ENTREPRISEFinancement

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le financement de la nouvelle économie

On désigne par nouvelle économie l'activité des P.M.E. innovantes, souvent appelées start-up, des secteurs des télécommunications, de l'ingénierie informatique et des biotechnologies, qui occupent une place particulière dans le processus de croissance des économies modernes.

Ces P.M.E., de création relativement récente, placées dans des segments neufs, dirigées par de jeunes managers, ont des besoins de fonds élevés qui ne peuvent, par nature, être financés par le secteur bancaire selon les modes classiques. En effet, les banques accordent traditionnellement des crédits sur présentation d'un dossier permettant de juger de la situation financière de l'entreprise, de sa capacité à rembourser et de la rentabilité du projet considéré. Or, dans le cas des P.M.E. du secteur de l'innovation, on se trouve dans un contexte qui ne permet pas de juger selon les mêmes critères : l'entreprise est naissante, les informations quant à la rentabilité future du projet d'innovation sont incertaines, peu fiables et le taux d'échec des entreprises innovantes est très élevé. L’accès restreint aux financements externes provient essentiellement de la difficulté à évaluer le marché futur des entreprises innovantes. L’asymétrie informationnelle entre l’investisseur et l’entrepreneur est de plus aggravée par la proportion importante d’actifs intangibles. La bulle qui s'est formée sur les valeurs technologiques au cours de l'année 2000 et son dégonflement au cours de l'année 2001 n'ont fait qu'accroître cette incertitude.

Pour ce type d'activité, des marchés organisés se sont développés, comme le Nasdaq aux États-Unis au début des années 1970, le Nouveau Marché en France en 1996 ; mais le recours au marché ne peut avoir lieu qu'à un stade déjà avancé de l'existence de l'entreprise, lorsqu'elle entre dans sa phase de développement et qu'elle est déjà connue. À la création, le financement peut être assuré par une société de capital-risque ou, de manière informelle, par apport de capitaux de particuliers intéressés [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Bilan comptable

Bilan comptable
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Entreprise : bilan comptable

Entreprise : bilan comptable
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Cycle d'exploitation de l'entreprise

Cycle d'exploitation de l'entreprise
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Entreprise : flux de trésorerie

Entreprise : flux de trésorerie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 9 médias de l'article


Écrit par :

  • : Ph. D. University of Texas, Austin, Texas, États-Unis, professeur agrégé en sciences de gestion, professeur à Grenoble École de management
  • : professeur émérite à l'université Paris-Est et à l'E.S.C.P. Europe

Classification

Autres références

«  ENTREPRISE  » est également traité dans :

ENTREPRISE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Elie COHEN
  •  • 1 277 mots

Les entreprises sont des organisations, des groupes humains structurés et finalisés. Fondées sur des liens juridiques, techniques, sociaux et psychologiques, elles assument des fonctions économiques de production, de distribution de biens ou de services, afin d'assurer leur survie et d'atteindre des objectifs de développement et de rémunération de leurs ayants droit.Même si elle relève aujourd'hui […] Lire la suite

ENTREPRISE - Théories et représentations

  • Écrit par 
  • Gérard CHARREAUX
  •  • 6 342 mots

Au-delà de l'interrogation première sur la nature de la firme, une théorie de la firme doit répondre à deux grandes catégories de questions. Elles sont soit internes et portent sur l'architecture et le fonctionnement de l'entreprise, soit externes et concernent la place et le rôle de l'entreprise dans l'organisation économique et sociale.Selon […] Lire la suite

ENTREPRISE - Gouvernance d'entreprise

  • Écrit par 
  • Gérard CHARREAUX
  •  • 4 747 mots

Le champ de la corporate governance, du « gouvernement » ou de la « gouvernance » d'entreprise s'est constitué principalement au cours des années 1990. On en attribue cependant l'origine à la thèse d'Adolf Berle et Gardiner Means (The Modern Corporation and Private Property, 1932) : au début du xxe siècle, selon […] Lire la suite

ENTREPRISE - Gestion d'entreprise

  • Écrit par 
  • Elie COHEN
  •  • 6 974 mots

Les références à la gestion se multiplient dans des usages familiers comme dans des contextes professionnels ou universitaires. La diversité de ces usages n'exclut pas une certaine confusion, car les contenus et les connotations associés à cette notion demeurent complexes et parfois disparates.La notion de gestion se réfère à la fois à un ensemble de pratiques spontanées ou structurées (les techni […] Lire la suite

ENTREPRISE - Les relations interentreprises

  • Écrit par 
  • Alain BIENAYMÉ
  •  • 7 622 mots

Les entreprises fabriquent rarement l'intégralité de leurs produits intra-muros. Leurs moyens sont trop limités pour qu'elles puissent élaborer seules tous les éléments qui composent leurs produits ; elles recourent donc au marché et à des accords qui obéissent à des procédures distinctes des opérations banales d'achat-vente pratiquées par les particuliers. L […] Lire la suite

