CÔME Ier DE MÉDICIS (1519-1574), grand-duc de Toscane (1569-1574)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme d'État italien né le 12 juin 1519, mort le 21 avril 1574, à Castello, près de Florence.

Côme Ier de Médicis est l'arrière-arrière-petit-fils de Laurent l'Ancien, frère de Côme l'Ancien. Il appartient à une branche de la famille Médicis qui joue un rôle majeur dans les affaires sans jamais intervenir en politique. Néanmoins, quand il apprend l'assassinat de son lointain cousin, Alexandre, duc de Florence, il se rend immédiatement à Florence. Dès janvier 1537, Côme Ier de Médicis est élu à la tête de la république, élection approuvée par l'empereur Charles Quint. Le 2 août, le général de ce dernier, Alessandro Vitelli vainc à Montemurlo une armée que des exilés avaient levée contre Côme. Celui-ci prend le titre de duc de Florence et se place ainsi sous la tutelle impériale. Les institutions florentines sont bientôt privées de tout pouvoir.

Côme Ier de Médicis épouse Éléonore de Tolède en 1539. Protégé par l'empereur, il peut soutenir l'hostilité du pape Paul III et du roi de France François Ier. Il se lance bientôt dans une expansion territoriale, mais ne parvient pas à annexer Lucques et Piombino dans les années 1540. Il conquiert en revanche la république de Sienne en 1555, battant les troupes françaises dirigées par Piero Strozzi, exilé florentin. Philippe II d'Espagne, successeur de Charles Quint en Italie, n'a d'autre choix que de confier à Côme la souveraineté de Sienne en juillet 1557. En 1559, l'élection au Saint-Siège de Pie IV, un Médicis de Milan bien disposé à l'égard des Médicis de Florence, renforce le pouvoir de Côme.

Ayant conquis presque toute la Toscane, Côme Ier de Médicis agit en despote pour moderniser le pays. Il réunit ainsi tous les services publics dans un seul bâtiment, l'Uffizi, érigé par Giorgio Vasari. Il demande à cet architecte de refaire la décoration intérieur du Palazzo Vecchio. Côme [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  CÔME I er DE MÉDICIS (1519-1574), grand-duc de Toscane (1569-1574)  » est également traité dans :

MÉDICIS LES

  • Écrit par 
  • Charles-Marie de LA RONCIÈRE
  •  • 3 438 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les grands-ducs de Toscane (1530-1737) »  : […] Florence une fois tombée, les Médicis s'y réinstallent sous la protection de Charles Quint. Contesté par les défenseurs de la république, leur pouvoir semble fragile. Et pourtant, après quelques années incertaines – Alexandre, le premier duc, est assassiné en 1537 par son cousin Lorenzino (le Lorenzaccio de Musset) –, Côme I er , cousin et successe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-medicis/#i_39252

TOSCANE

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 553 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Comment la patrie de Michel-Ange devint le « salon de l'Europe » »  : […] Michel-Ange, qui débuta peut-être comme apprenti lors de la décoration par Ghirlandaio du chœur de Sainte-Marie-Nouvelle, comme Léonard, formé, avec Lorenzo di Credi (vers 1460-1537 ?), dans l'atelier de Verrochio, sont issus de la grande tradition renaissante. Ils lui apportent, aux alentours de 1500, un renouvellement complet. Florence sert symb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toscane/#i_39252

VIES DES MEILLEURS PEINTRES, SCULPTEURS ET ARCHITECTES, Giorgio Vasari - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 255 mots
  •  • 1 média

Le peintre et architecte de la cour du duc de Toscane Côme I er de Médicis, Vasari d'Arezzo (1511-1574), semble avoir été sollicité dès 1543, par le cercle d'intellectuels fréquentant la maison du cardinal Alexandre Farnèse, pour rédiger des biographies des artistes italiens depuis le renouveau des arts, en raison de sa capacité à « parler en pei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vies-des-meilleurs-peintres-sculpteurs-et-architectes/#i_39252

Pour citer l’article

« CÔME Ier DE MÉDICIS (1519-1574) - , grand-duc de Toscane (1569-1574) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/come-ier-de-medicis/