ÉGALITÉ

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

  • Écrit par 
  • François TAULELLE
  •  • 1 276 mots

Dans le chapitre « Les débats actuels »  : […] Deux évolutions majeures caractérisent les politiques d'aménagement du territoire depuis le début des années 1980. D'abord, les fondements de la politique publique changent. Au couple équilibre territorial et bien-être qui la constitue, la notion ajoute d'autres logiques telle l'équité. Viser l'équité territoriale, comme le dit François Ascher ( Métapolis ou l'Avenir des villes , 1995), « Ce n'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amenagement/#i_41915

BALIBAR ÉTIENNE (1942- )

  • Écrit par 
  • Patrice MANIGLIER
  •  • 1 058 mots
  •  • 1 média

Étienne Balibar est une des plus grandes figures internationales de ce qu'on a parfois appelé « post-marxisme ». Après avoir connu très tôt la notoriété par sa contribution à l'ouvrage dirigé par Louis Althusser Lire le Capital (1965), qui permit à toute une génération d'apprendre à concilier la référence politique au marxisme avec la modernité intellectuelle alors incarnée par le structuralisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-balibar/#i_41915

CITOYENNETÉ

  • Écrit par 
  • Dominique SCHNAPPER
  •  • 4 676 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La légitimité politique »  : […] En proclamant la souveraineté du citoyen, les révolutionnaires posaient un principe de transcendance des particularismes. Constitués en « nation », pour reprendre la formule de l'article 3 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, les citoyens cessaient d'être des individus concrets pour agir dans l'espace public en tant que citoyens. C'est pourquoi ils devenaient en principe citoyen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/citoyennete/#i_41915

CIVIL DROIT

  • Écrit par 
  • Muriel FABRE-MAGNAN
  •  • 9 088 mots

Dans le chapitre « Les fondements du droit civil »  : […] Contrairement à certains projets initiaux, le Code civil français n'a finalement pas retenu l'idée d'une partie préliminaire générale qui aurait pu notamment expliquer le dénominateur commun des dispositions qui allaient être traitées dans le Code et, par conséquent, les fondements du droit civil. Ceux-ci peuvent être néanmoins ordonnés autour des notions d'égalité et d'individu. Le droit civil es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-civil/#i_41915

CLASSES SOCIALES - La théorie de la lutte de classes

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 8 266 mots

Dans le chapitre « Pouvoir et société civile »  : […] À l'espace social qualitatif des sociétés hiérarchiques se substitue un espace social quantitatif et homogène. La société, veuve de toute transcendance, n'est plus que ce lieu sans profondeur métaphysique où se nouent les volontés individuelles. Le nouveau foyer de sacralité est l'homme, sujet libre, avec pour destin l'histoire qu'il fait et qui le fait. Désormais au centre d'un espace politique d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-sociales-la-theorie-de-la-lutte-de-classes/#i_41915

COMMUNISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Annie KRIEGEL
  •  • 13 805 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Aux origines »  : […] « L'homme est né libre et partout il est dans les fers », constate Rousseau dans le premier chapitre du Contrat social (1762). Seule la volonté générale, c'est-à-dire l'accord entre les individus qui composent la société dans son ensemble, garantie par la souveraineté populaire, peut faire du pouvoir politique l'expression même du Bien et permettre l'émancipation humaine. Une pensée en rupture av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-histoire/#i_41915

CONSENSUS

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 2 712 mots

Dans le chapitre « Consensus et démocratie »  : […] Dans la société démocratique moderne, le besoin d'un consensus est ressenti plus fortement que dans n'importe quel autre type d'organisation sociale, précisément parce qu'une telle société entretient un rapport paradoxal avec ce problème fondamental. Elle repose effectivement sur le principe de l'individualisme et la représentation qu'elle a d'elle-même est celle d'une association entre sujets or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consensus/#i_41915

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Développement des pays du Sud

  • Écrit par 
  • Denis COGNEAU, 
  • Philippe DE VREYER, 
  • Sylvie LAMBERT
  •  • 5 716 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les institutions et la répartition des ressources »  : […] L'identification de ces trois ingrédients de la croissance – la transition démographique, l'accumulation d'épargne et l'accroissement du niveau d'éducation – n'a toutefois pas conduit à la découverte d'une recette miracle pour garantir croissance économique et développement. Ce qui semble avoir fonctionné dans certains pays, en Asie surtout, n'a pas pu être reproduit ailleurs, en Afrique notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-economique-et-social-developpement-des-pays-du-sud/#i_41915

