JOLY EVA (1943- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Eva Joly, née Eva Gro Farseth à Oslo en 1943, fut d'abord, avant d'entrer en politique, une magistrate française dont la carrière atypique connut un point d'orgue avec l'instruction de l'affaire Elf dans les années 1990. Cette affaire a fait d'elle l'un des principaux protagonistes du combat juridique et de la révélation médiatique des formes de corruption des élites économiques et politiques en France. Devenue députée européenne en juin 2009, Eva Joly entend continuer ce combat contre la délinquance financière et pour l'indépendance de la justice, dans l'arène parlementaire cette fois.

Fille d'un fournisseur pour l'armée norvégienne, éduquée au sein d'un milieu protestant, la réussite scolaire socialement inespérée d'Eva Joly la pousse à choisir par défaut des études littéraires qui l'amènent à effectuer un séjour linguistique de six mois à Paris en 1964. Celui-ci se transformera en point de départ d'une vie familiale et professionnelle entièrement dévolue à la France jusqu'en 2002. À la fin des années 1960, mariée à un étudiant français en médecine bientôt installé dans l'Essonne, elle vit d'abord de son travail de secrétaire. Elle donne naissance à son premier enfant au moment même où elle reprend des études de droit en suivant des cours du soir. L'obtention d'une licence la conduit ensuite à travailler, de 1973 à 1981, en hôpital psychiatrique en tant que conseillère juridique. Après la réussite d'un concours exceptionnel d'accès à la magistrature en 1981, Eva Joly entame une deuxième carrière à près de quarante ans, dans un métier essentiellement exercé par des gens plus jeunes qu'elle et passés par l'École nationale de la magistrature. D'abord substitut du procureur au parquet, à Orléans de 1982 à 1984 puis à Évry jusqu'en 1989, elle se consacre essentiellement à la justice des mineurs ainsi que, plus marginalement, aux affaires du parquet financier. En 1990, cherchant à échapper à la « justice au jour le jour », elle obtient un détac [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : doctorant en science politique à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, chargé de cours à l'université de Strasbourg

Classification


Autres références

«  JOLY EVA (1943- )  » est également traité dans :

FRANCE - Les élections présidentielle et législatives de 2012

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 2 997 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Une campagne tentée par un certain radicalisme »  : […] Suscitant la controverse jusqu'au sein de son propre camp, Nicolas Sarkozy, influencé en cela par son conseiller venu de l'extrême droite, Patrick Buisson, et par son ministre de l'Intérieur, Claude Guéant – qui, en pleine campagne électorale, lança un débat sur les valeurs respectives de chaque civilisation –, effectue une campagne assez marquée à droite. Cette tendance s'accentue au cours des de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-les-elections-presidentielle-et-legislatives-de-2012/#i_52114

Les derniers événements

5-23 avril 2012 • FrancePremier tour de l'élection présidentielle.

. 100 des voix, François Bayrou (MoDem) perd plus de la moitié de son électorat de 2007 (– 9,44 p. 100). Eva Joly (Europe Écologie-Les Verts) recueille 2,31 p. 100 des suffrages (– 0,58 p. 100 par rapport aux scores de Dominique Voynet, candidate des Verts, et de l'altermondialiste José Bové [...] Lire la suite

9-23 mars 2012 • FrancePoursuite de la campagne présidentielle.

de l'assassinat d'enfants devant une école juive de Toulouse, la plupart des candidats suspendent leur campagne en annulant leurs déplacements. Le 19 également, le Conseil constitutionnel valide dix candidatures en vue du premier tour de l'élection présidentielle: Eva Joly (Europe Écologie-Les Verts), Marine [...] Lire la suite

15-19 novembre 2011 • FranceAccord électoral et programmatique entre les socialistes et les écologistes.

de Nantes, sont exclus de l'accord. La candidate d'E.E.-L.V. à l'élection présidentielle Eva Joly déclare ne pas se sentir engagée par le texte. Cette position entraîne des tensions au sein du parti écologiste. Le 19, le conseil fédéral d'E.E.-L.V. valide l'accord.  [...] Lire la suite

12 juillet 2011 • FranceDésignation d'Eva Joly comme candidate d'Europe Écologie-Les Verts à l'élection présidentielle.

La députée européenne et ancienne magistrate franco-norvégienne Eva Joly remporte, avec 58,2 p. 100 des suffrages, le second tour de la primaire organisée par Europe Écologie-Les Verts en vue de désigner son candidat à l'élection présidentielle de 2012. Elle était opposée à l'ancien animateur d'émissions télévisées Nicolas Hulot, favori des sondages. Eva Joly avait failli l'emporter dès le premier tour, fin juin.  [...] Lire la suite

13 novembre 2010 • FranceFusion au sein du mouvement écologiste.

Lors des assises du mouvement écologiste à Lyon, les Verts dirigés par Cécile Duflot et le rassemblement Europe Écologie qui réunissait, lors des élections européennes de juin 2009 et régionales de mars 2010, les Verts et des personnalités proches de la mouvance écologiste telles que Eva Joly [...] Lire la suite

14 janvier 2002 • FranceDépart du juge Éric Halphen de la magistrature.

sans cesse voulu m'empêcher d'enquêter », affirme le juge Halphen. Le 28 février, la juge d'instruction Eva Joly, spécialiste de la lutte anticorruption, annoncera également son départ de la magistrature. Déclarant être « simplement arrivée au bout de la route avec l'enquête sur Elf », elle projette d'occuper les fonctions de conseiller auprès du gouvernement de Norvège, pays dont elle est originaire.  [...] Lire la suite

29 mai 1997 • FranceMise en examen de Jean-Maxime Lévêque.

Le juge d'instruction Éva Joly met en examen Jean-Maxime Lévêque, ancien président du Crédit commercial de France et du Crédit lyonnais, dans le cadre de l'enquête sur la banque International Bankers S.A. (I.B.S.A.) – filiale du groupe International Bankers Inc. présidé par Jean-Maxime Lévêque [...] Lire la suite

27 mars - 1er avril 1997 • France - GabonImplication du président Omar Bongo dans l'affaire Elf-Bidermann.

Le 27, à la demande du juge Éva Joly, chargée de l'instruction de l'affaire Elf-Bidermann, la justice genevoise place sous séquestre un compte bancaire ouvert au nom d'une société immatriculée dans les îles Vierges britanniques et qui abriterait des fonds appartenant à l'État gabonais [...] Lire la suite

4-24 juillet 1996 • FranceMise en examen de Loïk Le Floch-Prigent et changement à la tête de la S.N.C.F.

Le 4, le juge d'instruction Éva Joly met en examen Loïk Le Floch-Prigent, ancien P.-D.G. d'Elf Aquitaine et actuel P.-D.G. de la S.N.C.F., pour abus de biens sociaux et recel, recel d'abus de confiance, diffusion de fausses informations et présentation de faux bilans, et ordonne son placement [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Thomas MARTY, « JOLY EVA (1943- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eva-joly/