DE LAURENTIIS DINO (1919-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La vie de Dino De Laurentiis représente la classique histoire du self-made-man qui, à force d'énergie et d'ambition, parvient à bâtir un empire et à devenir une des grandes figures de Hollywood : en 2001, il reçu le prestigieux Irving Thalberg Award après avoir associé son nom à d'innombrables récompenses, par exemple les deux oscars de Fellini pour La Strada (1954) et Les Nuits de Cabiria (1957). Agostino De Laurentiis, devenu célèbre avec le prénom de Dino, est né dans la banlieue de Naples, à Torre Annunziata. Son père est propriétaire d'une fabrique de pâtes. Dino commence sa vie professionnelle comme représentant de l'entreprise familiale. Attiré par le spectacle, il entre en 1937 au Centro sperimentale di cinematografia pour y suivre les cours d'acteur. Après quelques petits rôles, le jeune homme commence à s'intéresser à la production au sein de la Fert de Turin. Il fonde en 1941 sa première société, la Realcine avant de rejoindre en 1942 la Lux Film de Rome comme directeur de production : il suit le tournage de Malombra de Mario Soldati (1942) et de Zazà de Renato Castellani (ibid.). C'est là qu'il fait la connaissance du Milanais Carlo Ponti, avec qui il s'associera quelques années plus tard.

Après la guerre, toujours habile à deviner les attentes du public et à accompagner les mouvements culturels, il produit Le Bandit d'Alberto Lattuada (1946), La Fille du Capitaine de Mario Camerini (1947), Sept Ans de malheur de Carlo Borghesio (ibid.) qui remporte un énorme succès grâce au comique Macario, Riz amer de Giuseppe De Santis (1949), film dans lequel il lance Silvana Mangano qu'il épouse à la fin du tournage (ils auront quatre enfants). En 1950, il restructure les studios de la Farnesina et f [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  DE LAURENTIIS DINO (1919-2010)  » est également traité dans :

PONTI CARLO (1910-2007)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 863 mots

Né à Magenta près de Milan en 1910, Carlo Ponti fait des études de droit avant de rejoindre la société milanaise Artisti Tecnici Associati (dont il prendra plus tard la direction). Pour elle, il produit Piccolo mondo antico (1940) de Mario Soldati, Sissignora (1941) de Ferdinando Maria Poggioli, Giacomo l'idealista (1942) d'Alberto Lattuada, tro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-ponti/#i_48042

Pour citer l’article

Jean A. GILI, « DE LAURENTIIS DINO - (1919-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dino-de-laurentiis/