FOSSEY DIAN (1932-1985)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Installation en Afrique

En décembre 1966, Fossey est de retour en Afrique, avec un financement de la National Geographic Society. Après quelques jours passés avec Jane Goodall qui lui explique sa méthode d'observation, elle rejoint Leakey à Nairobi pour réunir le matériel nécessaire. C'est ensuite Alan Root qui l'accompagne au Congo, alors dénommé Zaïre, pour l'aider à s'y installer. Après son départ, elle reste seule avec deux employés africains dont elle ne comprend pas la langue. D'abord effrayée par tant de solitude, elle finit par s'immerger dans l'observation des gorilles. Au bout de six mois à peine, elle peut s'approcher d'eux à 10 mètres. Grosse fumeuse, elle souffre du mal d'altitude. La progression en montagne dans un climat froid et humide lui cause de nombreux troubles respiratoires. Rien pourtant ne semble l'arrêter.

En 1967, une rébellion éclate dans l'est du pays. Des mercenaires blancs au service de Mobutu tentent de le renverser. Ce dernier ordonne alors la mise à mort de tous les Blancs du pays. Dian Fossey est arrêtée en juillet, à peine six mois après son arrivée. Elle passera 16 jours enfermée, dont plusieurs dans une cage, et sera violée à maintes reprises. Elle réussit à se faire libérer en soudoyant ses geôliers et, loin d'avoir perdu sa motivation, rejoint au Rwanda le Parc national des volcans pour y poursuivre ses travaux. C'est là qu'elle fonde, entre les monts Karisimbi et Visoke, le centre de recherche de Karisoke, contraction du nom des deux volcans.

La National Geographic Society lui envoie le photographe Bob Campbell, chargé de la prendre en photo auprès des gorilles pour illustrer ses publications. Mais Dian Fossey refuse de s'approcher d'eux davantage, craignant de modifier leur comportement et de perdre leur confiance si patiemment gagnée. Elle s'y résoudra pourtant et, au lieu d'une observation discrète, se fera accepter par eux en imitant leurs vocalisations et certains de leurs comportements.

Dian Fossey

Dian Fossey

Photographie

L'éthologue américaine Dian Fossey, ici parmi un groupe de jeunes gorilles de montagne au Rwanda, a consacré sa vie à étudier le comportement de ces grands singes dans leur milieu naturel. Alors qu'ils étaient considérés comme des bêtes agressives, elle les décrit comme sociables,... 

Crédits : AP/ World Wide Photos

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages






Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Amérina GUBLIN-DIQUÉLOU, « FOSSEY DIAN - (1932-1985) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dian-fossey/