Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FOSSEY DIAN (1932-1985)

Assassinée au Rwanda

En 1983, Dian Fossey est de retour au Rwanda avec la ferme intention de ne plus le quitter. Pendant son absence, des programmes internationaux de sauvegarde des gorilles soutenus par le gouvernement rwandais ont été mis en place. Dian Fossey reconstitue néanmoins ses patrouilles antibraconnage et ce, malgré une santé très précaire affectée de troubles respiratoires importants.

Le 26 décembre 1985, elle est découverte assassinée dans sa case dévastée, le visage fendu en deux par un panga, machette utilisée par les pisteurs. Elle est enterrée près de Digit, dans le cimetière des gorilles de Karisoke.

Sa mort demeure un mystère, plusieurs hypothèses coexistant dont celle d'une vengeance de braconniers. Un des étudiants chercheurs, Wayne MacGuire, a été condamné à mort par contumace par les autorités rwandaises après avoir réussi à s'enfuir. Son complice présumé, Rwelekana, un pisteur qui avait été licencié par Dian Fossey, a été arrêté et retrouvé pendu dans sa cellule.

— Amérina GUBLIN-DIQUÉLOU

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Amérina GUBLIN-DIQUÉLOU. FOSSEY DIAN (1932-1985) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • GRANDS SINGES

    • Écrit par Victor NARAT
    • 6 656 mots
    • 10 médias
    ...comportement des grands singes dans leur milieu naturel. Il s'agit de la Canadienne Biruté Galdikas (née en 1946) pour les orangs-outans, de l’Américaine Dian Fossey (1932-1985) pour les gorilles (sa vie ayant fait l’objet du film Gorilles dans la brume en 1988) et de la Britannique Jane Goodall (née...

Voir aussi