DIFFÉRENCE, philosophie

  • Écrit par 
  • Alfredo GOMEZ-MULLER
  •  • 1 542 mots

Dans le chapitre « La pensée du Même »  : […] En se déployant sur les plans anthropologique et normatif, cette « métaphysique » qui dévalue la différence s'articule avec une compréhension spécifique de l'éthique et du politique. Chez Aristote et une bonne partie de la tradition aristotélicienne, la dépréciation de la différence sous-tend, en éthique, le principe selon lequel le devoir de justice est hiérarchisé en fonction du degré de ressem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/difference-philosophie/#i_41915

DROITS DE L'HOMME

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU, 
  • Gérard COHEN-JONATHAN, 
  • Pierre LAVIGNE, 
  • Marcel PRÉLOT
  • , Universalis
  •  • 24 041 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les dix-sept articles »  : […] La Déclaration a pour point de départ la notion de droits naturels, droits que l'individu possède à raison de sa qualité même d'être humain et de membre d'un corps politique quel qu'il soit. L'État est établi en fonction de l'individu et pour l'individu, comme une organisation dont la raison d'être est de lui garantir ses facultés naturelles : « Le but de toute association politique est la conserv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droits-de-l-homme/#i_41915

ÉCONOMIE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Éric BIDET
  •  • 6 004 mots

Dans le chapitre « L'école nouvelle »  : […] L' école nouvelle, construite autour de l'œuvre de Charles Gide, propose de substituer la coopération à la concurrence et le sociétariat au salariat. S'inscrivant dans la réflexion sur la solidarité initiée en 1840 par Pierre Leroux, elle donne naissance à ce qu'on a appelé « l'école de Nîmes », qui est à l’origine, en 1885, de la création de la première Fédération française des coopératives de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-sociale/#i_41915

ÉDUCATION - Types et fins de l'éducation

  • Écrit par 
  • Viviane ISAMBERT-JAMATI
  •  • 3 810 mots

Dans le chapitre « L'émergence d'un système scolaire »  : […] Le premier dans la civilisation occidentale, Comenius préconise vers le milieu du xvii e  siècle une école commune à tous, non seulement garçons et filles, mais enfants de toutes conditions : on décèlera mieux ceux qui sont capables de suivre l'enseignement à des degrés scolaires supérieurs, déclare-t-il, si l'on renonce à toute différenciation au cours des premières années, et si l'on fait en so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/education-types-et-fins-de-l-education/#i_41915

ENFANCE (Situation contemporaine) - Évolution de la relation adultes-enfants

  • Écrit par 
  • Alain RENAUT
  •  • 5 424 mots

Dans le chapitre « Dynamique des sociétés modernes »  : […] De fait, la relation entre adultes et enfants a été l'objet, au fur et à mesure que se déployait la modernité, d'un véritable travail de laïcisation qui a progressivement dépouillé de son caractère sacro-saint l'autorité du monde des adultes. Ce travail a concerné au premier chef la désacralisation de l'autorité paternelle, virtuellement parallèle à la désacralisation de l'autorité du mari dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-situation-contemporaine-evolution-de-la-relation-adultes-enfants/#i_41915

EXAMENS ET CONCOURS

  • Écrit par 
  • Daniel HAMELINE
  •  • 1 292 mots

Dans le chapitre « Un enjeu social »  : […] Ces rappels montrent que le retentissement personnel, positif ou négatif, des examens et des concours est fonction de leur enjeu social. L'histoire en témoigne : examens et concours participent des procédures que les sociétés utilisent pour réguler le placement social de leurs membres mais aussi pour contrôler les manières de faire, d'être et de penser. L'affaire est politique. Le recrutement su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/examens-et-concours/#i_41915

