ROCHE DANIEL (1935- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Si l'école historique française s'est imposée au-delà des frontières, c'est par la nouvelle compréhension du passé qu'ont permise l'approche quantitative de la réalité économique et sociale et les problématiques de l'histoire des sensibilités et des mentalités. Daniel Roche est un des acteurs de ce changement. Né en 1935, il est un des représentants de la « méritocratie » républicaine à la française : élève de l'École normale supérieure, il passe l'agrégation d'histoire et de géographie, enseigne deux ans dans un lycée de province avant de faire carrière au C.N.R.S. et à l'Université. Docteur d'État en 1973, il devient professeur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne et accumule les charges et fonctions universitaires ou scientifiques. Directeur de la Revue d'histoire moderne et contemporaine, il occupe durant quatre ans la chaire d'histoire de la culture européenne à l'Institut universitaire européen de Florence (1985-1989), reçoit le grand prix national d'histoire en 1992, avant de succéder à partir de 1998 à Maurice Agulhon au Collège de France.

L'ensemble de son œuvre scientifique approfondit un double questionnement sur la nature du mouvement des Lumières et sur les méthodes d'une anthropologie culturelle qui sache concilier les chiffres et les idées, l'enquête quantifiée et les hypothèses qualitatives. De sa thèse sur les académies de province à son essai sur l'histoire du vêtement, Daniel Roche relativise le phénomène parisien et parfois radical des Lumières sur lequel s'est focalisée l'attention des chercheurs et qui a longtemps monopolisé la réflexion sur le lien entre philosophie et révolution. Il sait élargir la perspective en prenant en compte les réalités de la province, du peuple et de la vie féminine.

Le Siècle des [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur de littérature française à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Michel DELON, « ROCHE DANIEL (1935- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-roche/