Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) L'architecture

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Le postmodernisme

À la fin des années 1970, la crise économique et énergétique, la crise morale engendrée par l'engagement américain au Vietnam conduisent à réexaminer l'efficacité et la pertinence de l'architecture moderne. Ce tournant dans la sensibilité a pris le nom de postmodernisme, mais à vrai dire, il s'agit d'une notion un peu floue pour désigner une diversité d'attitudes à l'égard de l'héritage du Mouvement moderne aux États-Unis. Le maniérisme qui caractérise les réalisations récentes n'est peut-être que le reflet de doutes concernant le pouvoir de l'architecte à peser réellement sur le paysage urbain contemporain.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, directeur de l'École doctorale d'histoire de l'art

Classification

Pour citer cet article

Claude MASSU. ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009

Médias

Le Capitole à Washington, 2 - crédits : Travelpix Ltd/ Getty Images

Le Capitole à Washington, 2

Robert Venturi et Denise Scott Brown - crédits : George Pohl/ The Architectural Archives ; University of Pennsylvania by the gift of Robert Venturi and Denise Scott Brown

Robert Venturi et Denise Scott Brown

Fuller Building - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Fuller Building