SALONEN ESA-PEKKA (1958- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un chef au service de la musique de son temps

Esa-Pekka Salonen fait ses débuts à la direction en 1979, avec l’Orchestre symphonique de la Radio finlandaise. Les nombreux engagements qu’il obtient ensuite en Scandinavie sont notamment marqués par la production de Wozzeck d’Alban Berg à l’Opéra de Stockholm. En 1983, il dirige au pied levé le Philharmonia Orchestra de Londres dans la Troisième Symphonie de Mahler, une brillante prestation qui lance sa carrière internationale. Deux ans plus tard, en 1985, il prend la direction de l’orchestre de la Radio suédoise à Stockholm, où il restera dix ans, et est engagé comme chef invité à l’Orchestre philharmonique d’Oslo ainsi qu’au Philharmonia Orchestra. L’année suivante, son enregistrement de la Symphonie no 3 de Lutosławski, avec l’Orchestre philharmonique de Los Angeles, reçoit plusieurs récompenses.

En 1992, Esa-Pekka Salonen est nommé directeur musical de cette formation, qui obéit parfaitement à sa gestuelle dynamique et théâtrale. Sous sa baguette, elle connaît une nouvelle jeunesse après son transfert, en 2003, au Walt Disney Concert Hall dessiné par Frank Gehry. Avec l’Orchestre philharmonique de Los Angeles, il assure de nombreuses créations mondiales, notamment pour quelques-unes de ses compositions, comme LA Variations (créée en 1997) et Wing on Wing (2004), mais aussi pour Naïve and Sentimental Music (1999) de John Adams, Sculpture (2006) de Magnus Lindberg, The Hague Hacking (2008) de Louis Andriessen, la Symphonie no 4 (2009) d’Arvo Pärt et plusieurs œuvres d’Anders Hillborg. Après dix-sept années de collaboration, Esa-Pekka Salonen part à Londres rejoindre le Philharmonia Orchestra, où il a été nommé chef principal un an plus tôt, en 2008.

Comme d’autres chefs de renommée internationale, Esa-Pekka Salonen dirige de nombreux orchestres prestigieux et participe à plusieurs festivals internationaux. Même s’il n’ignore pas la période classique, comme en témoignent les symphonies [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  SALONEN ESA-PEKKA (1958- )  » est également traité dans :

LINDBERG MAGNUS (1958- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 529 mots

Dans le chapitre « Un refus des entraves esthétiques »  : […] Né à Helsinki le 27 juin 1958, Lindberg est diplômé de l'Académie Sibelius de la capitale finlandaise, où il étudie la composition avec Paavo Heininen et Einojuhani Rautavaara (1977-1981). Heininen stimule sa curiosité pour tous les courants de la musique occidentale. En 1977, Lindberg est – aux côtés de Kaija Saariaho et d'Esa-Pekka Salonen, notamment – l'un des membres fondateurs de l'associati […] Lire la suite

Pour citer l’article

Charles TRUMBULL, « SALONEN ESA-PEKKA (1958- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/esa-pekka-salonen/