Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DÉRIVÉES PARTIELLES (ÉQUATIONS AUX) Équations non linéaires

Bibliographie

C. Bardos, Historique sommaire de l'équation de Korteweg et de Vries, Institut de recherche sur l'enseignement des mathématiques, Villetaneuse, 1983

R. Courant & D. Hilbert, Methods of Mathematical Physics, Interscience, New York-Londres, 1962

J. Smoller, Shock Waves and Reaction-Diffusion Equations, Springer-Verlag, New York, 1983

G. Whitham, Linear and Non Linear Waves, Interscience-Wiley, New York, 1974.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Fonction croissante - crédits : Encyclopædia Universalis France

Fonction croissante

Solution encadrée par deux ondes - crédits : Encyclopædia Universalis France

Solution encadrée par deux ondes

Équations de Fitzugh-Nagumo - crédits : Encyclopædia Universalis France

Équations de Fitzugh-Nagumo

Autres références

  • ANALYSE MATHÉMATIQUE

    • Écrit par Jean DIEUDONNÉ
    • 8 527 mots
    ...problèmes de mécanique, d'astronomie ou de physique. Au cours du xviiie siècle, les développements des applications des mathématiques à la physique avaient introduit des équations auxdérivées partielles, qui apparaissent aussi par ailleurs dans les problèmes de la naissante théorie des surfaces.
  • CAFFARELLI LUIS (1948- )

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 1 254 mots
    • 1 média

    Le mathématicien argentino-américain Luis Caffarelli a reçu le prix Abel – l'équivalent du prix Nobel pour les mathématiques – en 2023, pour « ses contributions essentielles à la théorie des régularités des équations aux dérivées partielles non linéaires ».

  • CALCUL INFINITÉSIMAL - Histoire

    • Écrit par René TATON
    • 11 465 mots
    • 3 médias
    En 1747, à l'occasion d'une étude sur le problème des vents, d'Alembert introduisit et étudia des équations d'un type nouveau, les équations aux dérivées partielles, faisant intervenir simultanément les dérivées partielles d'une même fonction par rapport à différentes variables. Le fait que la plupart...
  • CAUCHY AUGUSTIN-LOUIS (1789-1857)

    • Écrit par Jean DIEUDONNÉ
    • 1 396 mots
    ...pures et appliquées. Si son œuvre en astronomie et en optique est secondaire, il est un des fondateurs de la théorie mathématique de l'élasticité. En analyse, il introduit la notion fondamentale de caractéristique dans la théorie des équations aux dérivées partielles du premier ordre, et il avait...
  • Afficher les 34 références

Voir aussi