ÉLECTRICITÉLois et applications

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La magnétostatique, le magnétisme

Les lois fondamentales

Si une charge est au repos, elle crée dans l'espace la perturbation vectorielle champ électrostatique E, mais si elle est animée d'une vitesse constante, elle crée une perturbation supplémentaire : le vecteur champ magnétique B. Ainsi, un conducteur parcouru par un courant, produit un champ magnétique dû au mouvement des porteurs de charges, mais le champ électrique est nul puisque le conducteur est globalement neutre.

On peut mettre en évidence l'existence de ce champ car il modifie la direction d'une aiguille aimantée, c'est l'expérience d'Œrsted. La loi de Biot et Savart permet de connaître la valeur de ce champ en un point distant d'un conducteur parcouru par un courant d'intensité i. La norme du champ est proportionnelle à cette intensité, sa direction dépend de la forme et de la position du circuit.

Un autre conducteur parcouru par un courant d'intensité I placé dans le champ magnétique créé par le courant i (champ magnétique B) est soumis à une force, la force magnétique F. La loi de Laplace permet de calculer cette force :

(× désignant le produit vectoriel), elle est proportionnelle à l'intensité I (fig. 2).

Lois fondamentales

Dessin : Lois fondamentales

Dessin

Lois fondamentales : a) un courant i crée un champ magnétique; b) deux courants de même sens s'attirent, deux courants de sens contraires se repoussent. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La loi de Biot et Savart montre qu'un courant est une source de champ magnétique. La connaissance de la structure de la matière permet d'expliquer le magnétisme. En effet, la description atomique indique que les électrons gravitent autour des noyaux. Ce déplacement de charges étant équivalent à un « courant », il crée un champ magnétique (fig. 3). Cependant, à l'échelle macroscopique, le champ magnétique moyen créé est généralement nul.

Déplacement électronique autour du noyau

Dessin : Déplacement électronique autour du noyau

Dessin

Le déplacement électronique autour du noyau crée un champ magnétique d'une façon analogue à une spire de courant. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lorsqu'un champ magnétique extérieur oriente les divers courants équivalents aux déplacements des électrons, la matière s'aimante ; elle produit un champ magnétique non nul et peut être soumise à une force magnétique. Le matériau aimanté se comporte comme une spire parcourue par un courant.

Les phénomènes sont qualitativement et quantitativement très différents suivant les corps envisagés. Ainsi, pour les corps diamagnétiques ce [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Principaux phénomènes électriques et lois fondamentales qui les régissent

Principaux phénomènes électriques et lois fondamentales qui les régissent
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

La fée électricité

La fée électricité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Création d'un champ électrique

Création d'un champ électrique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lois fondamentales

Lois fondamentales
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  ÉLECTRICITÉ  » est également traité dans :

ÉLECTRICITÉ - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Gérard FOURNET
  •  • 745 mots

L'étude des phénomènes électriques constitue une des bases de la description de l'Univers ; ces phénomènes sont partout présents : les forces qui agissent au sein de toute matière entre les électrons et les noyaux atomiques sont des forces électriques ; la lumière est une onde électromagnétique.Les premières observations électrostatiques et magnétostatiques dont nous soyons sûrs datent du […] Lire la suite

ÉLECTRICITÉ - Histoire

  • Écrit par 
  • Jacques NICOLLE
  •  • 6 205 mots
  •  • 11 médias

La science de l'électricité s'est peu à peu constituée à partir de simples observations des phénomènes de la nature. La boussole en est la première application.La possibilité de produire à volonté de l'électricité fut acquise seulement au xviie siècle (machines statiques de Guericke et Huygens), et, au début du […] Lire la suite

LOI DE JOULE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 88 mots
  •  • 1 média

Le physicien anglais James Joule (1818-1889) établit en 1841 la loi qui porte son nom ; celle-ci lie la puissance cédée sous forme de chaleur à la résistance d'un conducteur électrique parcouru par un courant continu. Il réalise ensuite, en 1843, des expériences fondamentales pour déterminer l'équivalent mécanique de la calorie. Ses études liées aux processus de détentes des gaz dans le vide ou à […] Lire la suite

