FOSSEY DIAN (1932-1985)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Assassinée au Rwanda

En 1983, Dian Fossey est de retour au Rwanda avec la ferme intention de ne plus le quitter. Pendant son absence, des programmes internationaux de sauvegarde des gorilles soutenus par le gouvernement rwandais ont été mis en place. Dian Fossey reconstitue néanmoins ses patrouilles antibraconnage et ce, malgré une santé très précaire affectée de troubles respiratoires importants.

Le 26 décembre 1985, elle est découverte assassinée dans sa case dévastée, le visage fendu en deux par un panga, machette utilisée par les pisteurs. Elle est enterrée près de Digit, dans le cimetière des gorilles de Karisoke

Sa mort est aujourd'hui encore un mystère, plusieurs hypothèses coexistant dont celle d'une vengeance de braconniers. Un des étudiants chercheurs, Wayne MacGuire, a été condamné à mort par contumace par les autorités rwandaises après avoir réussi à s'enfuir. Son complice présumé, Rwelekana, un pisteur qui avait été licencié par Dian Fossey, a été arrêté et retrouvé pendu dans sa cellule.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Amérina GUBLIN-DIQUÉLOU, « FOSSEY DIAN - (1932-1985) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dian-fossey/