CHINELes régions chinoises

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Cérémonie de rétrocession de Hong Kong à la Chine

Cérémonie de rétrocession de Hong Kong à la Chine
Crédits : D. Martinez/ Getty

photographie

Jonque, Hong Kong

Jonque, Hong Kong
Crédits : F. Hall/ Photographer's Choice RR/ Getty

photographie

Relief karstique, Yunnan

Relief karstique, Yunnan
Crédits : Tony Waitham/ robertharding/ Getty Images

photographie


CapitalePékin
Langue officiellechinois mandarin
Unité monétaireyuan (ou renminbi, CNY)
Population1 390 691 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)9 572 900

La Chine du Sud-Est

On peut distinguer, au sud des Qinling comme au nord, un gradin occidental élevé, une zone centrale déprimée, un gradin oriental élevé. Toutefois, le relief n'a pas la belle ordonnance qu'il a au nord et il est beaucoup plus accidenté. Le gradin occidental comprend, au pied des hautes montagnes méridiennes du Sichuan, un bassin déprimé, le Bassin rouge, séparé des plaines du Yangzi par les Dabashan et les Wulingshan. Plus au sud, le Yunnan a lui-même un relief compliqué. Le gradin oriental, avec les provinces du Zhejiang et du Fujian, à moins de 2 000 mètres, s'ordonne en deux chaînes parallèles, Wuyishan et Daiyunshan, d'orientation sud-ouest - nord-est, mais les vallées des principaux fleuves sont perpendiculaires à cette direction. Quant à la zone centrale déprimée, ce n'est nullement une plaine, mais une zone de basses montagnes, peu élevées, avec moins de 600 mètres d'altitude, abruptes et ravinées. Une ligne directrice assez nette, ouest-est, les Nanling (culminant à 1 673 mètres), sépare les basses montagnes du Jiangnan – Hunan et Jiangxi – au nord, de celles du Guangdong au sud, bien que cette chaîne soit aisément franchie aux cols de Meiling et de Zhiling. Les basses montagnes du Jiangnan sont traversées du sud au nord par les vallées du Xiangjiang et du Ganjiang, qui aboutissent dans les plaines du Yangzi par les lacs Dongting et Poyang.

Si la Chine du Sud-Est a, comme toute la Chine orientale, un été chaud et humide, l'hiver est de moins en moins froid au fur et à mesure que l'on va vers le sud et il cesse très généralement d'être sec. La pluie est beaucoup plus abondante et les températures élevées plus prolongées. Une belle végétation, où se mêlent espèces tropicales et espèces tempérées, règne sur la plus grande partie de la région.

L'hiver est encore froid dans les plaines du Yangzi, avec 2,7 0C à Shanghai, 3,7 0C à Wuhan et même 4,4 0C à [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  CHINE  » est également traité dans :

CHINE - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Guy MENNESSIER, 
  • Thierry SANJUAN, 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 5 863 mots
  •  • 7 médias

La République populaire de Chine est un des plus grands États du monde (9 561 240 km2) et le plus peuplé (1 307 560 000 habitants à la fin de 2005, hors Hong Kong, Macao et Taïwan). À côté d'une immense majorité Han (ou chinoise proprement dite), la population comprend 54 nationalités minoritaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-cadre-naturel/

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 791 mots
  •  • 5 médias

La Chine a choisi, dès la création de l'Empire au iiie siècle avant J.-C., une configuration politique d'unité pour répondre à l'immensité de son territoire. Identifiant son berceau historique à la moyenne vallée du fleuve Jaune, l'histoire officielle pose la Chine comme un foyer de civilisation central qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-hommes-et-dynamiques-territoriales/

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Comme les pays du bassin méditerranéen et de l'Europe, la Chine d'aujourd'hui est le point d'aboutissement d'une très longue évolution où les facteurs de continuité ne sont sans doute pas plus significatifs pour l'historien que ceux que l'on rencontre en Occident dans le domaine des institutions, du droit, des traditions culturelles et religieuses. C'est par étapes que les populations de langue et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/

CHINE, histoire, de 1949 à nos jours

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA, 
  • François GODEMENT
  •  • 19 149 mots
  •  • 14 médias

Un demi-siècle après la naissance dans la violence de la république populaire de Chine, le cours de l'histoire chinoise apparaît plus stable, mais non dépourvu d'interrogations multiples. Symbole de la plus grande révolution communiste survenue dans le Tiers Monde, et réceptacle de nombreux espoirs révolutionnaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-de-1949-a-nos-jours/

CHINE - Politique étrangère contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CABESTAN
  •  • 7 617 mots
  •  • 6 médias

Depuis 1979, la diplomatie de la République populaire de Chine est au service des quatre objectifs majeurs suivants : le développement économique du pays, l'affirmation et la consolidation de son statut de grande puissance, la réunification de la nation chinoise et la survie du régime actuel. Ces objectifs peuvent sembler contradictoires, et le dernier – la stabilité du système politique dirigé pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-politique-etrangere-contemporaine/

CHINE - Économie

  • Écrit par 
  • Françoise LEMOINE, 
  • Thomas VENDRYES
  •  • 8 216 mots
  •  • 6 médias

À partir de la fin des années 1970, la Chine a fait de la modernisation de son économie une priorité qui l'a conduite à abandonner progressivement les principes de planification et d'autarcie en vigueur pendant la période maoïste et post-maoïste (1949-1978), pour faire place aux mécanismes de marché et s'ouvrir aux échanges internationaux. La transition est e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-economie/

CHINE - Droit

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CABESTAN
  •  • 10 297 mots
  •  • 1 média

La Chine connaît une tradition juridique ancienne mais avant tout pénale. Ce n'est qu'à la fin du xixe siècle qu'elle a commencé à introduire le droit occidental et en particulier le modèle allemand. Bien que celui-ci ait servi de base à la codification engagée par Tchang Kaï-shek dans les années 1920-1930, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-droit/

CHINE - Politique religieuse

  • Écrit par 
  • Benoît VERMANDER
  •  • 6 092 mots
  •  • 1 média

La politique des réformes et de l'ouverture, engagée sous l'égide de Deng Xiaoping à partir de 1979, a permis et permet encore le spectaculaire développement économique de la Chine, et a fait de ce pays un acteur clé, si ce n'est l'acteur clé de la mondialisation. Fondée sur une ouverture économique, financière et internationale graduelle et ininterrompue, la montée en puissance de la Chine ne s'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-politique-religieuse/

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « CHINE - Les régions chinoises », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/