ENTREPRISE - Communication d'entreprise

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DÉCAUDIN
  •  • 6 717 mots
  •  • 3 médias

Il est aujourd'hui admis par tous que les entreprises doivent communiquer. En effet, si certains consommateurs peuvent leur reprocher d'augmenter leurs prix de vente pour financer les budgets de communication, il convient aussi de noter que cet investissement, qui contribue à développer le volume des vente […] Lire la suite

ENTREPRISE - Sociologie de l'entreprise

  • Écrit par 
  • Jean-Michel MORIN
  •  • 3 535 mots

La sociologie de l'entreprise est enseignée comme telle et fait l'objet de manuels depuis les années 1990. Elle permet de réunir des connaissances accumulées tout au long du xxe siècle. Auparavant, les pères fondateurs de la sociologie avaient une vision trop large pour s'intéresser de près au fonctionnement des entreprises. Au xix […] Lire la suite

L'ACCUMULATION DU CAPITAL, Joan Violet Robinson - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 007 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le profit au cœur de la croissance »  : […] Le livre s'écarte de la théorie néo-classique en ne considérant pas le taux d'intérêt comme le paramètre essentiel du processus d'expansion. Joan Robinson constate que la vision néo-classique part de l'idée que les entreprises n'ont aucun autofinancement, ou, tout au moins, que leur mode de décision dépend exclusivement de leurs conditions de financement. Or, pour une entreprise, le financement, […] Lire la suite

ACTIONNAIRES

  • Écrit par 
  • Pierre BALLEY
  •  • 8 142 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'actionnariat populaire »  : […] On n'entendra pas ici par actionnariat populaire la diffusion progressive de l'actionnariat dans des couches de plus en plus modestes de la population, à la faveur de l'enrichissement général des nations industrielles et de l'extension de la classe moyenne, mais un effort conscient entrepris de longue date pour essayer de surmonter la méfiance, voire l'hostilité foncière du monde du travail salar […] Lire la suite

ACTUALISATION, économie

  • Écrit par 
  • Alain COTTA
  •  • 746 mots

Le terme actualisation désigne, en économie, un procédé qui permet de comparer l'évaluation d'un même bien ou celle des services qu'il rend en différents moments du temps. Quelle que soit l'évaluation d'un bien (prix de marché, coût de production, etc.), il est en effet très souvent nécessaire, notamment lorsqu'il s'agit d'établir des prévisions, de comparer l'évaluation de ce bien en différents m […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Lutte contre l’épidémie de Covid-19. 1er-31 mars 2020

’« aucune entreprise, quelle que soit sa taille, ne sera livrée au risque de faillite » et qu’« aucune Française, aucun Français ne sera laissé sans ressources ». La principale mesure économique annoncée est la création d’un fonds de garantie de l’État de 300 milliards d’euros pour les prêts bancaires aux […] Lire la suite

France. Condamnation d’un recruteur de djihadistes. 24 janvier 2020

La cour d’assises spéciale de Paris condamne Mourad Farès à vingt-deux ans de prison pour participation à une association de malfaiteurs terroriste, direction ou organisation d’une association de malfaiteurs terroriste et financement d’une entreprise terroriste. Il est reconnu coupable d’avoir incité et aidé des candidats au djihad à gagner la Syrie, en 2013, et d’y avoir dirigé un groupe de combattants francophones. […] Lire la suite

Pérou. Suicide de l’ancien président Alan García. 17-23 avril 2019

Le 17, l’ancien président Alan García se donne la mort à Lima, alors que des policiers venaient l’arrêter pour le placer en détention provisoire dans le cadre de l’affaire Odebrecht, du nom de l’entreprise brésilienne de BTP accusée d’avoir corrompu de nombreuses personnalités politiques latino […] Lire la suite

Pérou. Référendum anticorruption. 3-9 décembre 2018

et Alejandro Toledo, sont impliqués ou inculpés dans des affaires de corruption liées à l’entreprise brésilienne Odebrecht – l’ancien président Alberto Fujimori a quant à lui été condamné en avril 2009 pour crimes contre l’humanité. Le 9, les électeurs approuvent par référendum, par plus de 85 p […] Lire la suite

Suisse. Adoption du projet fiscal 17. 28 septembre 2018

Le Parlement adopte définitivement le projet fiscal 17 (PF 17) qui vise à remplacer la réforme de l’imposition des entreprises III (RIE III) rejetée par référendum en février 2017. Le texte lie la réforme du droit fiscal des entreprises au financement de l’Assurance-vieillesse et survivants (AVS […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel ALBOUY, Geneviève CAUSSE, « ENTREPRISE - Financement  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-financement/