CHYPRE ANTIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'hellénisation de Chypre

Les obstacles

Les conditions géographiques ne semblaient pas prédisposer Chypre à devenir grecque. Bien qu'elle fût une île, dans cette Méditerranée que les marins grecs depuis Ulysse ne cessaient de revendiquer comme leur, elle était située au-delà des îles Chélidoniennes, au large des côtes de Lydie, où en 449 avant J.-C., d'un commun accord, Perses et Athéniens limitèrent la zone d'influence de l'empire d'Athènes ; en outre, alors qu'un chapelet d'étapes ponctue la route de Rhodes au continent grec, les navigateurs ne rencontraient plus, jusqu'à Chypre, que l'immensité d'une mer sans escale. Au contraire, tout rapprochait cette île des terres continentales qui encadrent l'angle nord-est de la Méditerranée. À moins de 75 kilomètres de distance, sa côte nord se déroule parallèle au rivage méridional de l'Asie Mineure, depuis les plaines de Pamphylie jusqu'aux rochers de la Cilicie Trachée. La côte sud-est elle-même est parfois à moins de 100 kilomètres de la Syrie et de la Phénicie, où les villes de Byblos, Bérytos, Sidon et Tyr sont les brillants témoins d'une civilisation différente. Les montagnes enfin qui, au nord comme au sud, enserrent la vaste plaine de la Mésorée ne sont que les résurgences des plissements qui bordent les côtes syrienne et anatolienne. Bien plus, seule de tout l'Orient, Chypre fournissait en abondance du minerai de cuivre aux peuples d'Anatolie et de Phénicie qui travaillaient le métal.

Les circonstances de l'histoire ajoutèrent aux servitudes de la géographie. À l'heure où la Grèce, sortie des siècles sombres qui suivirent la gloire de Mycènes, découvrait les éléments d'une civilisation proprement hellénique, des occupants successifs déferlaient sur Chypre : Phéniciens d'abord, avides d'imposer au monde occidental la souveraineté de leur commerce. Pour eux, Chypre était l'étape première, indispensable dans la marche vers l'ouest. Dès la fin du ixe et surtout au viiie siècle, ils ont à Kition, sur la côte sud, et, au-delà, à Amathonte [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHYPRE ANTIQUE  » est également traité dans :

CHYPRE ANTIQUE (art)

  • Écrit par 
  • Antoine HERMARY
  •  • 1 605 mots

Une visite un peu attentive d'une des grandes collections d'antiquités chypriotes, au Cyprus Museum de Nicosie, au Louvre, au British Museum ou au Metropolitan Museum of Art de New York, suffit pour identifier ensuite assez aisément une œuvre fabriquée dans la grande île de la Méditerranée orientale avant l'époque d'Alexandre le Grand. Mais cette « marque » chypriote bien particulière, déjà évoqué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chypre-antique-art/#i_17176

ÉGÉEN MONDE

  • Écrit par 
  • Olivier PELON
  •  • 11 168 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'unité du monde mycénien »  : […] Jusqu'à la chute de Knossos, le monde égéen n'a jamais connu de véritable unité ; la puissance minoenne ne s'est guère exercée que sur mer, et le continent lui a toujours échappé. À l'époque mycénienne, au contraire, la puissance politique, économique et commerciale du continent, et plus particulièrement celle de l'Argolide, est telle que les particularismes locaux disparaissent pendant deux siècl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monde-egeen/#i_17176

ÉVAGORAS Ier (mort en 374 av. J.-C. env.) roi de Chypre (411-env. 374 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LARRIBEAU
  •  • 458 mots

Souverain de Salamine de Chypre, descendant de la dynastie des Teucrides. En ~ 411, Évagoras met fin au contrôle que les Phéniciens exerçaient sur Salamine : il s'empare de la ville et du trône de ses ancêtres après une attaque surprise contre le Phénicien Abdémon. Reconnaissant la suzeraineté de la Perse, il paie tribut au Grand Roi. Durant son règne, l'histoire de Chypre fut largement déterminée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evagoras-ier/#i_17176

MINES, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Claude DOMERGUE
  •  • 12 790 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Monde grec »  : […] Ainsi, à l'époque archaïque, les gîtes de cuivre de Chypre continuent à être exploités, eux qui, depuis le milieu du II e  millénaire, fournissaient en cuivre une partie du monde méditerranéen, avec les cargaisons de lingots en forme de « peau de bœuf » trouvées dans les épaves du cap Gelidonya et d'Ulu Burun, au large de la côte méridionale de l'Anatolie, tandis que des pièces analogues ont attei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mines-antiquite-greco-romaine/#i_17176

PTOLÉMÉE XII PHILOPATOR PHILADELPHE dit AULÈTE (112-51 av. J.-C.) roi d'Égypte (80-58 av. J.-C. et 55-51 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 598 mots

Roi d'Égypte (80-58 et 55-51), né vers 112 av. J.-C. en Macédoine, mort en 51 av. J.-C. Fils de Ptolémée IX Soter II et d'une de ses maîtresses, le jeune Ptolémée Aulète (le « Flûtiste ») n'a qu'une légitimité relative. En 103, sa grand-mère Cléopâtre III, reine d'Égypte, l'envoie pour sa sécurité à Cos (ou Kos), île de la mer Égée, avec son frère et le futur Ptolémée XI Alexandre II. Capturé en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ptolemee-xii-philopator-philadelphe/#i_17176

SALAMINE DE CHYPRE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 518 mots

Ville de la côte orientale de Chypre dont la fondation ( Hymnes homériques et Pindare) est attribuée à Teucros, fils de Télamon, roi de l'île grecque de Salamine. Située sur une île qui fut, dès ses origines, peuplée par les Phéniciens et par les Grecs, Salamine de Chypre constitue l'un de ses royaumes et demeure toujours très marquée par la culture hellénique dont le meilleur garant est sans dou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salamine-de-chypre/#i_17176

SCHAEFFER CLAUDE (1898-1982)

  • Écrit par 
  • Jacques-Claude COURTOIS
  •  • 1 012 mots

Né le 6 mars 1898 à Strasbourg (Bas-Rhin), fils d'industriel, Claude Schaeffer fit ses études dans sa ville natale à l'université, puis à Oxford. Très tôt attiré par l'archéologie, il s'attache d'abord à l'étude de la protohistoire régionale et publie plusieurs contributions à l'archéologie alsacienne. Mais l'essentiel de son activité est consacré à l'étude exhaustive de la riche collection Nesse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-schaeffer/#i_17176

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean POUILLOUX, Claude F. A. SCHAEFFER, « CHYPRE ANTIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chypre-antique/