COMENIUS ou JAN AMOS KOMENSKY (1592-1670)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un homme universel

Poésie, prose, théorie littéraire, théologie et pastorat ecclésiastique, sciences humaines, philosophie, pédagogie, organisation de l'enseignement, tels sont les domaines de l'œuvre innombrable, tchèque et latine, de Komenský, que des découvertes d'ouvrages inconnus n'ont cessé de révéler jusqu'à nos jours ; elle représente la synthèse des traditions mûries de l'hussitisme, de l'humanisme chrétien comme des ferveurs spirituelles et morales de son époque baroque. Réformateur des lettres, Komenský définit le programme d'un classicisme national et fonde un art poétique nouveau sur la prosodie antique. Par ses paraphrases hymniques des psaumes, il donne à la nouvelle poésie des modèles. Il conçoit une réforme de l'art oratoire. Philologue savant, il rassemble les matériaux d'un Thesaurus linguae bohemicae où les mouvements postérieurs de régénération de la langue nationale déchue viendront s'abreuver. Théologien, il dote son Église d'une dogmatique définitive, qu'il consigne dans un sermonnaire monumental. Les Frères ayant toujours fait consister l'essence de leur culte dans le chant, il rédige un magnifique Livre de cantiques. Berger d'un peuple en détresse, il lui trace les voies d'une fuga saeculi vers l'union avec le Dieu d'amour, habitant dans le cœur de l'homme : Le Labyrinthe du monde et le Paradis du cœur (Labyrint světa a ráj srdce), roman parabole, 1623. Consolateur désespéré, il s'initie et s'exalte lui-même aux chimères des visionnaires millénaristes populaires (Lux in tenebris, 1657 ; Lux e tenebris, 1665). L'Homme du désir inextinguible (Vir desiderii inextinguibilis), il lègue aux siècles chrétiens futurs l'essence de la doctrine des Frères dans le Testament de l'Union fraternelle. Notre mère mourante (Kšaft umírající matky jednoty Bratrské, 1650), et fait ses adieux personnels aux hommes dans la touchante confession de sage chrétien de l'Unum necessarium (1668).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres de l'université Charles de Prague professeur à la faculté des lettres de l'université Charles de Prague

Classification


Autres références

«  COMENIUS ou JAN AMOS KOMENSKY (1592-1670)  » est également traité dans :

ÉDUCATION - Types et fins de l'éducation

  • Écrit par 
  • Viviane ISAMBERT-JAMATI
  •  • 3 810 mots

Dans le chapitre « L'émergence d'un système scolaire »  : […] Le premier dans la civilisation occidentale, Comenius préconise vers le milieu du xvii e  siècle une école commune à tous, non seulement garçons et filles, mais enfants de toutes conditions : on décèlera mieux ceux qui sont capables de suivre l'enseignement à des degrés scolaires supérieurs, déclare-t-il, si l'on renonce à toute différenciation au cours des premières années, et si l'on fait en so […] Lire la suite

ENCYCLOPÉDIE

  • Écrit par 
  • Alain REY
  •  • 5 699 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « De la Renaissance aux Lumières »  : […] Stimulées par la redécouverte de la pensée antique, par l'inventaire du Nouveau Monde que déclenchent l'expansion de l'Europe et le contact avec des lieux et des sociétés inconnus, préparées par des réflexions sur un ordre logique substituable à l'ordre théologique (avec Ramón Llull, par exemple), les deux composantes du projet encyclopédique, l'accumulation des savoirs par les textes (une philolo […] Lire la suite

ILLUSTRATION

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN, 
  • Constance MORÉTEAU
  •  • 9 160 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'illustration pour l'enfant »  : […] « What is the use of a book without pictures ? », demande Alice qui s'endort sur un livre de texte avant d'entrer dans le plus extraordinaire des livres illustrés pour enfants... Comme le constate Alice, l'image est consubstantielle au livre pour enfants. L' Orbis sensualium Pictus (1658) du Tchèque Comenius, méthode d'apprentissage plurilingue de la lecture, prototype de l'abécédaire à figures, […] Lire la suite

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 244 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Baroque et « ténèbres » »  : […] La défaite de la révolte des États tchèques à la Montagne Blanche (1620) bouleverse cette évolution : les conséquences, terribles pour le royaume, privé d'une bonne partie de sa noblesse, dépouillé de ses prérogatives par les Habsbourg, sont tragiques pour la littérature. Elle se scinde en deux branches : l'une, celle de l'exil, disparaîtra (sauf en Slovaquie), l'autre, celle de l'intérieur, about […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Vaclav CERNY, « COMENIUS ou JAN AMOS KOMENSKY (1592-1670) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/comenius-jan-amos-komensky/