ÉTIENNE BRUNO (1937-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Anthropologue des religions, spécialiste de l'islam, Bruno Étienne est né le 6 novembre 1937 à La Tronche (Isère). Il effectue sa scolarité au collège de l'Institut Sainte-Marie à La Seyne-sur-Mer (Var), puis au lycée Thiers, à Marseille. Diplômé de l'Institut d'études politiques (I.E.P.) d'Aix-en-Provence, il est ensuite docteur en droit public et science politique et diplômé d'arabe de l'Institut Bourguiba des langues (Tunis).

Chercheur au C.N.R.S. de 1962 à 1965, il part enseigner en Algérie (1966-1974) puis au Maroc (1977-1979). Après l'agrégation en science politique, il s'installe définitivement à Aix-en-Provence en 1980. Pendant plus de vingt ans, il dispensera à l'I.E.P. un enseignement en science politique et en anthropologie comparée des religions. Il crée, en 1992, l'Observatoire du religieux, qui fédère toutes les recherches en sciences sociales sur le religieux. Il est membre de l'Institut universitaire de France de 1996 à 2004.

L'enseignement de Bruno Étienne, échappant à tout académisme, est volontiers iconoclaste (il écrit ainsi, avec Béatrice Mabillon Bonfils, La science politique est-elle une science ?, 1998). Il s'inspire autant de Marx, de Durkheim et de Weber que de Bourdieu. Il estimait, à l'instar de Marx, que la religion nous en apprend plus sur le quotidien des hommes ici-bas que sur les contours d'un au-delà plus ou moins hypothétique. Ce « protestant sans Église » savait prendre des accents de prophète biblique pour dénoncer tous les cléricalismes et conspuer l'injustice sociale et la bêtise du monde. Il combattra ardemment aussi bien les stéréotypes circulant à l'encontre du monde arabe et de l'islam que les fausses certitudes sur la laïcité ou le « modèle républicain ».

Universitaire engagé, Bruno Étienne a accompagné les premiers pas de la jeune République algérienne (Algérie, cultures et révolution, 1976). Il n'hésite pourtant pas à dén [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

3-7 avril 2017 République démocratique du Congo. Nomination de l'opposant Bruno Tshibala au poste de Premier ministre.

Étienne Tshisekedi, qui est décédé en février. Le 7, Joseph Kabila nomme l’opposant Bruno Tshibala au poste de Premier ministre. L’Église catholique, garante de l’accord de décembre 2016, avait dénoncé le retard de cette nomination dû aux disputes internes à la classe politique congolaise. […] Lire la suite

15-30 mars 1998 France. Progression de la gauche aux élections régionales et cantonales et division à droite au sujet du Front national

Étienne (R.P.R.) en Champagne-Ardenne, Gérard Longuet (U.D.F.-D.L.) en Lorraine, René Garrec (U.D.F.-D.L.) en Basse-Normandie, François Fillon (R.P.R.) dans les Pays-de-la-Loire, Jean-Pierre Raffarin (U.D.F.-D.L.) en Poitou-Charentes et Lucette Michaux-Chevry (R.P.R.) en Guadeloupe. À gauche, Alain Rousset (P.S.) est élu en Aquitaine, Robert Savy ( […] Lire la suite

Pour citer l’article

Franck FREGOSI, « ÉTIENNE BRUNO - (1937-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bruno-etienne/