CHÊNAIES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les chênaies mélangées

On peut désigner ainsi les forêts où les chênes sont dispersés et mêlés en proportions variables et souvent assez fortes à d'autres essences forestières. On a signalé plus haut des types passant à la chênaie silicicole (chênaie neutrophile, chênaie à bouleau). D'autres types se rattachent aux aulnaies ou aux hêtraies : il s'agit des chênaies pédonculées des alluvions humides toujours mêlées d'aulnes, de peupliers, de frênes ; leur végétation est très proche de celle des aulnaies de grandes vallées ou de certaines aulnaies forestières eutrophes.

Viennent enfin les chênaies pédonculées des sols frais ou secs, toujours mêlées de frênes, de hêtres et de charmes ; le tapis herbacé renferme de façon constante des plantes d'humus doux (anémone sylvie, lamier jaune, Carex silvatica et souvent l'aspérule odorante...) ; traitées en futaie, elles donnent des hêtraies, au même tapis herbacé. Selon les conditions édaphiques, elles revêtent deux aspects distincts :

– les chênaies-charmaies sur sol brun non ou peu calcaire, frais, sablo-argileux renferment en abondance le charme ; on y trouve des plantes herbacées de sols frais : ficaire, lychnis des bois, Primula elatior..., quelques mésotrophes (Milium effusum, Oxalis acetosella) et enfin des espèces ligneuses peu variées ; ce type forestier est répandu dans l'ouest et surtout le nord de la France.

– les chênaies-frênaies calcicoles sur sol brun calcaire ou sur rendzine des calcaires secs mais densément boisés ; le charme y est plus dispersé et on note la présence de nombreux arbres et arbustes : tilleul (Tilia platyphyllos), érable champêtre (Acer campestre), camérisier (Lonicera xylosteum), Ulmus montana et des lianes (clématite, tamier) ; le tapis herbacé comporte souvent Mercurialis perennis, ancolie, hellébore fétide et de nombreuses espèces de la hêtraie calcicole ; ce type forestier est répandu dans le nord-est de la France, en basse montagne et en Normandie.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages



Médias de l’article

Quercus en Europe

Quercus en Europe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Chêne (plantule)

Chêne (plantule)
Crédits : Laurie Campbell/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Houx

Houx
Crédits : Val Corbett/ The Image Bank/ Getty Images

photographie




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHÊNAIES  » est également traité dans :

FORÊTS - La forêt, un milieu naturel riche et diversifié

  • Écrit par 
  • Yves BASTIEN, 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 8 216 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les facteurs biotiques »  : […] Les conditions de climat et de sol sont nécessaires mais non suffisantes à l'implantation d'un type forestier défini. Les êtres vivants qui constituent la forêt ou vivent en son sein exercent presque toujours une influence considérable sur le peuplement forestier, et aussi sur son évolution (cf. infra ). Les actions biotiques végétales sont faciles à observer. Dans la futaie de chênes des enviro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-la-foret-un-milieu-naturel-riche-et-diversifie/#i_9420

Pour citer l’article

Marcel BOURNÉRIAS, « CHÊNAIES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chenaies/