PTOLÉMÉE XII PHILOPATOR PHILADELPHE dit AULÈTE (112-51 av. J.-C.) roi d'Égypte (80-58 av. J.-C. et 55-51 av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi d'Égypte (80-58 et 55-51), né vers 112 av. J.-C. en Macédoine, mort en 51 av. J.-C.

Fils de Ptolémée IX Soter II et d'une de ses maîtresses, le jeune Ptolémée Aulète (le « Flûtiste ») n'a qu'une légitimité relative. En 103, sa grand-mère Cléopâtre III, reine d'Égypte, l'envoie pour sa sécurité à Cos (ou Kos), île de la mer Égée, avec son frère et le futur Ptolémée XI Alexandre II. Capturé en 88 par Mithridate VI Eupator, roi du Pont, alors en guerre contre Rome, le jeune Ptolémée réapparaît en 80 en Syrie, selon Cicéron. Son frère devient à la même époque roi de Chypre tandis que Ptolémée XI Alexandre II monte sur le trône d'Égypte en 80. Dernier membre parfaitement légitime de la dynastie ptolémaïque, Ptolémée XI Alexandre II est assassiné quelques mois plus tard. Le peuple d'Alexandrie invite alors le Macédonien Ptolémée à lui succéder avant que l'année 80 soit écoulée.

Peu après son arrivée en Égypte, Ptolémée XII Theos Philopator Philadelphe Neos Dionysos épouse sa sœur, Cléopâtre V Tryphaena, et est couronné à Alexandrie selon les rites égyptiens en 76. Mais à Rome, les hommes politiques opposés au Sénat soulèvent en 65 la question de la légitimité de Ptolémée, produisant un prétendu testament de Ptolémée XI Alexandre II cédant l'Égypte au peuple romain. Cherchant des appuis à Rome, Ptolémée XII envoie des troupes aider le consul et général Pompée en Palestine. Cicéron, partisan de Pompée, persuade le Sénat de s'opposer à l'annexion de l'Égypte par Rome. Confronté à une grave opposition parmi le peuple d'Alexandrie et ne jouissant pas encore d'un statut affirmé auprès de Rome, Ptolémée verse à Jules César, l'un des trois consuls pour l'année 59, 6 000 talents, en échange de quoi ce dernier adopte une loi reconnaissant Ptolémée comme souverain de l'Égypte. Rome lui enlève cependant Chypre dès l'année suivante. Son frère, roi de l'île, se tue lorsqu'il ne voit venir aucun soutien d'Égypte.

La perte de Chypre et la soumission de Ptolémée à Rome indignent les Alexandrins, qui chassent le roi d'Égypte en 58 et le remplacent par deux souveraines conjointes : la reine Tryphaena et sa fille aînée Bérénice IV. Résidant dans la villa romaine de Pompée, Ptolémée tente, par la corruption, d'obtenir l'appui du Sénat. Il fait également assassiner les émissaires envoyés par ses ennemis à Alexandrie, où Bérénice IV règne seule depuis la mort de sa mère. Tandis que le Sénat tarde à répondre à Ptolémée, ce dernier continue à distribuer les pots-de-vin et s'endette de plus en plus auprès des prêteurs romains. À la fin de l'année 57, le Sénat adopte enfin une résolution en faveur de Ptolémée mais, lorsqu'un oracle interdit de lui accorder toute forme d'aide active, le roi égyptien quitte la ville pour Éphèse, en Asie Mineure.

En 55, après avoir promis une récompense de 10 000 talents au lieutenant de Pompée, Aulus Gabinius, gouverneur de Syrie, Ptolémée XII rentre en Égypte avec une armée romaine. Une fois restauré sur le trône, il fait exécuter sa fille, chef de file de ses opposants à Alexandrie. Peu de temps avant de mourir en 51, il proclame souverains conjoints la plus âgée de ses filles encore en vie, l'illustre Cléopâtre VII, et son fils aîné, Ptolémée XIII. Sa vaste politique de corruption aura ruiné le royaume, devenu pratiquement un État client de Rome.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  PTOLÉMÉE XII PHILOPATOR PHILADELPHE dit AULÈTE (112-51 av. J.-C.) roi d'Égypte (80-58 av. J.-C. et 55-51 av. J.-C.)  » est également traité dans :

CLÉOPÂTRE (69-30 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • André BERNAND
  •  • 3 570 mots

Dans le chapitre « Le royaume lagide à l'avènement de Cléopâtre »  : […] Les efforts désespérés de Cléopâtre VII pour maintenir intact le royaume lagide ne s'expliquent que replacés dans le cadre de l'Égypte, lors de son accession au trône en mars 51. On a pu dire que « du vieux monde hellénistique l'organisation pompéienne de l'Orient ne laissait subsister que le royaume ptolémaïque ». Mais les Lagides vivent en sursis, menacés par les querelles dynastiques et par le […] Lire la suite

Pour citer l’article

« PTOLÉMÉE XII PHILOPATOR PHILADELPHE dit AULÈTE (112-51 av. J.-C.) roi d'Égypte (80-58 av. J.-C. et 55-51 av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ptolemee-xii-philopator-philadelphe/