CONVENTION SOLAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La convention Solas de 1974

La cinquième convention Solas, adoptée le 1er novembre 1974, par une conférence réunissant soixante et onze pays, et entrée en vigueur le 25 mai 1980, répond à ce double objectif.

Sur un plan réglementaire, en plus des sujets classiques, elle traite notamment de nouveaux types de navires (vraquiers, navires à grande vitesse, navires à propulsion nucléaire) et du transport de marchandises en grain ou dangereuses. Sont par ailleurs annexés à la convention deux codes importants : le Code international de gestion de la sécurité (code I.S.M., International Safety Management Code), entré en application le 1er juillet 1998, précise la conduite à tenir en cas d'événement de mer ; le Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires (code I.S.P.S., International Ship and Port Security Code), en application depuis le 1er juillet 2004, définit de son côté les mesures à prendre pour prévenir d'éventuels attentats.

Depuis 1980, une quarantaine d'amendements ont été apportés aux dispositions adoptées en 1974.

Traité le plus important en matière de sécurité des navires de commerce, Solas 1974 est donc une convention bien vivante, qui s'adapte en permanence aux multiples évolutions du transport maritime.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : ingénieur général de l'armement (génie maritime), expert agréé par la Cour de cassation, membre de l'Académie de marine

Classification

Autres références

«  CONVENTION SOLAS  » est également traité dans :

CATASTROPHES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 7 339 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les failles : des risques aux catastrophes »  : […] Une mauvaise perception du risque, une prise de risque mal évaluée... de nombreux outils, des échelles de gravité, des structures, des réseaux de surveillance, etc., permettent de pallier les erreurs, que l'on peut catégoriser. À part les séismes, on l'a vu, la plupart des phénomènes naturels sont prévisibles. Par exemple, on connaît les conditions de formation d'un cyclone ; lorsqu'il est encor […] Lire la suite

TRANSPORTS - Transports et risques

  • Écrit par 
  • Michel QUATRE
  •  • 8 620 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le cadre réglementaire, l'apport des États et des organisations internationales »  : […] Soucieux de la sécurité de leurs ressortissants et soumis à une demande croissante sur ce sujet, les États sont intervenus, dès l'origine de la mise en service des moyens de transport mécanisés, de deux manières. Tout d'abord, ils ont favorisé les initiatives de normalisation internationale, action évidente quand les véhicules doivent franchir les frontières, action plus volontariste dans le cas […] Lire la suite

Pour citer l’article

Serge BINDEL, « CONVENTION SOLAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/convention-solas/