ZUCCARO FEDERICO (1540 env.-1609)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Sant'Angelo in Vado (Marches), formé par son frère Taddeo, Federico Zuccaro travaille en collaboration étroite avec lui jusqu'en 1566 et termine les ensembles inachevés à la mort de celui-ci. La distinction de leurs œuvres datant de cette époque demeure très délicate. Par la suite, Federico affirme une personnalité fort différente de celle de son frère : c'est un artiste doué, au talent facile et un peu académique, qui connut un succès international et exerça une grande influence en Europe. Il fait deux séjours à Venise (1563 et 1582), se rend en France, en Flandre (Anvers) et en Angleterre ; il travaille à Florence où il termine à la cathédrale les fresques inachevées de Vasari (1575-1579). Appelé en Espagne par Philippe II à l'Escorial (1585-1588), il séjourne, entre 1604 et 1608, à Paris, à Mantoue, à Turin et à Parme. Dans son palais romain, il réorganise l'Académie de Saint-Luc dont il devient le prince en 1598 et il fait aussi partie des académies de Bologne et de Parme.

Comme théoricien de la peinture, il a publié en 1607, un traité, Idea de pittori, scultori ed architteti.

À la différence de son frère, on peut lui attribuer de nombreuses peintures. Moins original que Taddeo, Federico a franchement contribué à la diffusion de la maniera dans sa dernière phase, tout en la réduisant à des formules séduisantes, un peu stéréotypées.

—  Sylvie BÉGUIN

Écrit par :

  • : conservateur en chef au département des Peintures du musée du Louvre

Classification


Autres références

«  ZUCCARO FEDERICO (1540 env.-1609)  » est également traité dans :

MANIÉRISME

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN, 
  • Marie-Alice DEBOUT
  •  • 10 194 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Rome »  : […] Le rôle fondamental joué par Michel-Ange sur la formation de la maniera et son influence sur les artistes italiens a été souligné par tous les historiens récents : le Tondo Doni (1505-1506, Offices, Florence), le carton de la Bataille de Cascina (1504), la voûte de la Sixtine (1508-1512), qui offraient une conception de l'espace tout à fait personnelle, avec une expression dramatique et dynamiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manierisme/#i_22203

Pour citer l’article

Sylvie BÉGUIN, « ZUCCARO FEDERICO (1540 env.-1609) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/federico-zuccaro/