TYLOR EDWARD BURNETT (1832-1917)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Par la diversité des problèmes abordés, par l'audace des hypothèses qui dépassent les cadres de l'évolutionnisme et annoncent déjà le diffusionnisme, autant que par l'élaboration de méthodes scientifiques pour l'exploration systématique des civilisations, l'œuvre de Tylor domine, avec celle de Morgan, la pensée anthropologique du xixe siècle.

Plus que l'explication du développement progressif de l'homme, thème qui court à travers toutes les recherches de l'époque, c'est la doctrine des survivances et la théorie de l'animisme que la postérité a retenues comme apport original de Tylor, et particulièrement quelques-unes de ses orientations méthodologiques : collecte large et systématique des objets et des documents, analyse comparative, traitement statistique pour la recherche des fréquences et des corrélations, expérimentation de l'utilisation des objets primitifs.

La marque de l'époque

Tylor, né à Camberwell, fils d'une famille de quakers, et de ce fait sans accès possible à l'Université, n'avait d'autre ressource que d'acquérir une formation d'autodidacte. La rencontre fortuite à Cuba d'un coreligionnaire archéologue, Henry Christy, lui permit de réaliser une expédition de six mois au Mexique. Grâce à celle-ci et grâce à ses travaux ultérieurs, il obtint un poste de conservateur au musée de l'université d'Oxford, le statut de lecteur en 1884, puis celui de professeur en 1896. Ses Recherches sur le début de l'histoire de l'homme (1865), un voyage chez les Pueblo, de vastes recherches postérieures effectuées d'abord dans le sillage de Bastian, puis en se démarquant du transformisme, aboutirent à son principal ouvrage, Primitive Culture (1871), et valurent à Tylor d'occuper la première chaire d'anthropologie créée à Oxford. Il mourut à Wellington.

La plupart des hypothèses ambitieuses sur les étapes successives de l'évolution de la famille ou de la religion qui ont séduit le siècle de l'évolutionnisme sont considérées aujourd'hui comme des [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TYLOR EDWARD BURNETT (1832-1917)  » est également traité dans :

ANIMISME

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 087 mots

Dans le chapitre « L'abandon du concept tylorien »  : […] L'abandon de l'animisme se justifiait en grande partie par les aspects péjoratifs des connotations d'un tel concept, lié à des reconstructions évolutionnistes invérifiables, selon lesquelles les religions de l'humanité passeraient par trois stades successifs : l'animisme, le polythéisme et le monothéisme. Cette approche restait hantée par la quête des origines, qui succomba aux critiques de l'anth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animisme/#i_8606

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  La construction de l'ethnologie »  : […] Les introductions classiques assignent à la naissance de l'ethnologie des dates différentes ; certaines la font remonter à Hérodote, d'autres à Rousseau ou à Morgan. La référence à Hérodote s'explique par l'intérêt qu'il porta à la description des autres peuples, considérés toutefois comme des barbares ; la référence à Rousseau ne repose pas tant sur son mythe du bon sauvage que sur sa façon de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie/#i_8606

CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 7 115 mots

Dans le chapitre « Culture et civilisation »  : […] L'incertitude dans la confrontation de ces deux termes apparaît bien chez Tylor, l'un des auteurs auxquels on se réfère toujours à ce sujet. En effet, celui-ci, dès les premières lignes de son étude classique sur la civilisation primitive, pose les deux termes comme rigoureusement synonymes, et il en donne la définition suivante : « Le mot culture, ou civilisation, pris dans son sens ethnographiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation/#i_8606

COUVADE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 957 mots

Rochefort, un observateur français des indigènes caraïbes des Antilles, baptisa « couvade », au xvii e siècle, un ensemble de rites accomplis par le mari pendant la grossesse, l'accouchement de l'épouse et la période post-natale. « Au même temps que la femme est délivrée, note Rochefort, le mari se met au lit, pour s'y plaindre et faire l'accouch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couvade/#i_8606

ETHNOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Patrick MENGET
  •  • 5 636 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Deux initiateurs : Morgan et Tylor »  : […] Le premier ethnologue « de terrain » est l'Américain L. H. Morgan, qui séjourne en 1850 chez les Iroquois et visite plus tard d'autres tribus. Morgan s'efforce de recueillir des terminologies de parenté : ayant découvert la notion de terminologie classificatoire, il s'attache à classer ces terminologies en relation avec des faits institutionnels (mariage, types de famille, autres traits sociolog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-histoire/#i_8606

