Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ENTREPRISE Financement

Tout au long de leur existence, d'abord lors de leur création, puis pour assurer leur fonctionnement et leur développement, les entreprises ont besoin de fonds. L'entreprise doit se doter d'un outil de production et financer son cycle d'exploitation, notamment ses stocks et ses créances clients. Le financement des entreprises désigne l'ensemble des ressources qu'elles doivent se procurer pour faire face à leurs besoins. Les ressources, très diverses, peuvent être regroupées en deux catégories : les capitaux propres et les capitaux empruntés. La manière de combiner les différents moyens de financement est un élément de la stratégie financière qui a des conséquences directes sur la situation économique de l'entreprise, notamment sa valeur, sa solvabilité, sa rentabilité et son risque.

Le financement des entreprises a beaucoup évolué au cours de ces dernières années. Des changements importants sont à noter : de nouveaux instruments financiers ont vu le jour ; d'une « économie d'endettement », nous serions passés à une « économie de marchés financiers » ; des business angels sont apparus pour financer la « nouvelle économie ».

Malgré ces changements, les outils traditionnels d'évaluation des besoins de financement et les modes de financement classiques sont toujours les plus utilisés, aussi leur examen demeure-t-il pertinent. Il permettra de mieux saisir les causes et les caractéristiques des nouvelles orientations.

L'évaluation des besoins de financement

Lorsqu'une entreprise a besoin de fonds, le choix d'une source de financement donnée a des conséquences sur sa structure financière. Ainsi, si l'entreprise prend la décision de s'endetter plutôt que de recourir à un financement par ressources propres, voulant ainsi profiter du différentiel de taux entre le taux de rentabilité des investissements effectués et le taux de l'emprunt, elle réduit sa capacité future d'endettement. En effet, l'augmentation de l'endettement fait croître le risque financier encouru par le banquier. Il en résultera une augmentation du taux d'emprunt, qui diminuera ou supprimera le différentiel de taux. La structure financière est donc un élément déterminant du choix. Elle fait apparaître la capacité plus ou moins grande de pouvoir recourir à tel ou tel type de financement. Préalablement à toute prise de décision, un diagnostic financier est donc effectué, notamment une analyse du bilan de l'entreprise, afin de déterminer le mode de financement adéquat.

Le bilan comme cadre d'analyse

La règle comptable fixe les éléments qui doivent figurer à l'actif et au passif du bilan des entreprises. L'actif est la récapitulation de ce que possède l'entreprise pour exercer son activité, le passif est la récapitulation des ressources qui ont servi à financer les actifs. Actifs et passifs sont décomposés en grandes masses : immobilisations, actifs circulants d'exploitation, autres actifs à court terme, du côté de l'actif ; capitaux propres, dettes à long terme, dettes à court terme d'exploitation, autres dettes à court terme, du côté du passif. L'analyse de l'évolution de la structure des bilans successifs est un des principaux outils du diagnostic financier.

Bilan comptable - crédits : Encyclopædia Universalis France

Bilan comptable

Entreprise : bilan comptable - crédits : Encyclopædia Universalis France

Entreprise : bilan comptable

La structure financière

La structure financière se définit par les proportions respectives des éléments de l'actif et du passif. L'étude de la structure comprend :

– l'étude de la structure des actifs, par exemple l'importance des immobilisations par rapport au total des actifs ;

– l'étude de la structure des passifs, par exemple l'importance des dettes par rapport aux capitaux propres engagés, l'importance de l'endettement mesurant le risque financier de l'entreprise ;

– l'étude de l'adéquation entre la structure[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : Ph. D. University of Texas, Austin, Texas, États-Unis, professeur agrégé en sciences de gestion, professeur à Grenoble École de management
  • : professeur émérite à l'université Paris-Est et à l'E.S.C.P. Europe

Classification

Pour citer cet article

Michel ALBOUY et Geneviève CAUSSE. ENTREPRISE - Financement [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 27/03/2014

Médias

Bilan comptable - crédits : Encyclopædia Universalis France

Bilan comptable

Entreprise : bilan comptable - crédits : Encyclopædia Universalis France

Entreprise : bilan comptable

Cycle d'exploitation de l'entreprise - crédits : Encyclopædia Universalis France

Cycle d'exploitation de l'entreprise

Autres références

  • L'ACCUMULATION DU CAPITAL, Joan Violet Robinson - Fiche de lecture

    • Écrit par
    • 1 011 mots
    • 1 média
    Le livre s'écarte de la théorie néo-classique en ne considérant pas le taux d'intérêt comme le paramètre essentiel du processus d'expansion. Joan Robinson constate que la vision néo-classique part de l'idée que les entreprises n'ont aucun autofinancement, ou, tout au moins, que leur...
  • ACTIONNAIRES

    • Écrit par
    • 8 189 mots
    • 2 médias
    ...travail salarié à l'égard des privilèges que le capitalisme assure aux propriétaires des entreprises, et donc aux actionnaires et à leurs mandataires. Faire d'un ouvrier, serait-ce accessoirement, un actionnaire de sa propre société paraît en effet, au moins en théorie, un moyen de le faire évoluer d'une...
  • ACTUALISATION, économie

    • Écrit par
    • 744 mots

    Le terme actualisation désigne, en économie, un procédé qui permet de comparer l'évaluation d'un même bien ou celle des services qu'il rend en différents moments du temps. Quelle que soit l'évaluation d'un bien (prix de marché, coût de production, etc.), il est...

  • AGRICULTURE URBAINE

    • Écrit par et
    • 6 273 mots
    • 8 médias
    ...une activité récréative ou encore à une activité seulement sociale et citoyenne ? La réponse à cette question détermine le régime social dans lequel les entreprises peuvent être immatriculées. En France l’activité de production agricole est nécessaire pour bénéficier de la Mutualité sociale agricole et...
  • Afficher les 114 références