EXCÈS DE POUVOIR

  • Écrit par 
  • Francis HAMON
  •  • 8 263 mots

Dans le chapitre « Motifs et finalité »  : […] Les motifs sont tous les éléments de droit ou de fait que l'administration invoque à l'appui de sa décision. L'erreur sur les motifs constitue un cas d'excès de pouvoir, et elle peut porter aussi bien sur les faits que sur le droit. L'erreur sur un motif de fait peut se présenter sous deux aspects. Il y a évidemment erreur lorsque les faits invoqués par l'administration sont inexacts. Le contrôleu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exces-de-pouvoir/#i_41915

GOUGES MARIE GOUZE dite OLYMPE DE (1748-1793)

  • Écrit par 
  • Élisabeth ROUDINESCO
  •  • 573 mots

Avec Théroigne de Méricourt et Claire Lacombe, Olympe de Gouges est l'une des héroïnes majeures du premier féminisme français qui se développa sous la Révolution sans parvenir à imposer l'égalité politique des sexes. Née à Montauban, elle était peut-être la fille naturelle du marquis Le Franc de Pompignan, piètre versificateur, auquel elle prétendait ressembler. La rumeur lui construisit un roman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gouges-marie-gouze-dite-olympe-de/#i_41915

INÉGALITÉS - Analyse et critique

  • Écrit par 
  • Alain BIHR, 
  • Roland PFEFFERKORN
  •  • 9 523 mots

Dans le chapitre «  Une société inégalitaire est-elle acceptable ? »  : […] Les discours philosophiques ou politiques favorables à l'égalité sociale se heurtent fréquemment à une argumentation opposée, qui légitime de fait les inégalités. Cette dernière n'est cependant pas homogène, ni d'un point de vue idéologique, ni en ce qui concerne les conséquences politiques qui en découlent. Son objectif est de délégitimer la revendication d'égalité des conditions sociales, taxée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inegalites-analyse-et-critique/#i_41915

INÉGALITÉS HOMMES-FEMMES, France

  • Écrit par 
  • Alain BIHR, 
  • Roland PFEFFERKORN
  •  • 5 964 mots
  •  • 2 médias

Depuis les années 1970, en France, l'égalité entre hommes et femmes est reconnue par tous, du moins sur le plan des principes. C'est une avancée considérable par rapport à une époque encore proche durant laquelle la tradition, comme le droit, s'accordait au contraire sur l'infériorité, considérée comme naturelle, des femmes. À l'aube du xxi e  siècle, au terme de trois décennies de bouleversements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inegalites-hommes-femmes-france/#i_41915

JUSTICE - Justice constitutionnelle

  • Écrit par 
  • Francis HAMON, 
  • Céline WIENER
  •  • 10 087 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le domaine du contentieux constitutionnel »  : […] L'ensemble des litiges portant sur l'interprétation ou l'application de la Constitution est habituellement désigné sous le nom de contentieux constitutionnel. On peut distinguer, à l'intérieur de celui-ci, deux secteurs principaux : –  L'organisation et le fonctionnement des pouvoirs publics . Tout État démocratique repose sur le suffrage universel : il faut donc garantir l'authenticité de celui- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justice-justice-constitutionnelle/#i_41915

JUSTICE DISTRIBUTIVE

  • Écrit par 
  • Jean GAUDEMET
  •  • 810 mots

Cette justice ne consiste pas à « récompenser les bons et punir les méchants ». La notion fait intervenir l'idée d'une inégalité ou, plus exactement, d'une proportionnalité dans la « distribution » des biens, des récompenses ou des honneurs qui tient compte de la valeur de chacun. Particulièrement mise en évidence par Aristote, qui, reprenant l'analyse de la vertu de justice, à laquelle s'était at […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justice-distributive/#i_41915

MODERNITÉ, notion de

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 1 313 mots

Dans le chapitre « La modernité contemporaine »  : […] Ce que d'aucuns appellent la postmodernité s'inscrit comme l'une des figures, après et avant d'autres, par lesquelles est aménagé le malaise (pour reprendre le terme de Freud) avec les masques qui le rendent vivable. La modernité est ce temps où toute identité est minée par le sentiment de l'aléatoire, et où deviennent réactionnellement possibles aussi bien les jubilations hédonistes devant les dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modernite-notion-de/#i_41915