ÉVOLUTIONNISME CULTUREL & SOCIAL

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 2 775 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'évolutionnisme radical »  : […] C'est à partir de la publication par Darwin de son ouvrage sur l'évolution des espèces (1859) que se sont développées sous leur forme la plus systématique les études postulant une succession universelle d'étapes régies par un déterminisme rigoureux dans l'histoire de l'humanité. Nombreux sont les travaux qui ont illustré ce mouvement de pensée dans la sociologie et l'anthropologie. Ce sont ceux d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evolutionnisme-culturel-et-social/#i_8606

FOLKLORE

  • Écrit par 
  • Nicole BELMONT
  •  • 12 223 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire du folklore comme discipline »  : […] Il est important de tenter de retracer la préhistoire de l'étude du folklore pour en saisir la spécificité. Lorsque cette discipline est née, au début du xix e siècle, l' ethnologie, en effet, existait déjà, même si elle n'en portait pas encore le nom. Elle s'était constituée à partir de la découverte au xvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/folklore/#i_8606

MONOTHÉISME

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 3 567 mots

Dans le chapitre « Le monothéisme et l'histoire des religions »  : […] La controverse qui, à propos des origines des religions, opposait la thèse du monothéisme et celle du polythéisme a perdu beaucoup de son intérêt, dans la mesure où l'histoire des religions, du fait des progrès de l'ethnologie moderne, n'est plus placée sous le signe de l' évolutionnisme. Parmi les représentants de cette théorie, il faut citer surtout E. B. Tylor qui voyait dans l' animisme la for […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monotheisme/#i_8606

MURDOCK GEORGE PETER (1897-1985)

  • Écrit par 
  • Jean CUISENIER
  •  • 1 994 mots
  •  • 2 médias

Murdock a consacré sa carrière scientifique à l' ethnologie comparée. La méthodologie qu'il met en œuvre a certes des précédents au xix e  siècle. Des savants comme William Graham Sumner et surtout son maître Albert G. Keller avaient pour pratique de couvrir une vaste littérature ethnographique, d'extraire de ces sources tout un matériel de cas et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-peter-murdock/#i_8606

MYTHE - Approche ethnosociologique

  • Écrit par 
  • Pierre SMITH
  •  • 3 708 mots

Dans le chapitre « L'évolutionnisme »  : […] Les fondateurs de l'anthropologie qui recevaient de toutes les parties du monde les informations recueillies par les voyageurs, les missionnaires, les administrateurs, etc., s'interrogèrent tout de suite sur le statut intellectuel des mythes. Ils se sont vite rendu compte que ceux-ci, en dépit de l'extraordinaire diversité des motifs qui s'explique par le fait que toutes les ressources de l'imagi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-approche-ethnosociologique/#i_8606

MYTHE - Épistémologie des mythes

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 8 612 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un savoir frontière »  : […] Toute l'entreprise d'une science des mythes va dans ce sens. De Müller à Lang, de Tylor à Kühn et à Decharme, les « pères fondateurs » de la mythologie-savoir ont les yeux fixés sur le monde grec. L'élément sauvage et absurde, reconnu soudainement dans les histoires familières de la mythologie policée, et dénoncé comme un scandale, reçoit la caution des anciens Grecs, qui ont été choqués, eux les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-epistemologie-des-mythes/#i_8606

SACRIFICE

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 3 520 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les théories sur l'origine et l'évolution du sacrifice »  : […] E. B.  Tylor voit dans le sacrifice un don intéressé aux esprits : do ut des. Lorsque la croyance aux dieux succéda à celle des esprits, le don intéressé fit place à l'hommage sans espoir de retour. Plus tard enfin, au lieu de choses matérielles, on fit offrande à Dieu de ses sentiments : le sacrifice devint renoncement. Certes, dans le sacrifice, on donne et en même temps o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacrifice/#i_8606

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude RIVIÈRE, « TYLOR EDWARD BURNETT - (1832-1917) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-burnett-tylor/