COMENIUS ou JAN AMOS KOMENSKY (1592-1670)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jan Amos Komenský, ordinairement désigné sous son nom latin Comenius, est, après Jan Hus, la personnalité la plus marquante et la plus noble de la culture tchèque : il en incarne les traits essentiels et permanents, les élevant à la qualité de valeurs universelles.

Une existence traquée

Seule la première moitié de sa vie, celle de ses années de ministre réformé et de recteur dans les écoles latines de la communauté des Frères bohêmes de sa province natale – il est né à Brod en Moravie –, appartient à sa patrie ; banni, en 1621, à la suite du désastre des États insurgés de Bohême à la Montagne-Blanche, il quitte en 1627 son dernier refuge clandestin en Bohême et s'en va partager dans l'émigration le sort commun des Tchèques de foi réformée. Il mène à travers l'Europe, jusqu'en 1656, une existence traquée par la guerre et la haine politique et religieuse. Sa renommée de savant et son autorité morale qui ne cessent de grandir lui valent, de la part des puissances établies, des sollicitations auxquelles il accroche vainement des espoirs de secours politique pour sa nation : 1628-1641, premier séjour à Leszno en Pologne, au milieu des Frères réfugiés ; 1641-1642, à Londres d'où l'effervescence de la guerre civile le chasse ; 1641-1648, à Elbing sur la côte baltique, dans le service suédois ; 1648-1650, deuxième séjour à Leszno ; 1650-1654, à Sarospatak, à la cour des Rakoczy, princes calvinistes de Transylvanie ; 1654-1656, troisième séjour à Leszno. En 1642, Komenský décline l'invitation de Richelieu à venir s'établir en France ; il ne donne pas suite non plus à l'offre, venue d'Amérique, de fonder à Harvard un enseignement pansophique, c'est-à-dire celui d'un vaste système du savoir. En 1648, juste à la veille de la paix de Westphalie qui enterre définitivement l'espoir d'un retour de l'émigration tchèque, il est élu évêque de son Église dans la diaspora et en sera le dernier. Sur les instances de ses mécènes hollandais, les Van Geer, Komenský s'établit en 1656 à Amsterdam où il demeurera j [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres de l'université Charles de Prague professeur à la faculté des lettres de l'université Charles de Prague

Classification


Autres références

«  COMENIUS ou JAN AMOS KOMENSKY (1592-1670)  » est également traité dans :

ÉDUCATION - Types et fins de l'éducation

  • Écrit par 
  • Viviane ISAMBERT-JAMATI
  •  • 3 810 mots

Dans le chapitre « L'émergence d'un système scolaire »  : […] Le premier dans la civilisation occidentale, Comenius préconise vers le milieu du xvii e  siècle une école commune à tous, non seulement garçons et filles, mais enfants de toutes conditions : on décèlera mieux ceux qui sont capables de suivre l'enseignement à des degrés scolaires supérieurs, déclare-t-il, si l'on renonce à toute différenciation a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/education-types-et-fins-de-l-education/#i_8414

ENCYCLOPÉDIE

  • Écrit par 
  • Alain REY
  •  • 5 699 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « De la Renaissance aux Lumières »  : […] Stimulées par la redécouverte de la pensée antique, par l'inventaire du Nouveau Monde que déclenchent l'expansion de l'Europe et le contact avec des lieux et des sociétés inconnus, préparées par des réflexions sur un ordre logique substituable à l'ordre théologique (avec Ramón Llull, par exemple), les deux composantes du projet encyclopédique, l'accumulation des savoirs par les textes (une philolo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encyclopedie/#i_8414

ILLUSTRATION

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN, 
  • Constance MORÉTEAU
  •  • 9 160 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'illustration pour l'enfant »  : […] « What is the use of a book without pictures ? », demande Alice qui s'endort sur un livre de texte avant d'entrer dans le plus extraordinaire des livres illustrés pour enfants... Comme le constate Alice, l'image est consubstantielle au livre pour enfants. L' Orbis sensualium Pictus (1658) du Tchèque Comenius, méthode d'apprentissage plurilingue de la lecture, prototype de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/illustration/#i_8414

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 244 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Baroque et « ténèbres » »  : […] La défaite de la révolte des États tchèques à la Montagne Blanche (1620) bouleverse cette évolution : les conséquences, terribles pour le royaume, privé d'une bonne partie de sa noblesse, dépouillé de ses prérogatives par les Habsbourg, sont tragiques pour la littérature. Elle se scinde en deux branches : l'une, celle de l'exil, disparaîtra (sauf en Slovaquie), l'autre, celle de l'intérieur, about […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-tcheque/#i_8414

Voir aussi

Pour citer l’article

Vaclav CERNY, « COMENIUS ou JAN AMOS KOMENSKY (1592-1670) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/comenius-jan-amos-komensky/