LINDBERG MAGNUS (1958- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Finlande occupe aujourd'hui une place privilégiée dans le monde en matière de création musicale. Elle le doit à une pléiade de solistes, chefs d'orchestre et compositeurs de renom, parmi lesquels Magnus Lindberg s'affirme comme le plus puissamment novateur de sa génération.

Un refus des entraves esthétiques

Né à Helsinki le 27 juin 1958, Lindberg est diplômé de l'Académie Sibelius de la capitale finlandaise, où il étudie la composition avec Paavo Heininen et Einojuhani Rautavaara (1977-1981). Heininen stimule sa curiosité pour tous les courants de la musique occidentale. En 1977, Lindberg est – aux côtés de Kaija Saariaho et d'Esa-Pekka Salonen, notamment – l'un des membres fondateurs de l'association Korvat auki ! (« Ouvrez vos oreilles ! »), qui se donne pour mission de promouvoir la musique contemporaine en organisant des concerts et en offrant un lieu de rencontres entre compositeurs, instrumentistes, critiques et musicologues. Parallèlement à ses activités de compositeur, Lindberg est pianiste, et sa carrière de concertiste l'amènera à créer de nombreuses pièces. En 1980, il fonde avec Esa-Pekka Salonen l'ensemble expérimental Toimii ! (« Ça marche ! »), qui doit devenir, selon ses propres paroles, « un laboratoire où compositeurs et instrumentistes pourraient travailler ensemble à de nouveaux moyens d'expression musicale », notamment grâce à un travail sur l'improvisation en concert.

Lindberg est le premier compositeur finlandais à prendre le sérialisme comme point de départ. L'adoption de cette technique est pour lui beaucoup plus que le « jeu intéressant » que celle-ci avait représenté pour les compositeurs des années 1960, qui l'avaient souvent utilisée comme succédané aux problèmes compositionnels. Dans le lied Jag vill breda vingar ut (1978), il s'évertue ainsi à soumettre le sens dramatique du texte et sa charge émotionnelle aux rigueurs de cette technique. Mais le catalogue d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification


Autres références

«  LINDBERG MAGNUS (1958- )  » est également traité dans :

SALONEN ESA-PEKKA (1958- )

  • Écrit par 
  • Charles TRUMBULL
  • , Universalis
  •  • 1 001 mots

Le chef d’orchestre finlandais Esa-Pekka Salonen est aussi un compositeur reconnu, dont les œuvres témoignent d’une grande originalité. Esa-Pekka Salonen naît le 30 juin 1958 à Helsinki. Il étudie à l’académie Sibelius de la capitale finlandaise : le cor d’harmonie de 1973 à 1977, puis la direction d’orchestre avec Jorma Panula et la composition a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esa-pekka-salonen/#i_38188

Voir aussi

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « LINDBERG MAGNUS (1958- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnus-lindberg/