DONETS BASSIN DU ou DONBASS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Guerre du Donbass, Ukraine, 2015

Guerre du Donbass, Ukraine, 2015
Crédits : G. Garanich/ Reuters/ Corbis

photographie

Makiivka, Donbass (Ukraine)

Makiivka, Donbass (Ukraine)
Crédits : Oleg Nikishin/ Newsmakers

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Le nom Donbass est une contraction de l’expression « bassin du Donets ». Il désigne une région historique et économique du sud-est de l’Ukraine, frontalière de la Russie, et composée des régions administratives (oblasts) de Louhansk et Donetsk. Le développement de la région s’est fondé sur les industries minière et métallurgique sous l’ère soviétique. Aussi reste-t-elle marquée par ces activités économiques et constitue-t-elle la région la plus urbanisée et la plus densément peuplée d’Ukraine.

photographie : Guerre du Donbass, Ukraine, 2015

Guerre du Donbass, Ukraine, 2015

Après la signature d’un accord de paix entre les autorités ukrainiennes et les séparatistes prorusses du Donbass (dit accord de Minsk II), les forces armées ukrainiennes se retirent de la région de Debaltseve, dans l’est de l’Ukraine (27 février 2015). 

Afficher

À partir de 2014, le Donbass est au cœur d’un conflit armé opposant le régime de Kiev et une partie de la population, qualifiée de prorusse, qui mène une insurrection armée, avec le soutien de la Russie, dans l’objectif de faire sécession. En février 2022, au moment de leur reconnaissance officielle par Moscou et au début de l’invasion russe de l’Ukraine, les « républiques populaires » de Donetsk et Louhansk contrôlent une partie des deux oblasts et notamment les villes éponymes de Donetsk et Louhansk.

La plus importante des cités du Donbass est Donetsk, qui forme avec la ville voisine de Makiivka une conurbation comptant 1 486 000 personnes environ en 2021. La principale ville du Donbass ukrainien oriental est Louhansk (Lougansk en russe, ex-Vorochilovgrad), dont l’économie reste tournée vers l’industrie et les constructions mécaniques lourdes : fabrication d'appareils de levage, d'équipement minier et de locomotives. Non loin, Kadiïvka et, dans la partie russe du bassin houiller, Chakhty, sont deux cités dont les entreprises sont historiquement spécialisées dans l'extraction du charbon et la carbochimie.

Le Donbass reste le cœur industriel de l'Ukraine et un grand complexe métallurgique et d'industries lourdes à l’échelle mondiale, quoique son importance ait diminué depuis l’ère soviétique. Le bassin houiller du Donets, où travaillait dans les années 1930 le fameux mineur Alexeï Stakhanov, connu pour sa productivité, était le plus intensément exploité des charbonnages soviétiques. Dans les années 1970, la région fournissait le tiers du charbon extrait dans l'URSS – dont plus de la moitié de son charbon à coke – et sa production excédait celle de la Ruhr ou des charbonnages de Pennsylvanie aux États-Unis d'Amérique.

Le gisement est immense : il occupe plus de 60 000 kilomètres carrés. L'Ukraine, dans son intégrité territoriale, possède les trois quarts des réserves du bassin de Donets, le reste se trouvant dans le sous-sol de l'oblast de Rostov-sur-le-Don, en Russie. L'exploitation de ce charbon a été activement conduite, tant en raison de la proximité des gisements de minerai de fer de Kryvyï Rih (en russe Krivoï Rog) et de manganèse de Nikopol que de la possibilité offerte au Donbass d'exporter son charbon.

photographie : Makiivka, Donbass (Ukraine)

Makiivka, Donbass (Ukraine)

La désindustrialisation guette l'Ukraine, comme de nombreuses régions d'Europe orientale. Ce complexe sidérurgique de Makiivka, une des usines les plus importantes et les plus anciennes du pays, est situé dans le bassin houiller du Donbass, très productif au temps de l'URSS. Victime du... 

Afficher

En plaçant côte à côte charbon à coke et minerais métalliques, la nature a donc voué le Donbass à la sidérurgie primaire du fer et de l'acier. Les aciéries les plus puissantes de l'Ukraine se trouvent situées dans la partie occidentale du Donbass, autour de Donetsk et de Makiivka, à proximité du meilleur charbon à coke du bassin et du gisement ferrifère de Kryvyï Rih. La présence de sel gemme dans le sous-sol du Donbass explique aussi l'essor, aux côtés de la carbochimie, de l'industrie chimique lourde de la soude caustique et de l'acide sulfurique, à laquelle s'ajoute la métallurgie lourde.

L’importance économique et industrielle du Donbass fait de la région un enjeu stratégique dans le cadre du conflit opposant d’une part le régime ukrainien, et d’autre part les séparatistes prorusses et Moscou. Par conséquent, depuis le déclenchement du conflit en 2014, le Donbass est devenu un champ de bataille et plus encore depuis l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe en février 2022. L’objectif clairement affiché en mars par Moscou de « libérer » le Donbass se traduit par une intensification de la pression militaire russe sur la région.

(Voir également UKRAINE, chronologie contemporaine)

—  Pierre CARRIÈRE, Universalis

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  DONETS BASSIN DU ou DONBASS  » est également traité dans :

DONETSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 366 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu de la région ( oblast ) d'Ukraine qui porte son nom et qui comptait, en 2001, 4,8 millions d' habitants sur 26 500 kilomètres carrés, Donetsk est avant tout la première des cités du bassin minier du Donbass dont elle dirige l'exploitation. Avec ses satellites Makeevka et Horlivka, la cité, qui accueillait 1 016 000 habitants en 2001, formait une conurbation de près de 720 000 personnes, […] Lire la suite

KHARKIV

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 656 mots

La ville de Kharkiv (anciennement Kharkov en russe), chef-lieu de la région ( oblast ) éponyme, est située dans le nord-est de l'Ukraine, à la confluence des rivières Oudy, Lopan et Kharkiv. Son origine remonte aux alentours de 1655, date à laquelle on édifia une forteresse militaire destinée à défendre les frontières méridionales de la Russie (des vestiges des remparts sont encore visibles aujou […] Lire la suite

UKRAINE

  • Écrit par 
  • Annie DAUBENTON, 
  • Iryna DMYTRYCHYN, 
  • Lubomyr A. HAJDA, 
  • Georges LUCIANI, 
  • Yann RICHARD
  •  • 37 641 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Une guerre qui ne dit pas son nom  »  : […] Au début de l’année 2014, l’état d’impréparation de l’Ukraine à un conflit militaire est total. Si le pays a hérité de sa quote-part de l’ex-Armée rouge en 1991, avec près d’un million d’hommes, des mesures radicales ont été prises pour la réduire, dont les conséquences n’ont pas été maîtrisées. En 2005, on ne compte plus que 180 000 hommes. Le pouvoir orange s’oriente vers une armée de métier, ma […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre CARRIÈRE, « DONETS BASSIN DU ou DONBASS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/donets-donbass/