Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BECCAFUMI DOMENICO (1486 env.-1551)

Peintre et sculpteur italien né vers 1486 à Montaperti, mort en mai 1551 à Sienne.

De son vrai nom Domenico di Pace, Beccafumi est le fils de Giacomo di Pace, paysan installé près de Sienne. Il prend le nom de son protecteur Lorenzo Beccafumi, propriétaire des terres où vit sa famille. Vers 1510, il se rend à Rome pour étudier l'œuvre de Raphaël et de Michel-Ange. De retour à Sienne en 1512, Beccafumi réalise avec le peintre Sodoma le décor de la façade du palais Borghèse et dirige, en 1517, les peintres qui travaillent à l'oratoire de San Bernardino. De 1518 à 1546, il dessine une série de cartons représentant des scènes de l'Ancien Testament, pour le décor en marqueterie de marbre du pavement de la cathédrale de Sienne. Impressionné par ces scènes raffinées et fantaisistes, Charles Ier d'Angleterre tentera en vain d'acheter les dessins originaux. En 1541, le prince Doria fait venir Beccafumi à Gênes, où il réalise la fresque de l'Épisode de la vie de Jason et Médée, aujourd'hui perdue. De retour à Sienne, il sculpte les anges de bronze (vers 1548) de la cathédrale. Le luminisme, ou lyrisme chromatique, des peintures qu'il réalise pour la voûte du palais Bindi-Sergardi et la pinacothèque de Sienne consacre sa réputation. On trouve dans la Naissance de la Vierge et la Chute des anges rebelles de la pinacothèque les figures étirées, aux raccourcis audacieux, chères aux maniéristes. Beccafumi est l'un des initiateurs du maniérisme, mais il manque à son œuvre, écartelée par des tendances divergentes, une harmonie d'ensemble.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. BECCAFUMI DOMENICO (1486 env.-1551) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 25/03/2009

Autres références

  • MANIÉRISME

    • Écrit par et
    • 10 161 mots
    • 34 médias
    L'œuvre du Siennois Domenico Beccafumi (1486-1551), qui travailla à Rome (successivement entre 1510 et 1512, en 1519), à Gênes (en 1533-1535) et à Florence, possède un luminisme étrange (Naissance de la Vierge, pinacothèque, Sienne) qui confère un aspect irréel à ses figures précieuses (Saint...
  • PARMESAN (1503-1540)

    • Écrit par
    • 2 117 mots
    • 3 médias
    ...par l'étude des principaux artistes de la région, Corrège et Anselmi, ainsi que de Raphaël, dont certaines œuvres étaient déjà parvenues en Émilie. Parmesan connaît aussi les maniéristes toscans notamment le SiennoisBeccafumi puis, plus tard à Rome, Rosso et naturellement Michel-Ange.
  • SIENNOISE ÉCOLE

    • Écrit par
    • 3 989 mots
    • 4 médias
    ...séries de fresques et de nombreux tableaux qui eurent beaucoup d'influence sur les artistes locaux. Le peintre le plus doué du xvie siècle fut toutefois Domenico Beccafumi (1486-1551), un des protagonistes du premier maniérisme toscan, qui ne semble inférieur ni à Rosso Fiorentino, ni à Pontormo, ni à...
  • TOSCANE

    • Écrit par et
    • 7 538 mots
    • 30 médias
    ...confiées à Bronzino (1503-1572) – comme celui d'Éléonore de Tolède femme du grand-duc Côme Ier –, atteint à une irréelle impassibilité. À Sienne, Domenico Beccafumi (vers 1486-1551) prouve, par sa peinture et sa sculpture, que Florence n'étouffe pas tous les autres centres artistiques. Le mouvement...