CHYTRIDIOMYCOSE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le déclin ou la disparition de populations d’amphibiens (grenouilles, crapauds, tritons, salamandres…) a généré à la fin du xxe siècle de nombreux travaux pour en définir des causes « globales ». Ces études ont notamment permis l’identification de champignons qui provoquent une maladie infectieuse appelée chytridiomycose. Celle-ci est impliquée dans le déclin de plusieurs centaines d’espèces d’amphibiens dans le monde. Si le traitement des individus touchés par la chytridiomycose est possible en captivité avec des produits antifongiques, la prévention et l’information par le biais d’un système de surveillance précoce sont les seuls leviers disponibles pour limiter la propagation de cette maladie dans la nature.

En plus de la perte ou de la dégradation (fragmentation, pollutions) de leurs habitats terrestre et aquatique, de leur surexploitation (à des fins alimentaires et médicales) et de la concurrence avec des espèces introduites, les amphibiens sont donc aussi victimes de champignons qui contribuent à leur disparition. Ces agents pathogènes sont susceptibles d’agir même dans les zones préservées. La chytridiomycose est une maladie émergente qui est ainsi devenue un enjeu important pour la batrachofaune mondiale.

Les champignons responsables de la chytridiomycose

Batrachochytrium dendrobatidis et Batrachochytrium salamandrivorans sont deux champignons aquatiques qui provoquent la chytridiomycose. Ils sont classés dans l’ordre des Chytridiales et la famille des Chytridiaceae. Les champignons de cet ordre, appelés chytrides, sont des organismes microscopiques communs, hétérotrophes, ubiquistes (occupant des niches écologiques variées) et largement répandus géographiquement. Ils vivent pour la plupart dans l’eau et le sol. Bdendrobatidis et Bsalamandrivorans sont inféodés aux amphibiens dans le sens où ils se développent en consommant la kératine (protéine fibreuse) de ces hôtes. Chez les têtards, cette kératine n’est présente que dans le [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages



Médias de l’article

Dendrobates bleus

Dendrobates bleus
Crédits : Ullstein Bild/ Getty Images

photographie

Coupe d’une peau d’amphibien infectée par le champignon Batrachochytrium dendrobatidis

Coupe d’une peau d’amphibien infectée par le champignon Batrachochytrium dendrobatidis
Crédits : Frank Pasmans/ Wildlife Health Ghent, UGent

photographie

Salamandre tachetée atteinte de chytridiomycose

Salamandre tachetée atteinte de chytridiomycose
Crédits : Frank Pasmans/ Wildlife Health Ghent, UGent

photographie

Amphibiens retrouvés morts dans les Pyrénées

Amphibiens retrouvés morts dans les Pyrénées
Crédits : Dirk Schmeller

photographie





Écrit par :

  • : directeur d'études, École pratique des hautes études, enseignant-chercheur

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude MIAUD, « CHYTRIDIOMYCOSE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chytridiomycose/