CHÊNAIES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La chênaie silicicole

Cette chênaie est souvent qualifiée de « sessiliflore », à cause de l'essence dominante, ou d'« atlantique », car elle est bien représentée en Europe occidentale ; elle couvre 700 000 ha en France sous forme de futaie, et beaucoup plus si on ajoute les taillis.

La chênaie silicicole typique

Elle se caractérise à la fois par les espèces végétales qui y croissent (composition floristique) et par son écologie.

Les arbres de première grandeur, traités en futaie ou en taillis, sont surtout des chênes sessiles, avec souvent quelques pédonculés, châtaigniers, et bouleaux ; le sous-étage arbustif, assez dispersé, renferme la bourdaine, le néflier, le houx, le chèvrefeuille (Lonicera Periclymenum), et parfois le sorbier des oiseleurs.

Houx

Houx

Photographie

Un houx (Ilex sp.) saupoudré de givre et ses fruits. 

Crédits : Val Corbett/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

La strate herbacée, souvent dense, comporte de nombreuses espèces, dont les plus typiques sont en France, la canche flexueuse (Deschampsia flexuosa), le millepertuis élégant (Hypericum pulchrum), Teucrium scorodonia, Veronica officinalis, la fougère grand aigle (Pteridium aquilinum), le muguet (moins caractéristique mais très fréquent), des mousses, également abondantes (Polytrichum attenuatum, Leucobryum glaucum en coussins blanchâtres...) ; le cèpe (Boletus edulis) et la girolle (Cantharellus cibarius) préfèrent ce biotope.

Écologie

Le sol de cette chênaie est établi sur substrats non calcaires et bien drainés : les alluvions anciennes décalcifiées, sables, arènes granitiques lui conviennent particulièrement. Ces substrats permettent le développement d'un sol podzolique acide (pH voisin de 5), avec humus de type moder.

Le microclimat forestier est surtout caractérisé par une intensité lumineuse assez forte : en futaie, 15 p. 100 de la lumière solaire en moyenne parvient à la strate herbacée, contre moins de 5 p. 100 dans beaucoup d'autres forêts ; cette chênaie est une forêt claire.

Exploitation forestière

Le taillis, simple ou sous futaie, est coupé à courte révolution (de 25 à 40 ans), ce qui permet aux souches de rejeter, mais les produits fournis s [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages



Médias de l’article

Quercus en Europe

Quercus en Europe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Chêne (plantule)

Chêne (plantule)
Crédits : Laurie Campbell/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Houx

Houx
Crédits : Val Corbett/ The Image Bank/ Getty Images

photographie




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHÊNAIES  » est également traité dans :

FORÊTS - La forêt, un milieu naturel riche et diversifié

  • Écrit par 
  • Yves BASTIEN, 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 8 216 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les facteurs biotiques »  : […] Les conditions de climat et de sol sont nécessaires mais non suffisantes à l'implantation d'un type forestier défini. Les êtres vivants qui constituent la forêt ou vivent en son sein exercent presque toujours une influence considérable sur le peuplement forestier, et aussi sur son évolution (cf. infra ). Les actions biotiques végétales sont faciles à observer. Dans la futaie de chênes des enviro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-la-foret-un-milieu-naturel-riche-et-diversifie/#i_9420

Voir aussi

Pour citer l’article

Marcel BOURNÉRIAS, « CHÊNAIES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chenaies/