NATIONALITÉ

  • Écrit par 
  • Henri BATIFFOL, 
  • Patricia BUIRETTE, 
  • Jean-Éric MALABRE, 
  • Marthe SIMON-DEPITRE, 
  • Paul TAVERNIER
  • , Universalis
  •  • 10 358 mots

Dans le chapitre « Condition des étrangers et égalité »  : […] C'est à un problème d'égalité que peuvent se ramener les droits des étrangers : ceux-ci doivent-ils, dans un pays donné, être traités comme les nationaux ou seront-ils au contraire soumis à certaines incapacités ? À supposer qu'ils fassent l'objet de mesures discriminatoires, existe-t-il des moyens par lesquels ils pourront y échapper et être traités de la même façon que les nationaux ? Dans ce c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nationalite/#i_41915

RELIGION - Sociologie religieuse

  • Écrit par 
  • Olivier BOBINEAU
  •  • 6 053 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Religion et démocratie chez Tocqueville »  : […] Dans une tout autre optique, Alexis de Tocqueville met en valeur dans De la démocratie en Amérique (1835-1840) le rôle important joué par la religion dans le développement et la formation de la démocratie américaine. Alors que la perspective marxiste souligne la domination des masses opérée par la religion, Tocqueville considère que « en Amérique, c'est la religion qui mène aux Lumières ; c'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religion-sociologie-religieuse/#i_41915

ROUSSEAU JEAN-JACQUES

  • Écrit par 
  • Bernard GAGNEBIN
  •  • 4 965 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Loi et contrat »  : […] Fonder le droit politique, telle est l'ambition de Rousseau. C'est pourquoi, loin de décrire le droit tel qu'il est, Rousseau se propose de rechercher ce qu'il devrait être ; autrement dit, il décide d'établir des conditions de possibilités d'une société – et par conséquent d'une autorité – légitime. À ses yeux, le fait ne fait pas droit. C'est donc en tant que philosophe et non en tant qu'ethnol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jacques-rousseau/#i_41915

SOCIALISME - Social-démocratie

  • Écrit par 
  • Philippe MARLIÈRE
  •  • 10 049 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le virage social-libéral »  : […] Dans les années 1980, les brèves expériences néo-keynésiennes du P.S. français (1981-1982) et du P.A.S.O.K. grec (1981-1984), poursuivies dans un environnement international hostile, se sont soldées par des échecs. La social-démocratie se retrouve sans cadre théorique et programmatique. Les partis sociaux-démocrates alors au pouvoir dans le sud de l'Europe mènent des politiques de désinflation co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socialisme-social-democratie/#i_41915

TOCQUEVILLE ALEXIS DE (1805-1859)

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 3 593 mots
  •  • 1 média

Dans une Europe livrée depuis quarante ans aux orages politiques soulevés par la Révolution française, Tocqueville apparaît comme la conscience du milieu du siècle. Avec une lucidité qui, aujourd'hui encore, nous étonne, il fait le point pour comprendre, et non pour juger, une force dont chacun pressentait, pour s'en réjouir ou s'en alarmer, qu'elle allait changer la face du monde. Cette force, c' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexis-de-tocqueville/#i_41915

TROISIÈME VOIE, politique

  • Écrit par 
  • Laurent BOUVET
  •  • 1 518 mots

La « troisième voie » est un objet politique non identifié. Jusqu'à sa résurgence dans le débat des années 1990, la notion de troisième voie renvoyait essentiellement à la vulgate sociale-démocrate en matière socio-économique : une voie étroite entre capitalisme marchand et dirigisme étatique, résumée parfois dans l'expression, d'origine allemande, « économie sociale de marché ». Le terme lui-mê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troisieme-voie-politique/#i_41915

WALZER MICHAEL (1935- )

  • Écrit par 
  • Joël ROMAN
  •  • 1 050 mots

Michael Walzer est né le 13 mars 1935 à New York. Philosophe, professeur à l'Institute for Advanced Study de Princeton, codirecteur de la revue Dissent , il représente une des figures les plus marquantes de la gauche intellectuelle aux États-Unis. Philosophe politique, il est aussi un penseur engagé, depuis la guerre du Vietnam jusqu'à des événements tels que les attentats du 11 septembre 2001, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-walzer/#i_41915