonisation/#i_111

ENGRAIS

  • Écrit par 
  • Albert DAUJAT, 
  • Philippe ÉVEILLARD, 
  • Jean HEBERT, 
  • Jean-Claude IGNAZI
  •  • 9 962 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Lois d'action des éléments fertilisants »  : […] rendement et à enrichir le sol ; en sol riche, comme un apport destiné à maintenir la fertilité en compensant les exportations et les pertes. Dans certaines situations de sols exceptionnellement enrichis (par exemple en phosphore), la fertilisation raisonnée peut prévoir de suspendre pendant un certain nombre d'années l'apport des éléments […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/engrais/#i_111

FORÊTS - La forêt, un milieu naturel riche et diversifié

  • Écrit par 
  • Yves BASTIEN, 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 8 221 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Influences édaphiques »  : […] sans excès, la composition ionique est le facteur essentiel de la fertilité du sol. Parmi les indices de cette fertilité, ceux qui sont en rapport avec la nitrification sont les plus importants. Quand celle-ci est faible, le sol présente une forte teneur relative en carbone, s'exprimant par un rapport C/N élevé ; cette accumulation de matière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-la-foret-un-milieu-naturel-riche-et-diversifie/#i_111

OLIGOÉLÉMENTS

  • Écrit par 
  • Jean LAVOLLAY
  •  • 3 577 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Maladies de carence »  : […] cas, sont incapables d'en obtenir suffisamment pour satisfaire leurs besoins. Les carences absolues sont rares mais peuvent survenir sur des sols sableux très pauvres. Très souvent une carence apparaîtra alors que le sol est relativement riche en l'élément considéré, mais à l'état de combinaisons difficilement utilisables. Le pH du sol est un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oligoelements/#i_111

Pour citer l’article

Louis GACHON, « FERTILITÉ DES SOLS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fertilite-des-sols/