COULOMB LOI DE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 157 mots
  •  • 1 média

Après avoir effectué des recherches sur les meilleures façons de fabriquer les aiguilles aimantées en 1777, le physicien français Charles Augustin de Coulomb développe la première théorie structurée du magnétisme en introduisant la notion de moment magnétique. Dans une série de sept Mémoires publiés de 1785 à 1791, il décrit l'action à distance des charges électriques et établit la loi qui porte s […] Lire la suite

MAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Damien GIGNOUX, 
  • Étienne de LACHEISSERIE, 
  • Louis NÉEL
  •  • 15 772 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Moment magnétique : diamagnétisme et paramagnétisme »  : […] Une aiguille de boussole s'oriente toujours à peu près selon le méridien du lieu : l'extrémité qui pointe vers le nord est appelée pôle Nord et l'autre pôle Sud. On dit qu'une telle aiguille constitue un dipôle magnétique, ou encore qu'elle est porteuse d'un moment magnétique, et l'on attribue son orientation à l'existence d'un champ magnétique terrestre. Or un fil conducteur parcouru par un cour […] Lire la suite

DIÉLECTRIQUES

  • Écrit par 
  • Roland COELHO
  •  • 9 280 mots
  •  • 13 médias

Le mot « diélectrique » s'emploie en général comme adjectif, pour qualifier une substance qui peut emmagasiner de l' énergie électrostatique, c'est-à-dire une substance à laquelle on peut appliquer un champ électrique élevé et sur laquelle on peut maintenir ce champ sans apport d'énergie extérieure. Par voie de conséquence, un matériau diélectrique doit être isolant. Toutefois, on parle souvent de […] Lire la suite

INTERACTIONS (physique) - Électromagnétisme

  • Écrit par 
  • Bernard DIU
  •  • 4 624 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Électricité »  : […] Certains corps ou objets, dans certaines situations, acquièrent une charge électrique. Elle leur est conférée par apport ou retrait d'électrons. Depuis la découverte de l'électron par J. J. Thomson en 1897, on ne connaît toujours pas la nature physique de la charge, qui accompagne toutes les particules atomiques et subatomiques. On constate l'existence de deux espèces de charges, que l'on qualif […] Lire la suite

KIRCHHOFF GUSTAV (1824-1887)

  • Écrit par 
  • Wolfgang SCHREIER
  •  • 1 395 mots

Dans le chapitre « Premiers travaux sur l'électricité »  : […] Kirchhoff étudie les mathématiques et la physique auprès de Franz Neumann, véritable fondateur de la physique mathématique en Allemagne. Dans un premier travail (1845), il établit les lois qui portent son nom pour les réseaux électriques, dont l'électrotechnique fera un important usage (loi des nœuds : la somme des intensités des courants convergeant en un nœud du réseau est égale à la somme des […] Lire la suite

ÉNERGIE - La notion

  • Écrit par 
  • Julien BOK
  •  • 7 641 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Systèmes de conversion d'énergie »  : […] On peut soit transformer l'énergie « primaire » disponible en électricité facile à transporter (problème le plus important), soit transporter directement la source d'énergie (combustible) à l'endroit où elle est utilisée. Voyons les principaux systèmes de conversion employés pour chaque type de source d'énergie. L'énergie hydroélectrique (énergie potentielle de l'eau accumulée dans des barrages) […] Lire la suite

NUCLÉAIRE - Réacteurs nucléaires

  • Écrit par 
  • Jean BUSSAC, 
  • Frank CARRÉ, 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Jules HOROWITZ, 
  • Jean TEILLAC
  •  • 12 403 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Les filières de réacteurs nucléaires »  : […] Les réacteurs se classent, en premier lieu, d'après leur objectif : production d'électricité, propulsion navale, production de plutonium ou de tritium pour la défense nationale, production de flux intenses de neutrons pour des essais techniques ou pour la recherche fondamentale, étude de caractéristiques neutroniques avec des maquettes critiques de puissance négligeable, etc. Alors que les premier […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Marie DONNINI, Lucien QUARANTA, « ÉLECTRICITÉ - Lois et applications », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/electricite-lois-et-applications/