SCHILLEBEECKX EDWARD (1914-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Théologien catholique dominicain dont les travaux ont souvent inquiété le Vatican, Edward Schillebeeckx est mort à Nimègue (Pays-Bas), le 23 décembre 2009. Né en 1914 à Anvers, il avait été admis à la maison des dominicains de Gand à l'âge de dix-neuf ans. Ordonné prêtre en 1941, licencié en théologie de l'université de Louvain, il approfondit sa formation au centre d'études dominicain du Saulchoir, à Paris, où il suivit également des cours à l'École pratique des hautes études. Il enseigna la théologie dogmatique et l'histoire de la théologie au Studium théologique de Louvain de 1943 à 1957, puis à l'université catholique de Nimègue de 1958 à 1983. On peut distinguer différentes étapes dans sa production théologique.

De 1946 à 1965, sa réflexion se situe dans la ligne d'un thomisme ouvert défendu par ses maîtres Domien De Petter et Marie-Dominique Chenu. De cette période datent ses études sur la théologie des sacrements comme L'Économie sacramentelle du salut (1952). À l'occasion du IIe concile du Vatican, Schillebeeckx publie une série d'essais théologiques rassemblés à partir de 1964 dans Theologische Peilingen. La méthode mise en œuvre pendant cette période est celle de ses maîtres : d'abord approche par voie de théologie positive, puis élaboration systématique. Mais, en même temps, il essaie d'ouvrir le thomisme à la problématique de la phénoménologie, soucieuse de prendre en compte les données de l'expérience. Il s'en explique dans Approches théologiques, t. I, Révélation et théologie.

À partir de la fin des années 1960, un changement intervient : Schillebeeckx renonce au thomisme d'école pour s'affronter aux problèmes d'herméneutique. Certes, estime-t-il, la théologie catholique admettait la notion de progrès dan [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite de théologie de l'université de Strasbourg

Classification

Pour citer l’article

Raymond WINLING, « SCHILLEBEECKX EDWARD - (1914-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-schillebeeckx/