Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CONSERVATOIRE BOTANIQUE NATIONAL DE BREST

Créé en 1975, le Conservatoire botanique national de Brest (Finistère) est un établissement public dédié à la connaissance de la flore et des communautés végétales (espèces de plantes qui s’associent en fonction des conditions du milieu) du nord-ouest de la France et à la préservation des espèces végétales sauvages menacées d’extinction à l'échelle nationale et internationale. Premier établissement de ce type au monde, son siège est implanté dans le vallon du Stang Alar (du nom du ruisseau qui y coule), qui sépare Brest de Guipavas. Ce lieu, autrefois occupé par des carrières, a été choisi car il jouit d’un climat doux et présente des milieux variés, ce qui permet d’y implanter une grande diversité d’espèces exotiques.

Historique

Ce projet de conservatoire a été initié et porté par la Société pour l'étude et la protection de la nature en Bretagne (SEPNB), appelée depuis 1998 Bretagne vivante, par quelques militants qui dressaient le constat de la disparition des plantes sauvages sans que rien ne soit entrepris pour les préserver. La création d'un jardin botanique à vocation scientifique et éducative entièrement consacré aux plantes sauvages en danger d'extinction est lancée et se concrétise en 1975 avec le soutien de la communauté urbaine de Brest et du ministère de l'Environnement.

La structure associative initiale est devenue en 1987 un établissement public créé sous la forme d'un syndicat mixte qui réunit désormais Brest Métropole, le conseil régional de Bretagne, le conseil départemental du Finistère et l'université de Bretagne occidentale. Depuis 1990, il bénéficie du titre de Conservatoire botanique national, grâce à un agrément attribué par le ministère en charge de l’environnement pour une durée de dix ans renouvelable.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Luc GUIHARD et Sylvie MAGNANON. CONSERVATOIRE BOTANIQUE NATIONAL DE BREST [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 15/05/2024

Médias

Conservation de graines au Conservatoire botanique national de Brest - crédits : L. Ruellan/ CBN-Brest

Conservation de graines au Conservatoire botanique national de Brest

Serre tropicale du Conservatoire botanique national de Brest - crédits : P. Péron/ CBN-Brest

Serre tropicale du Conservatoire botanique national de Brest

Autres références

  • PROTECTION DE LA NATURE - Mesures de conservation des espèces

    • Écrit par
    • 8 877 mots
    • 6 médias
    ...missions et les conditions de leur exercice sont fixées par le Code de l'environnement. Il en existe huit : sept en métropole et un à l'île de La Réunion. Le premier de ces conservatoires a été créé en 1975, à Brest. Cependant la validation du concept de Conservatoire botanique national a attendu le décret...