COMENIUS ou JAN AMOS KOMENSKY (1592-1670)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une pédagogie de l'unité : la pansophie

Pour le monde, Komenský est surtout le représentant du pansophisme de l'époque baroque de la civilisation européenne, ainsi que de l'irénisme et de la nouvelle pédagogie qui en découlent. Se fondant sur les idées de l'unité et de l'harmonie de l'Acte créateur divin, donc de la finalité commune de l'existant – omnia ab Uno, omnia ad Unum, tout procède de l'Un et tout tend vers l'Un –, persuadé, par conséquent, que les domaines de l'être se correspondent et se reflètent, Komenský conçoit la pansophie comme un système de savoir humain réformé. Partant des sciences de la nature, s'élevant par celles de l'homme à la philosophie, science de l'esprit, et culminant dans celle, la plus haute, des réalités divines, ou théologie, la pensée ressaisirait l'unité perdue de l'ordre de l'expérience et de l'ordre du salut et, rétablissant l'accord des deux lumières – la raison naturelle et la grâce – dont Dieu a doté l'homme, rebâtirait l'ensemble des sciences à la fois comme connaissance rationnelle et comme vision de toute chose en Dieu. Héritière du symbolisme médiéval et du néoplatonisme renaissant de l'Académie de Florence, la pansophie coménienne, dernier grand défi jeté au rationalisme empirique moderne, est une réplique, sur le plan de la connaissance, du mysticisme cosmographique de ses contemporains allemands Czepko et Jakob Boehme, et de la vision poétique du monde « par analogies universelles » du dramaturge espagnol Calderón. Tout au long de son existence, Komenský en approfondit les principes et en réalise des parties dans une série d'ouvrages : Discours de pansophie (Pansophiae prodomus, 1639 ; Pansophiae diatyposis, 1643), Consultation catholique sur l'amendement des choses humaines (De rerum humanarum emendatione consultatio catholica, deux volumes en 1662, six volumes découverts à Halle en 1935). Proposant une nouvelle classification des sciences, Komenský veut en assurer l'organisation et le progrès par un Collegium Pansophicum, académie mondiale qui créerait une nouvelle langue savante [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres de l'université Charles de Prague professeur à la faculté des lettres de l'université Charles de Prague

Classification


Autres références

«  COMENIUS ou JAN AMOS KOMENSKY (1592-1670)  » est également traité dans :

ÉDUCATION - Types et fins de l'éducation

  • Écrit par 
  • Viviane ISAMBERT-JAMATI
  •  • 3 810 mots

Dans le chapitre « L'émergence d'un système scolaire »  : […] Le premier dans la civilisation occidentale, Comenius préconise vers le milieu du xvii e  siècle une école commune à tous, non seulement garçons et filles, mais enfants de toutes conditions : on décèlera mieux ceux qui sont capables de suivre l'enseignement à des degrés scolaires supérieurs, déclare-t-il, si l'on renonce à toute différenciation au cours des premières années, et si l'on fait en so […] Lire la suite

ENCYCLOPÉDIE

  • Écrit par 
  • Alain REY
  •  • 5 699 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « De la Renaissance aux Lumières »  : […] Stimulées par la redécouverte de la pensée antique, par l'inventaire du Nouveau Monde que déclenchent l'expansion de l'Europe et le contact avec des lieux et des sociétés inconnus, préparées par des réflexions sur un ordre logique substituable à l'ordre théologique (avec Ramón Llull, par exemple), les deux composantes du projet encyclopédique, l'accumulation des savoirs par les textes (une philolo […] Lire la suite

ILLUSTRATION

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN, 
  • Constance MORÉTEAU
  •  • 21 125 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'illustration pour l'enfant »  : […] « What is the use of a book without pictures ? », demande Alice qui s'endort sur un livre de texte avant d'entrer dans le plus extraordinaire des livres illustrés pour enfants... Comme le constate Alice, l'image est consubstantielle au livre pour enfants. L' Orbis sensualium Pictus (1658) du Tchèque Comenius, méthode d'apprentissage plurilingue de la lecture, prototype de l'abécédaire à figures, […] Lire la suite

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 244 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Baroque et « ténèbres » »  : […] La défaite de la révolte des États tchèques à la Montagne Blanche (1620) bouleverse cette évolution : les conséquences, terribles pour le royaume, privé d'une bonne partie de sa noblesse, dépouillé de ses prérogatives par les Habsbourg, sont tragiques pour la littérature. Elle se scinde en deux branches : l'une, celle de l'exil, disparaîtra (sauf en Slovaquie), l'autre, celle de l'intérieur, about […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Vaclav CERNY, « COMENIUS ou JAN AMOS KOMENSKY (1592-1670) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/comenius-jan-amos-komensky/