CLUB DE PARIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Club de Paris est une organisation internationale atypique. Informelle, souple et réactive, elle réunit créanciers et débiteurs publics pour négocier des solutions coordonnées et durables à des problèmes d'endettement public, qu'il s'agisse de crises de liquidité ou de crises de solvabilité. Le cadre multilatéral dans lequel s'effectue le rééchelonnement, l'annulation, la conversion ou le remboursement anticipé de dettes constitue un avantage pour les créanciers, lesquels peuvent négocier en tant que groupe organisé, et pour le débiteur, qui n'est pas contraint de négocier avec chacun de ses créanciers publics. Ce Club est dit « de Paris » car il a tenu sa première réunion, en 1956, dans les salons de la direction du Trésor français à l'occasion d'une restructuration de la dette argentine. Il se réunit à Paris. La direction du Trésor français en assure la présidence et le secrétariat (une dizaine de fonctionnaires environ). Le Club de Paris se distingue du Club de Londres, qui rassemble depuis 1976 débiteurs publics et créanciers privés.

La dette extérieure constitue une source de financement importante des pays en développement. La dette totale des pays en développement et émergents se montait à la fin de la décennie de 2000 à quelque 3 500 milliards de dollars, en majorité à échéance de moyen-long terme. Environ la moitié de cette dette de moyen-long terme est portée par des débiteurs publics. Les capacités de développement d'un pays et la qualité de sa signature financière dépendent du bon traitement de cette dette.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CLUB DE PARIS  » est également traité dans :

ÉCONOMIE MONDIALE - 1994 : l'assainissement à mi-parcours

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 5 984 mots

Dans le chapitre « Le Tiers Monde et l'instabilité des capitaux »  : […] La croissance moyenne des pays en développement a été estimée pour 1994 à quelque 5,5 p. 100, un niveau proche de celui de l'année précédente. Ce chiffre recouvrait toujours des situations fort contrastées. L'accroissement spectaculaire des apports de capitaux privés, amorcé en 1989, a continué de se manifester, en faveur des pays ayant su assurer un environnement de stabilité macroéconomique. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1994-l-assainissement-a-mi-parcours/#i_94805

NIGERIA

  • Écrit par 
  • Daniel C. BACH
  •  • 11 716 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'économie nigériane »  : […] Le Nigeria a connu une croissance économique de 7 p. 100 en moyenne durant la première décennie du xxi e  siècle, mais ce taux baisse depuis 2013 (5,4 p. 100) du fait de la chute des cours mondiaux du pétrole et de la dégradation du taux de change de la naira. À l'issue d’une révision des bases de calcul statistique, l'économie nigériane a été propulsée au premier rang des économies africaines, av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nigeria/#i_94805

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - La Fédération de Russie

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 14 320 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Une indépendance revendiquée »  : […] Forte de ses bons résultats économiques, la Russie déploie une politique de puissance sur la scène internationale. La rente pétrolière lui permet de rembourser par anticipation en août 2006 sa dette à l'égard du Club de Paris et cette liberté financière retrouvée s'accompagne d'une indépendance politique de plus en plus affirmée. La Russie développe ses relations avec les pays d'Asie et du Moyen- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-la-federation-de-russie/#i_94805

TIERS MONDE

  • Écrit par 
  • Sylvie BRUNEL, 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 15 071 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Portrait d'une crise »  : […] La crise financière des années 1980 n'est pas la première que subissent les pays en développement. Dans les années 1870, l'Empire ottoman et l'Égypte s'étaient trouvés en cessation de paiement. En 1891, c'est le tour de l'Argentine, et les années 1910 sont marquées par les défauts de paiement du Mexique. Plus près de nous, les années 1930 connaissent la crise d'endettement la plus forte du siècle  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tiers-monde/#i_94805

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-France BAUD-BABIC, Olivier MARTY, « CLUB DE PARIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/club-de-paris/